Halo Zero (PC)

 








Note générale


Sortie du jeu : décembre 2005
Développeur : Dobermann Software
Genre : action

Support : en téléchargement sur Internet
Version testée : Française
Voix dans le jeu : -
Textes à l'écran : FR

Espace disque nécessaire : 20Mo (install)
Difficulté :
Multi-joueurs : non
Prix au lancement : gratuit



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Halo Zero









Tout le monde connaît
On retrouve les armes, les bruitages, les musiques, les véhicules... finalement seule la vue change
l'univers d'Halo ? Un univers fascinant et très bien écrit, tellement vaste que Bungie serait capable de nous sortir 15 jeux sans qu'un seul épisode n'ait un scénario bâclé. Jusqu'il y a peu, pour moi Halo était juste un bon jeu. Mais depuis que j'ai eu une Xbox entre les mains et aujourd'hui que j'ai la puissante Xbox 360, je me suis aperçu que j'avais tort. En fait Halo est véritablement comme tout le monde le dit : une saga culte ! C'est pourquoi je me suis empressé d'acheter la trilogie, pour enfin finir en apothéose avec Halo Wars et surtout Halo 3. Vous le savez chez nous on ne teste pas les jeux en Flash, sinon on y passerait une vie entière... sauf dans certains cas bien précis comme ce fut le cas de Codename Gordon, qui reprenait avec beaucoup de talent l'univers d'Half-Life². Mais il avait 2 défauts majeurs : tout d'abord il était un peu injouable (car on ne pouvait pas reconfigurer ses touches) et il était trop difficile. Malgré tout ce fut un réel succès, déjà parce que c'était super bien fait et surtout parce que c'était gratuit. Retour à nos moutons, en accord avec Bungie, un certain William B. alias Dobermann, a développé avec sa petite équipe (Dobermann Software) un jeu dans le même esprit mais sur l'univers d'Halo. Il n'en fallait pas plus pour que la rédaction se penche sur ce petit phénomène. Le scénario se passe durant la bataille de Reach, soit celle qui précède Combat Evolved (d'où le sous-titre Zero). Evidemment la trame est minimaliste et ne reprend que les grands traits de cette bataille (voir le test d'Halo sur Xbox pour plus de renseignements) mais c'est sympa de se tabler sur du concret plutôt que nous pondre une histoire parallèle à celle de son développeur d'origine. Le jeu commence donc par l'invasion Covenante de la base, puis la fuite en Pelican, le crash de ce dernier, le sauvetage de camarades, pour se terminer par l'arrivée de Master Chief sur le Pillar of Autumn. Evidemment on joue notre héros vert et casqué, dans un jeu entièrement en 2D et de profil. En Flash il est difficile d'en faire beaucoup plus. Et dans Halo Zero, on retrouve toute la recette de Combat Evolved : des checkpoints, des objectifs (qui sont toujours droit devant) et exactement les mêmes armes, qu'elles soient Covenantes avec leurs surchauffes ou humaines avec leurs munitions (elles sont toutes excellentes sauf le sniper, qui est mal mis en place). On retrouve le même système d'échange, la possibilité de ne prendre que 2 armes, les mêmes grenades et bien sûr l'exact concept de santé/bouclier. Les fans ne seront pas dépaysés.


On notera seulement 2
Difficile d'en demander plus à jeu gratuit et amateur, Halo Zero donne déjà tellement...
réels défauts à ce petit spin-off : trop court car les 10 niveaux se dévorent en moins de 30 minutes et la résolution d'écran n'est pas réglable et se cantonne à un tout petit 640x480. A part ça, ça ressemble à Halo, ça le goût d'Halo et c'est presque aussi fun qu'Halo ! Dobermann Software nous offre en plus un jeu très bien étudié car au travers du menu d'options on peut héberger des parties multi-joueurs, choisir sa difficulté et surtout, très important, configurer son clavier. Ainsi Halo Zero ne réitère pas l'erreur de Nuclear Vision et nous offre par la même, un jeu tout à fait jouable. Les commandes sont simples : avec 4 touches on déplace Master Chief et on saute (généralement avec le pavé directionnel), avec une touche on recharge son arme, avec une autre on switche entre les 2 armes qu'on possède, avec encore une autre on ramasse celles laissées par terre et avec une dernière on lance des grenades (pour la visée, on utilise la souris). Les bases du gameplay sont donc totalement reprises de Combat Evolved et personnellement je trouve que ce n’est pas un mal. Voulant se rapprocher le plus possible du jeu original, les développeurs ont même repris le bestiaire (les Hunters, les Grunts, les Elites et les Jackals... mais pas les Floods qui ne seront découvert qu'avec le premier Halo), 2 phases à bord d'un Warthog (cette fois jouable car la vue de profil évite les problèmes de maniabilité) et si on n'a pas de doublage, on a toujours un joli sous-titrage en Français, qui nous permet d'apprécier les quelques dialogues du jeu. L'animation est suffisamment fluide et les graphismes suffisamment détaillés pour bien retrouver l'atmosphère d'Halo. Et ce n'est pas fini, car ce petit développeur est même aller jusqu'à récupérer les grands thèmes du jeu original ainsi que les bruitages. Autant dire qu'avec une telle bande-son, ça en jette un max car les musiques de Combat Evolved sont vraiment magnifiques.



Il n'y a Note
pas grand chose à regretter dans ce petit spin-off. Sa durée de vie trop courte (30 minutes environ) et son scénario expédié ne nous gâcheront pas notre plaisir car il est parfaitement maniable et il reprend tout d'un des plus grands hits Xbox. Bien que selon son Webmaster, le site est sur le point de fermer, il serait dommage de passer à côté de cette perle, qui plus est, gratuite. Le jeu se récupère gratuitement à cette adresse, pour un fichier .EXE de 20Mo à peine. Alors un conseil, jetez-vous sur ce petit bijou créé par des fans absolus d'Halo et vivez ce que Bungie n'a pas encore décidé de nous mettre jeu : les prémices de Combat Evolved.




A savoir : cliquez pour ouvrir


Test réalisé par iiYama

septembre 2009