Aquadelic GT (PC)

 






 


Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : novembre 2007
Développeur : Arcade Moon
Editeur : JoWood productions
Genre : courses

Support : en téléchargement (existe en support disque)
Version testée : Américaine (v.0.9.3)
Voix dans le jeu : -
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Multi-joueurs : non
Titre alternatif : Power Boat GT (alt)
Prix au lancement : 25$


Configuration recommandée :
CPU : 2,5Ghz
RAM : 1Go
VIDEO : type GeForce 6600 avec 128Mo de VRam

Configuration de test :
CPU : AMD Athlon 64 X2 3800+
RAM : 2Go DDR
VIDEO : GeForce 7900GS avec 256Mo de VRam
OS : Windows XP Sp2
Résolution testée : 1280x1024 (4:3)
Niveau de détails :



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Aquadelic GT

(Power Boat GT)



Un ami s'est pointé
Pas seulement un jeu de courses, Aquadelic GT se pare aussi de quelques missions annexes
ce matin en me disant "faut qu't'essayes ce jeu, tu vas voir, il est vraiment sympa". En vente uniquement sur le Net (la version disque est sortie bien plus tard), il ne coûte que la moitié d'un jeu boite (25€). Pourtant peu de sites ont daignés le tester et ce n'est pas parce que c'est un petit jeu, qu'il ne mérite pas d'attentions. Bien au contraire. Ainsi je vais rectifier le tir puisque les autres ne s'en donnent pas la peine. Aquadelic GT (aussi connu sous le nom de Power Boat GT dans certains pays) part sur un principe simple de proposer des courses de hors-bords. Jusque là, rien d'original. Ce qui l'est plus, c'est la mise en forme du jeu. Ainsi on peut naviguer sur une carte assez grande pour se balader où on veut et faire diverses petites choses (j'y reviens plus tard). De cette carte, une fois qu'on a gagné quelques courses, on pourra voyager vers d'autres pays pour participer à d'autres compétitions. Au fur et à mesure qu'on gagne des courses, on acquiert de la réputation et donc, des sponsors. Les sponsors sont là essentiellement pour que vous gagniez plus d'argent, plus vite. Notre point de départ est la Russie mais la monnaie dans tous les pays, est le dollar$ ce qui la fout un peu mal. L'argent vous permet de passer au garage pour acheter diverses pièces tel un magasin de tuning : peinture, amélioration moteur, meilleure gouverne, etc. Chaque pays a son garage propre, qui propose des améliorations de plus en plus chères et évidemment, de plus en plus efficaces. Pour gagner de l'argent, il y a 2 solutions : soit on gagne les courses et ça rapporte gros (surtout avec des sponsors), soit on travaille. Le travail n'est pas bien compliqué et ils sont de 2 types. On peut dans un premier temps jouer à Crazy Taxi en transportant à son bord des clients qui veulent aller d'un point A à un point B, soit prendre les commandes d'un autre appareil pour effectuer des missions. En Russie par exemple, on prend les commandes d'une vieille coque pour retrouver des pièces d'or, dans le suivant on prend carrément les commandes d'un hydravion pour larguer des caisses de nourriture. Sympa pour se faire du fric et upgrader son bateau mais parfaitement injouable, surtout l'hydravion. Mais bon, ça diversifie un peu le jeu est ça, c'est louable.


Puisqu'on en
Difficile de trouver à redire sur les graphismes : c'est magnifique
est à parler de la jouabilité, je regrette que le jeu ne prenne en charge aucun périphérique (du moins dans la version que j'ai eu). On ne peut donc pas jouer au pad ou à la souris, le clavier étant le seul interface accepté. C'est un peu dommage car le confort et la prise en main en pâtisse. Pourtant, étant donné que le gameplay s'avère extrêmement simple, on s'en sort plutôt bien. Haut/bas pour les gaz, gauche/droite pour le gouvernail et majeur/espace pour les fonctions spéciales. Et par fonctions spéciales, j'entends nitro et armes. Tel un WipEout des fleuves, notre barque peut récupérer des items et ainsi mettre un coup de boost ou se débarrasser de ses adversaires (torpilles, grenades sous-marines). Les courses n'en sont que plus pimentées. Par contre, j'ai trouvé le jeu un peu lent. Même avec un moteur plus performant et un coup de nitro derrière (qui donne un effet de flou pour accentuer les sensations de vitesse), ça reste assez mollasson. Faut dire que passer après Burnout Paradise, ça n'arrange pas. Et puis un hors-bord ne va clairement pas aussi vite qu'une voiture. Par contre, les sensations sont excellentes. Les coups de vagues sont bien gérés et la physique, un tantinet réaliste, nous oblige à avoir le comportement adéquat. A tout moment on peut consulter un PDA qui nous informe sur diverses choses : les courses, des astuces, on reçoit des mails, etc. Mais le plus important dans cet objet au demeurant inutile, c'est qu'on peut choisir sa musique. 28 pistes audio d'excellente qualité dont certains tracks sont de vraies chansons produites par de vrais groupes, il y en a pour tous les goûts : Electro, Groove, Dance, Pop et Rock US. Il y a même des ovnis dans cette tracklist, comprenez par là des morceaux assez bizarres. En tout cas, difficile de s'en lasser tant l'éclectisme est de mise. Continuons sur notre lancé avec la totale absence de voix (!) mais de très bons bruitages (surtout les moteurs et les explosions). Enfin sur un plan purement visuel, le jeu n'est pas très gourmand. Demandant un PC bas-de-gamme pour tourner correctement, il délivrera sa pleine puissance avec un ordinateur moyennement équipé (CPU 2,5Ghz et une GeForce 6600). Autant dire que de nos jours, ce n'est pas cher demandé. Et pourtant le jeu est très beau. Les graphismes sont étonnamment fins, les textures sont belles, la modélisation du décor est excellente et surtout, la gestion de l'eau alliée à un jeu de lumière (reflets) très convainquant, rendront la partie graphique fort agréable. D'accord ce n'est pas du Colin McRae DIRT mais c'est suffisamment beau pour un jeu à ce prix-là.



A cette adresse vous Note
trouverez le site officiel d'Aquadelic GT, un jeu très sympa comme on me l'avait annoncé et qui a su mélanger avec succès pas mal de recettes. Fort d'une ambiance accrocheuse, d'un gameplay accessible, sans prise de tête et surtout, d'un moteur 3D éblouissant pour un jeu de ce niveau, j'ai vraiment apprécié ce titre des slovaques d'Arcade Moon (dont c'est le premier jeu). Pas cher et fort amusant, je vous le conseille...



Test réalisé par iiYama

janvier 2008 (mise à jour : janvier 2016)