Portal Flash Version (PC)

 








Note générale


Sortie du jeu : 2008
Développeur : We Create Stuff (VALVe)
Editeur : Armor Games
Genre : puzzle-game

Support : vie Internet uniquement
Version testée : internationnale
Version logicielle : v.1.1.1
Voix dans le jeu : -
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Multi-joueurs : non
Abréviation : Portal 2D
Prix au lancement : gratuit


Portal (l'original en 3D) est disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Portal

The Flash Version



Encore très
Arriver à transposer l'énorme gameplay de Portal en 2D, fallait oser
présent dans l'esprit des joueurs et pour cause, Portal nous a littéralement fait fondre la boite à cerveau avec ses puzzles tortueux, et nous a aussi émerveillés devant le génie sans demi-mesure des développeurs de VALVe (pour se venger ils ont ensuite sortis Left 4 Dead où comment dire… cette fois le cérébral est éteint). Et c'est en découvrant l'excellent Portal : Still Alive sur Xbox Live que j'ai appris qu'une version Flash (via Internet) était aussi disponible. Comment transposer le gameplay si particulier de Portal dans un jeu 2D ? La réponse, c'est les petits gars de We Create Stuff (http://www.wecreatestuff.com) qui l'ont trouvés. Vous vous souvenez du concept si original de Portal ? Et bien pour les têtes molles, Portal proposait tout simplement le premier puzzle-game en vue subjective. Avec un canon capable de créer des portails inter-dimensionnels, il fallait déjouer d'innombrables pièges et avoir un sacré esprit de conservation (pour plus de détails, passez voir le test PC du jeu ou le test de l'Orange Box). Retour improvisé dans les labos d'Aperture Sciences, on reprend comme précédemment : on joue un nouveau personnage (puisque la fille semblait pour le moins morte à la fin de Portal... mais la fin a été changée depuis), avec dans les doigts le fameux fusil à portails. Et la vue en 2D est loin d'avoir brider la créativité de We Create Stuff car si les débuts sont franchement aisés (surtout si on a déjà fini le jeu classique), sur le dernier tiers ça se corse sensiblement avec un final en apothéose. La difficulté est assez inégale mais la fin est semblable à celle de Portal : stressante et hyper difficile. Le jeu se contrôle comme suit : avec le pavé directionnel on dirige son personnage, avec la souris on vise sur 360° et un seul bouton de cette dernière sert (car si on appuie sur le bouton 2 on entre dans les paramètres Flash Player). Notre bonhomme est capable de sauter (en pressant haut) et de prendre un objet (en fait, on comprend que le fusil sert aussi de "pistolet anti-gravité").


Il y a quand
Les graphismes sont forcément épurés
même 2 défauts majeurs à tout ça. Le premier c'est que le contrôle au clavier est d'une imprécision notable alors que justement, le jeu réclame du doigté (c'est en partie à cause de ça qu'on perd si souvent), ensuite on ouvre les 2 portails avec la même touche, ce qui occasionne quelques désagréments. Et oui, il arrive qu'on veuille déplacer un portail, le bleu par exemple or c'est le jaune qui bouge et on doit recommencer toute la manœuvre. Après on peut se réjouir de retrouver tout ce qui fait le charme et l'addiction du jeu original : il y a plusieurs façons de résoudre une même énigme, on retrouve les drones mitrailleurs, le cube de voyage, les champs d'énergie, les fameuses zones où on ne peut pas créer de portail (ce qui corse le tout et qui est toujours aussi idiot) et même de nouveaux pièges. Pour nous aider les développeurs nous donnent quelques conseils (en anglais) et finalement ce qui rend le titre assez difficile sur la fin, c'est qu'il impose vitesse et précision, tout ce dont le clavier est incapable. Techniquement, le jeu tourne sous Flash avec ce que ça induit de qualité graphique et de compatibilité avec le plus grand nombre de navigateurs. Le jeu charge à peine 8Mo pour fonctionner et c'est avec plaisir qu'on retrouve les mêmes bruitages que dans les jeux de VALVe. Seul petit bémol, on a qu'une seule musique pour les 40 niveaux que compte l'aventure (soit une durée de vie de 1h à 1h30 selon votre faculté à déjouer les niveaux) et ça finit par taper sur le système. Heureusement on a droit à un petit menu d'options où on pourra par exemple couper le son.



Pour un jeu Note
amateur moi je dis chapeau-bas ! We Create Stuff est arrivé a parfaitement transposer l'univers de Portal (un jeu en 3D je le rappelle) avec une simple 2D. Et ça ne manque pas de détails pour autant, ni même d'attrait. Hormis une jouabilité imprécise et des niveaux parfois plus proches de la torture que de la simple ballade (les développeurs ont quand même prévu des vidéos pour nous aider), Portal : The Flash Version est une franche réussite. Vous le trouverez entre autre à cette adresse, il est gratuit et ça vous direz d'y jouer en 3D ? Et bien sachez que le succès de cette version 2D fut tel que VALVe lui-même a transposé ces niveaux (plus ou moins fidèlement) dans le Portal original. Ce MOD est lui aussi gratuit et téléchargeable sur le site du développeur. Et si vous n'avez pas Portal sur PC, vous retrouverez le jeu original plus ces 40 nouveaux levels dans Portal : Still Alive, disponible sur le Xbox Live de la Xbox 360.



Test réalisé par iiYama

septembre 2009