Half-Life 1 Anthology (PC)

 








Note générale


Sortie du jeu : décembre 2005
Développeur : VALVe Software
Editeur : VALVe Software
Genre : compilation (FPS)

Support : 1 DVD
Version testée : Française
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR

Moteur graphique : GoldSource
Multi-joueurs : 32 joueurs online
Abréviation : HL Antholgy
Titre alternatif : Half-Life Platinum Collection
Prix au lancement : 30€





Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Half-Life 1

Anthology



Les genres majeurs sur PC sont le FPS, les RTS et les MMORPG. Et en matière de FPS justement, Half-Life (HL) fait un peu office d’ancien roi. Sorti en 1998 en grandes pompes, il fut rapidement proclamé "jeu de l'année" par toute la presse spécialisée, tant il fut révolutionnaire. Basé sur une version remaniée du moteur graphique de Quake II (renommé en GoldSource pour l'occasion), les développeurs de VALVe ont optimisés le code afin d'obtenir des textures plus fines et un moteur globalement plus performant qu'à l'origine. Immersif, d'une mise en scène comme on n’en avait jamais vu et à l'action nerveuse, Half-Life connut rapidement la gloire qu'il méritait (plus de 50 prix honorifiques !). Surfant sur cette vague, VALVe Software (dont Half-Life est le premier jeu) édita 2 add-ons : Opposing Force (en 1999) et Blue Shift (en 2001), tous 2 développés par Gearbox Software (c'est d'ailleurs en 2001 qu'Half-Life sort sur PS2, dans une version améliorée à l'origine prévue pour la DreamCast). En proposant un code open source (libre de droit) VALVe créa l'engouement d'une foule de programmeurs en herbe et rapidement, on vit apparaître des dizaines de MODs solo et multi. Enfin, et puisqu'on parle de multi, si Half-Life est si connu sur PC c'est aussi pour Counter Strike. Bien avant Quake III et autres Unreal Tournament, Counter Strike proposait du pur FPS online où l'ennemi était humain. Décliné sur PS2 (mais abandonné encore une fois sur DreamCast) et avec moult versions PC (dont des packs comme Half-Life Generation), l'aventure se poursuivie grâce aux MODs comme l'excellent Redemption qui fait suite à l'aventure principale. Après pas moins de 5 ans de rumeurs, de développement et de report, Half-Life² débarque et la révolution du FPS refrappe un bon coup. Mais lorsqu'on joue à Half-Life² sans avoir goûté aux premiers épisodes, on ne comprend pas certaines grandes lignes de l'histoire. Voilà pourquoi VALVe décida de sortir à Noël 2005 : Half-Life 1 Anthology, une compilation assez complète des premiers opus qui comprend Half-Life (l'original), Opposing Force, Blue Shift et Team Fortress Classic. Y'a de quoi faire mais il subsiste tout de même un bémol. Tous les jeux récents de VALVe, sortis depuis 2004, doivent être inscrits auprès de Steam, leur portail Internet propriétaire. Ainsi lorsque vous installez Half-Life Anthology, Steam s'incruste obligatoirement sur votre PC et vous demande une connexion Internet pour activer les jeux. Sans ça, impossible de jouer. Ce procédé nazi et très contraignant, lutte contre la fraude (une bonne chose) mais empêche aussi que vous prêtiez votre jeu. Et le jour où vous n'avez pas/plus Internet, adieu Half-Life puisque Steam se connecte à chaque démarrage du jeu. Je trouve ça un peu dégueulasse. En contre-partie, vos jeux sont toujours mis à jour de façon automatique et vous pouvez télécharger tous les MODs gratuits qui s'installeront comme des grands sur votre PC. C'est une compensation comme une autre. Mais Steam a aussi d'autres avantages. Par exemple, une fois activés, plus besoin des disques d'installation pour jouer. Si vous perdez vos CDs ou DVDs, vous pourrez littéralement télécharger le contenu complet via Steam (c'est ce que j'ai fait pour Half-Life²). Enfin, vous pouvez faire des back-ups de vos MODs ou autre jeu complet. Finalement, ça a aussi du bon. A présent jugeons de la qualité de cette compilation.






_______________________________________________________________________
Half-Life



Jeu culte parmi les cultes, Half-Life est un FPS qui a marqué les esprits et le genre à tout jamais. Proposant un scénario catastrophe très bien construit et une immersion totale du joueur (tout le jeu se passe d'une traite et l'action se déroule via les yeux du héros : pas de chapitre, pas de cut-scène). On peut même dire qu'il y eu l'avant et l'après Half-Life. Acoustiquement parlant, c'est impressionnant pour l'époque (qualité des bruitages, effets sonores type Reverb ou encore doublage intégralement en Français) mais ce n'est rien devant la beauté des graphismes (je rappelle qu'on est en 1998). Malgré quelques phases de plate-formes où Gordon Freeman (le héros) se prend pour Mario, le contrôle est exemplaire : simple et très réactif. Peut-être même trop. Car l'un des défauts d'Half-Life, ce sont ces déplacements franchement trop rapides (on perd en précision). Hormis ce détail, son mélange de science-fiction et d'aventure intérieure du CERN, le jeu surprend de bout en bout. Violent, nerveux et difficile, il reste encore aujourd'hui l'un des grands noms de l'histoire du jeu PC.


Passez voir le test complet d'Half-Life sur PC.




_______________________________________________________________________
Half-Life : Opposing Force



D'une qualité identique à l'aventure principale, Opposing Force vous propose de prendre le contrôle d'un des Marines en charge de résoudre le "problème Black Mesa". Dans la peau de Shepard, l'histoire est parallèle à celle de Freeman. Au début du jeu, votre mission sera de le descendre jusqu'au moment où vous comprendrez qu'il est le seul espoir de l'humanité (d'ailleurs vous croiserez quelques fois sa route). Un an sépare les 2 jeux et le moteur 3D d'Half-Life tient encore parfaitement la route. On retrouve un jeu toujours trop rapide mais graphiquement très abouti, le son est de qualité et globalement, l'aventure est riche en rebondissements. Presque aussi primé que le jeu original, Opposing Force est un excellent add-on où les innovations font plaisirs aux fans et l'action ne manque pas.


Passez voir le test complet d'Half-Life : Opposing Force sur PC.




_______________________________________________________________________
Half-Life : Blue Shift



Blue Shift devait être une version exclusive à la DreamCast mais le succès de cette dernière s'essoufflant au fil du développement, le projet fut finalement porté sur son support d'origine, le PC. Cependant Blue Shift déçoit. 3 ans qu'Half-Life est sorti, le vieux moteur GoldSource commence à sérieusement battre de l'aile. Les modélisations ont étés refaites, les textures sont en haute résolution de l'époque mais ça ne change rien, on est loin d'un Codename Outbreak ou plus encore d'un Alien vs Predator 2 qui sortira quelques mois plus tard. On aurait pu alors penser que l'histoire serait prenante mais ce n'est pas tout à fait ça non plus. L'histoire, parallèle à celle de Gordon Freeman et de Shepard, ne nous apprend rien de plus et pire encore, le jeu est très court (3h à peine !). Sans innovation, d'un classicisme éprouvant (reprise des passages rodés d'Half-Life ou d'Opposing Force) et avec une simple mise à jour technique, Blue Shift ne plaira finalement qu'aux fans désireux de poursuivre le mythe originel.


Passez voir le test complet d'Half-Life : Blue Shift sur PC.




_______________________________________________________________________
Team Fortress Classic


Tout le monde le sait, je n'aime pas les jeux on-line mais dans un souci de complémentarité, je me suis frotté à un Team Fortress Classic qui propose de faire équipe (en LAN ou sur le Net) avec de joyeux frageurs afin d'exprimer tout son art du dézinguage massif. A base de Capture the Flag (CFT) et autres joyeusetés des FPS multi-joueurs, j'ai tout de même tenté ma chance, histoire de ne pas mourir idiot (je sais, c'est pas gagné :). Et bien j'ai trouvé ça bien sympa. Il y a des centaines de serveurs à travers le monde qui sont prêts à vous accueillir et pour se faire la main sur du FPS on-line, je trouve même que c'est un bon candidat. Je regrette juste que dans notre package Anthology, il manque à l'appel le fameux Counter Strike...




_______________________________________________________________________
Conclusion



J'adore Half-Life, Note
je le dis et le répète sans cesse. C'est un jeu culte au même rang qu'un DOOM, un Quake ou un Duke Nukem 3D, si ce n'est plus ! Cette compilation propose donc 2 blockbusters majeurs du FPS pré-millénaire et on peut compter sur un Blue Shift moyen et un Team Fortress pour faire durer le plaisir. Vendu à moins de 30€ il y a quelques mois de ça, vous n'avez plus de raison de vous priver (4 jeux en 1) et de ne pas savourer le mythe Half-Life. Reste pour seuls problèmes des jeux techniquement datés et l'incontournable Steam avec sa connexion Internet obligatoire, mais de nos jours qui n'a pas le Net ? En plus Steam vous proposera toutes sortes de MODs (add-ons amateurs) et de mises à jour gratuites. Pour finir de vous convaincre, il faut un tout petit PC pour jouer à Half-Life alors allez-y, lâchez vous !



Test réalisé par iiYama

janvier 2007