Diablo III Reaper of Souls (PC)

 





Cliquez pour agrandir



Note générale


Testé sur :


Sortie du jeu : mars 2014
Développeur : Blizzard Entertainment
Editeur : Blizzard Entertainment
Genre : hack'n slash / aventure

Version testée : Française
Version logicielle : 2.1
Doublage : FR
Textes à l'écran : FR

Support : en DVD ou en téléchargement sur Battle.net
Espace disque nécessaire : 12Go
Moteur graphique : propriétaire dédié au jeu
Moteur physique : Havok

Difficulté :
Multi-joueurs : 4 joueurs online (via Battle.net)
Abréviation : Diablo III RoS
Prix au lancement : 40€
Score des ventes (Diablo III + Reaper of Souls) : 20 Millions


Configuration recommandée :
CPU : Dual Core 2.4Ghz
RAM : 2Go
VIDEO : avec 768Mo de VRAM (GeForce GTX260 / Radeon HD 4870)

Configuration de test (PC) :
CPU : Intel Core i5-2500 (3.33Ghz)
RAM : 8Go DDR3
VIDEO : GeForce GTX 560Ti avec 1024Mo de VRam
OS : Windows 7 (64bits)
Résolution testée : 1680x1050 (16:10)


Aussi disponible sur :



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Diablo III

Reaper of Souls


A l'image d'un
La vidéo d'intro est superbe ! Dommage qu'on n'en ait pas une identique pour la fin :/
Lord of Destruction qui complétait admirablement le second volet, Diablo III a reçu Reaper of Souls, presque 2 ans après la sortie du titre principal. Une fois encore, Blizzard n'est pas pressé pour sortir ses jeux et même si Diablo III a largement évolué depuis sa sortie grâce à de nombreuses mises à jour, rien ne justifiait une telle attente. Avec pas mal de nouveautés en poche (nouveaux systèmes de loot et de niveaux Parangon, disparition de l'Hôtel des Ventes, équilibrage des classes, un acte supplémentaire, un mode Aventure et un nouveau héros : le croisé), le tarif relativement élevé de cette extension se justifiait-elle ? Pas sûr. Sorti en mars 2014 sur PC au prix de 40€ (en dématérialisé comme au format disque… quitte à se faire enfler, autant avoir du "physique"), cette extension est également disponible (et incluse !) à la version Ultimate Evil Edition qui a fait languir les joueurs PS4 et Xbox One, et qui est également sortie sur PS3 et Xbox 360. Reaper of Souls apporte, et c'est selon moi le plus important, l'ajout d'un acte V, qui est la suite directe des aventures vécues par notre héros. Le scénario fait donc suite à celui du jeu original, à la fin duquel on parvenait à vaincre le boss ultime (vous vous doutez de qui c'est, pas vrai ?) et à l'emprisonner dans la pierre d'âme noire, avec celles des autres démons primordiaux. Cependant l'ange de la mort en personne, Malthaël, la dérobera afin de détruire l’humanité et de mettre fin au conflit opposant anges et démons (les humains étant à moitié ange et à moitié démon, il ne fait pas dans la demi-mesure et traite les humains comme des démons à part entière).


L'intro pose très
Cette extension nous propose pas mal de nouveautés, dont une nouvelle classe et bien sûr, un acte entier faisant suite à Diablo III
vite les bases de l'histoire. Avec une nouvelle cinématique en images de synthèses absolument somptueuse, il est par la suite regrettable qu'on ne retrouve que des "graphic novels" pour développer la trame de fond. Idem pour la séquence de fin, ce qui est forcément décevante. Malgré tout le fond de l'histoire est une nouvelle fois bien développé, avec énormément de dialogues (hors scène) et autres histoires contées. On appréciera également que tout le casting vocal ait répondu présent. Toujours doublé en français, chaque personnage un tantinet important à sa propre voix, même s'il est vrai qu'ensuite, beaucoup de PNJs secondaires ont en commun le même doubleur. L'aventure se partage en 2 gros environnements : Ouestmarche (sa ville, son marée et son cimetière) et Pandemonium (là où se terre le reaper of souls = le faucheur d'âmes). Ouestmarche nous change un peu des décors de l'aventure principale, notamment au niveau du bestiaire qui nous oppose cette fois à des ennemis originaux, fantomatiques, éthérés et autres revenants. La mode est aux zombies, ce n'est pas une nouveauté, et Blizzard a trouvé le moyen de surfer un peu sur la vague. Il n'empêche que ça nous change des ennemis "de base", même s'il faut l'admettre, le nouveau bestiaire ne se renouvelle jamais et tout du long, on affrontera toujours les mêmes bestioles. Quant à la construction des niveaux, malheureusement nous avons beaucoup de couloirs et quêtes annexes très vite expédiées. Les mini-donjons se torchent en général en moins de 10 minutes, donnant l'impression que le contenu de fond, a été quelque peu bâclé. Heureusement passé la moitié du jeu, les maps redeviennent plus ouvertes et si les mini-quêtes sont toujours aussi courtes, elles sont aussi plus nombreuses.


A noter également
Reapers of Souls est une très bonne extension. Le problème c'est que 40€ pour un maximum de 8h de jeu, c'est bien trop cher !!
qu'une fois l'Acte V terminé, vous débloquerez le "mode Aventure" qui permet (via un système de téléportation) d'accomplir des quêtes aléatoires (appelées "primes") en vue d'obtenir de l'or, de l'XP et bien entendu, du matos. Ce mode vient varier une campagne qui peut s'avérer répétitive en solo, et il est très utile pour faire du leveling sur un personnage, d'autant qu'avec cette extension, le niveau max est passé à 60. Après il faut être honnête, Reaper of Souls c'est du Diablo III tout craché : les ficelles sont les mêmes et le gameplan est calqué dessus... ne vous attendez à aucune révolution, juste une continuité de l'histoire principale, une évolution de votre personnage (pouvoirs, équipements, XP…) et rien de plus. On apprécie tout de même que les musiques soient ici plus présentes, les nouveaux décors sont très réussis et étrangement, il y a énormément d'objets à détruire tout au long de cette péripétie (en tout cas, bien plus que dans Diablo III). Enfin terminons par le sujet qui fâche : la durée de vie. Personnellement, ceux qui viennent dire que cette extension est expédiée en 3 heures, n'ont sans doute rien compris à l'essence même d'un Diablo. Dans Diablo on ne court pas, on ne rushe pas son mode campagne, au contraire on s'empreigne de l'ambiance (qui est ici bien travaillée) et on explore de fond en comble chaque recoin de chaque carte. Alors même s'il est possible de terminer le tout en 3 heures, personnellement j'ai mis environ 7h30 pour le faire. Parce qu'on n'est pas dans un Call of Duty à suivre un couloir fléché, au contraire j'ai pris plaisir à dialoguer avec chaque personnage, à chiner le moindre objet, à réaliser chacune des mini-quêtes annexes. Maintenant il faut être clair, si la durée de vie est de 3 à 7h, le prix de 40€ est bien trop élevé !



Pour celles Note
et ceux qui se demandent "dois-je prendre cette extension ou pas ?", personnellement j'y réfléchirai à 2 fois. Si bien sûr à l'heure de ce test vous pouvez profiter de promos et/ou de baisse de prix, à sa sortie initiale c'était carrément trop cher pour ce qu'il propose. J'admets avoir joué à des DLCs plus courts et/ou moins bien conçus, mais le prix était de 15€ maximum. Là on parle tout de même de 40€ et ce, pour une aventure qui n'est guère passionnante… du moins pas autant que celle d'origine. Malgré tout, si on n'évoque ni le prix, ni la durée de vie, Reaper of Souls est une extension très sympathique, qui vous permettra de vous replonger dans l'ambiance et le gameplay si particulier de Diablo III et ça, pour les fans, c'est pas rien.


Test réalisé par iiYama

novembre 2014