Half-Life 2 : Lost Coast (PC)

 








Note générale


Sortie du jeu : octobre 2005
Développeur : VALVe Software
Editeur : VALVe Software
Genre : FPS

Support : en téléchargement sur Steam
Version testée : Française
Version logicielle : patch auto via Steam
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR

Moteur graphique : Source Engine
Difficulté :
Multi-joueurs : non
Prix au lancement : gratuit


Configuration recommandée :
CPU : 2,5Ghz
RAM : 1Go
VIDEO : type GeForce 6 avec 256Mo de VRam
AUTRE : connexion Internet obligatoire (Steam)

Configuration de test :
CPU : AMD Athlon 64 X2 3800+
RAM : 1Go
VIDEO : GeForce 7900GS avec 256Mo de VRam
OS : Windows XP Sp2
Résolution testée : 1280x1024 (4:3)
Niveau de détails :



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Half-Life²

Lost Coast



Prévu initialement
Cette démo technique nous explose les yeux mais ne dure que 15 mins
comme une section du chapitre Highway 17 d'Half-Life², Lost Coast est la présentation jouable d'une technologie qui introduit l'éclairage High Dynamic Range (HDR) au moteur Source. Paru un an après l'aventure principale d'Half-Life², VALVe a de suite mis en ligne Lost Coast, gratuitement. Curieux de nature, j'ai donc installé mon Edition Noël 2006 et j'ai téléchargé la démo via l'interface Steam (360Mo environ). Car Lost Coast (littéralement : la "côte perdue") est à considéré comme une démo technique plus qu'un réel MOD. En effet, il n'y a rien de neuf et tout au plus, vous passerez 15 minutes sur le jeu. Il y a quand même une histoire à tout ça : G-Man vous envoie sur Sainte Olga, une sorte de Mont St Michel paumé au milieu d'un vieux port abandonné, pour y détruire un lanceur de missiles plein de suceurs de têtes. Vous échouez donc sur une sorte de plage et rencontrerez de suite un pêcheur qui vous ouvrira la porte. 30 secondes après les hostilités commencent avec la milice. Une fois le lanceur détruit, vous vous occuperez de l'hélico qui rôde dans le coin, et en redescendant de la vieille bâtisse, G-Man vous rappelle. Il s'est donc passé 10 minutes entre le début et la fin, autant dire que c'est extrêmement court. Assez loin de l'ambiance chargée d'Half-Life², Lost Coast propose un environnement plausible, une sorte de monastère qu'on ne visitera que trop peu. La bâtisse est grande mais on en verra qu'une partie, le jeu est assez facile étant donné l'abondance d'armes et de soins, et propose toutes les armes de l'opus original. Légèrement plus gourmand en terme hardware que l'aventure originale, en tant que bonne démo technique Lost Coast dispose de son propre benchmark (mon score est de 79 images/s en 1280x1024 tous détails à fond avec une GeForce 7900GS). En gros, ça mouline bien et un PC raisonnable le fera tourner. Pourtant il faut reconnaître une certaine esthétique au jeu. Les décors sont beaux, je n'ai souligné aucun bug et on retrouve à perte de vue ce magnifique rendu de l'eau. Dommage qu'on ne puisse pas visiter un peu plus le port car dés qu'on met un pied dans l'eau, c'est la mort assurée. Pour ce qui est du HDR, il est utilisé à merveille, notamment lorsqu'on entre dans la chapelle où la lumière traverses les vitraux. Splendide !



On fait Note
le tour de ce court moment de bonheur, moins de 15 minutes (même en trainant les pieds) car Lost Coast n'en propose de toute façon pas plus. Très beau graphiquement, en nous changeant les idées de Cité17, ce MOD est hélas trop bref pour mériter une note plus élevée. VALVe a tout même fait l'effort de doubler les voix en Français et de proposer un semblant de scénario à ce nouveau nettoyage en règle. Un MOD sympa, ou plutôt devrais-je dire une démo technique sympa, qui aurait pu être une vraie bombe si elle avait durée au moins une heure. Mais quand c'est gratuit, on ne se plaint pas...



Test réalisé par iiYama

octobre 2006