Les Sims (PC)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : février 2000
Développeur : Maxis
Editeur : Electronic Arts
Genre : simulation de vie sociale

Support : 1 CD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : simlish (?)
Textes à l'écran : FR

Multi-joueurs : non
Titre alternatif : The Sims (US)
Prix au lancement : 400Frs
Score des ventes : 16 Millions (PC)


Configuration recommandée :
CPU : 350 Mhz
RAM : 64Mo
AUTRE : carte graphique 3D compatible DirectX 7


Cette version des Sims est aussi disponible sur :




Une version modifiée des Sims est aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Les Sims









Ah Les Sims !
L'arrivée dans le quartier est toujours un moment fort dans les Sims !
Ce jeu, crée par Will Wright (vous savez le type à l' origine des Sim City !)sorti en l'an 2000 (le 4 février, plus précisément) est une simulation de vie sociale que les joueurs ont (déjà à sa sortie) eu du mal a qualifier Les Sims de jeu vidéo a proprement parler, et pourtant il en est bien un puisque le plaisir est là ! Lorsque l'on arrive dans un quartier des Sims, on ne sait jamais vraiment trop quoi faire : allons nous créer une famille avec le plutôt bien complet éditeur de Sims avant de l'installer, soit dans une petite bicoque, soit sur une parcelle sur laquelle nous allons construire notre petite maison qui contiendra tous nos chers et très précieux meubles. Deuxième option, prendre une famille déjà créée et la faire prospérer. Ce qui il y a de bien dans Les Sims, c'est que le jeu laisse le joueur fixer un but à sa famille : en effet de multiples choix s'offrent à nous comme la possibilité de rendre notre famille heureuse en faisant monter son compte en banque, en les mettant au sommet de leur carrière, en ayant de bonnes relations entre eux et leur voisins, etc... Ou au contraire rendre leur vie horrible au possible en attirant les voleurs dans leur maison, en les montant les uns contre les autres, en faisant exprès de faire enlever leurs enfants par l'assistante sociale, en les brûlant, les noyant… bref on pourra donc soit se la jouer angélique ou diabolique envers nos Sims. A sa sortie, Les Sims pouvait largement se targuer d'être beau et ce, malgré sa caméra un peu trop rigide (on passe d'un coté a un autre d'un coup, c'est un peu déstabilisant). C'est vrai qu'aujourd'hui, Les Sims parait vraiment moche en regardant bien les modélisations mais ce défaut là on peut le trouver sur beaucoup d'anciens jeux 3D.


Les petites
Dans le jeu, on pourra donc décorer nos maisons comme on veut
musiques du jeu restent bien dans la tête ! En effet même après avoir lâché l'aventure, on se plaira à fredonner gaiment la musique du mode achat ou encore mieux, on se plaira à reconnaître les chansons de la radio, chantées en "simlish" le dialecte des Sims. D'ailleurs parlons-en du dialecte des Sims. Véritable mélange entre la langue ukrainienne et de tagalog, ce dialecte nous permet de comprendre les émotions du Sims en question ou encore de nous amuser, nous joueurs, vu le charabia que nous balancent Les Sims a chaque phrase. La prise en mains quant a elle est plutôt intuitive et simple puisque quelques clics nous permettent de facilement naviguer dans le jeu. On utilisera le clavier juste pour pouvoir rentrer les fameux codes triches et encore, uniquement si vous êtes un petit tricheur ! Le scénario des Sims est inexistant car on doit nous même le créer et, il faut bien l'avouer, ça marche plutôt bien. La durée de vie diffère selon les goûts : soit elle va être très courte parce que vous n'aurez pas accroché(e) au jeu, soit elle va être très longue parce que vous allez vous plaire à faire votre petite histoire et vos petites maisons dans Les Sims. En conclusion, on pourra dire que Les Sims premier du nom aura posé les bases d'une série que tout le monde connaît et que les « gameurs » décriront forcément, même si la plupart du temps ces personnes n'auront pas jouer au jeu. Ce premier épisode aura aussi eu un bon nombre d'add-ons comme notamment « en vacances », « abracadabra » ou encore « entre chiens et chats ». Les Sims aura aussi attirer largement le public féminin vers les jeux vidéos, ce qui est une bonne chose en soit. Les Sims c'est aussi le deuxième tour de force de la part de ce génie qu'est Will Wright, qui aura inventé un genre et une saga indémodable.


Les -

  • Le jeu ne plaira pas à tout le monde
  • La caméra
  • Les +

  • Pour les moins imaginatifs,il y a des
    familles pré-crées !
  • Les choix que nous laisse le jeu
  • Beau (pour l'époque)
  • Le simlish!


  • Test réalisé par Nescapic

    février 2012