Aliens vs Predator 2 (PC)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : novembre 2001
Développeur : Monolith software
Editeur : Sierra entertainment
Genre : FPS horror

Support : 2 CDs
Version testée : Française
Version logicielle : 1.0
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR

Moteur graphique : Lithtech Talon
Difficulté :
Multi-joueurs : 16 joueurs online
Abréviation : AVP2
Prix au lancement : 50€


Configuration recommandée :
CPU : 700Mhz
RAM : 256Mo
VIDEO : type GeForce 2 avec 32Mo de VRam

Configuration de test :
CPU : AMD Athlon 64 X2 3800+
RAM : 2Go
VIDEO : GeForce 7900GS avec 256Mo de VRam
OS : Windows XP Sp2
Résolution testée : 1024x768 (4:3)
Niveau de détails :



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Aliens vs Predator 2









Bien connu des amateurs de Comics, les univers Aliens et Predator furent mixés il y a fort longtemps de ça. Bien avant l'excellent film réalisé par Paul Anderson, le jeu vidéo suivit déjà cette tendance dans, par exemple, un très bon beat-them-all Arcade signé Capcom ou un premier FPS exclusif à la Jaguar. Après avoir subi les affres de la technologie en essayant de jouer au premier AvP exclusif PC (sorti presque 5 ans après l'opus Jaguar), j'ai décidé de tester cet FPS de renom, l'un de ceux qui a donné ses lettres d'or à Monolith (qui a pris la place de Rebellion 2000AD). Je m'attaque donc à cette suite qui, cette fois, semble faire l'unanimité. Proposant en quelque sorte 3 jeux en 1, en explorant tour à tour 3 scénarios distincts mais imbriqués, Aliens vs Predator 2 (AvP 2) est un FPS horror "grand frisson" à la réalisation somptueuse.


Développement scénaristique

Scénarios : cliquez pour ouvrir


Comme je le disais en intro,
Le jeu nous propose de jouer les 3 races
AvP 2 propose 3 scénarios pour un même jeu. Ainsi on pourra prendre le Marines, le Predator et l'Alien. Les 3 scénarios s'imbriquant dans le même espace temps, c'est en jouant aux 3 personnages que le scénario global dévoilera tous ses secrets. D'une manière générale, les cut-scènes sont toutes en 3D (pas de vidéos donc) ce qui ne tranchera pas entre l'aspect visuel du jeu et les scènes scénaristiques. Le doublage, tout en Français, est de bonne facture, et le tout garde une certaine cohérence appréciable. Reste que le scénario global, empruntant aux films Alien : Le 8e Passager, Aliens (le second film) et Predator 2, se révèle efficace mais un peu léger. Les fins sont par contre, toutes décevantes...


Jouabilité & Gameplay

Comme tout bon FPS
Jouer le Marines est complétement flippant !
qui se respecte, la jouabilité est exemplaire. Ok il y a certaines fonctions qui ne servent à rien, ce qui rend la configuration un peu fouillis pour les non-initiés mais globalement, Aliens vs Predator 2 fait plus dans le bourrin que dans la finesse. Les interactions avec le Marines sont sympas (parler avec les PNJs, pirater les terminaux, dessouder cadenas et gons de portes), avec le Predator ça commencera déjà à se faire plus léger (piratage de 2~3 terminaux et basta) et enfin avec l'Alien, les seules difficultés seront de trouver son chemin et d'exploser quelques terminaux sans finesse. Ça va decrescendo avec l'intelligence je suppose. Sinon rien de bien novateur hormis le fait d'incarner 3 personnages différents. Ça reste un FPS dans l'âme, surtout avec le Marines. C'est d'ailleurs avec ce dernier que l'ambiance est la plus chargée en adrénaline et en sensations fortes, en alternant phase de suspense et d'action intensive, bien que son contrôle soit des plus banals puisqu'il reste un humain semblable à des milliards. Mais son arsenal, emprunté aux films nommés, est des plus plaisant : fusil d'assaut, mitrailleuse lourde, lance-grenades, lance-flammes, fusil à pompe... feront que niveau armement on ne s'ennuie jamais. D'ailleurs, le scénario du Marines est selon moi le plus intéressant. Tout d'abord parce qu'il est le plus complet et puis parce qu'on est face à 2 ennemis mythiques et franchement flippants, garantissant quelques passages assez angoissants. Pour couronner le tout, la lampe éclaire que dalle et le radar vous mettra les boules chaque fois qu'il couine. Miam miam...


Avec le Predator,
Dans la peau de l'alien on se sent "vicieux" et dans celle du Predator, on se sent tout puissant
la donne change déjà pas mal. On pourra alterner les 4 vues de la bête (vision spéciale Alien, une autre spéciale Humains, une spéciale Predator et enfin une vision nocturne), utiliser les armes vues dans les films (le disque, le laser, la lance et les crochets) ainsi que de nouvelles (le fusil et le pistolet à plasma). Le Predator peut en plus devenir invisible (bien que les humains ont la fâcheuse tendance à le repérer trop facilement) et faire des sauts prodigieux. Connaissant la prédisposition de la bête, notre "gueule de porte-bonheur" adorera faire la collecte de crânes (Aliens comme humains) et on pourra se la jouer infiltration (un peu). Enfin l'Alien possède sans conteste l'aventure la plus mitigée dû à son statut de bestiole sanguinaire. Le passage de face-hugger à serpent puis à combattant est immersif et bien pensé, le fait de pouvoir se promener sur les murs et plafonds est carrément génial, seulement son gameplay est le plus restreint de tous. Coup de griffes et coups de queue pour l'attaque, le reste du jeu ayant pour unique but de trouver son chemin. Parfois tordu, on nous obligera de temps en temps à faire 200 fois le tour d'un niveau pour trouver la petite bouche d'aération qui nous mènera à la sortie. Malgré tout, jouer le Predator ou l'Alien a quelque chose de grisant et de jubilatoire.


L'image

Aliens vs Predator 2
AvP 2 pose des graphismes de toute beauté et une ambiance fabuleuse
a déjà 6 ans lors de ce test, soit une éternité en matière de 3D sur PC. Pourtant, on ne peut que rester admiratif devant une telle débauche graphique. Effets de fumées/flammes assez réussis, pour les décors des textures sublimes (certains environnements sont tout droit sortis des films Alien) et une animation en tout point béton. Car malgré tout ce que le jeu a apporté en son temps en matière de référence visuelle, AvP 2 ne possède pas un moteur gourmand. A sa sortie, avec un simple CPU 600Mhz, 256Mo de RAM et une TNT2, le tout fonctionnait parfaitement. Aujourd'hui la question ne se pose plus puisque le moindre PC, même vieux d'il y a 4 ans, ne devrait rencontrer aucun problème de fluidité (même sur un PC portable). Avec tout ça, Monolith a eu le bon goût de nous faire un jeu à vitesse "normale". J'entends par là qu’en mode course nos 3 protagonistes ne se déplacent pas à la vitesse du son, comme c'était trop souvent le cas dans les FPS de cette époque (Half-Life, Quake II...). Le tout n'est pas exempt de défaut pour autant. Les modélisations des PNJs est moyenne (les visages étant le plus réussi), surtout lors des cut-scènes où la caméra est proche. En jeu, rien à dire : le rendu étant plus éloigné, le reproche n'est plus vraiment valide. Enfin l'animation des divers ennemis et humains, est assez crédible. Les mouvements sont bien retranscris et seuls les vaisseaux (surtout lorsqu'ils atterrissent) manqueront un peu de finesse. Mais ce n'est rien devant la parfaite retranscription de décors tel que la ruche ou encore la base, si proche d'Aliens 2 le film. Un délice pour les fans...


Le son

Tout comme l'image,
Le son est d'une qualité irréprochable
le son est de grande qualité. J'ai détecté un seul défaut récurent : le son se coupe au bout d'une heure de jeu. Apparemment ça vient de mon PC et un simple redémarrage de ce dernier suffit à tout remettre à neuf. Sinon, on peut féliciter Monolith pour l'effort produit sur ce titre. Tout d'abord, et je le dis souvent, le doublage en français est bien plus immersif que de lire des sous-titres. Une option de choix dont nous gratifie AvP 2. De plus, la qualité de 90% des voix est excellente, les doubleurs ayant bien fait leur travail. Côté bruitages, on retrouvera tout ce qui fait l'univers de Predator et d'Alien comme par exemple le bruit si particulier des fusils d'assaut des Marines, l'effroyable râle du Predator ou encore le cri strident des Aliens. Du beau boulot. Et la musique n'est pas en reste. Certes avec le Marines elle jouera un rôle prépondérant sur l'ambiance (alternant filtre angoissant à rythme cinématographique) mais se fera plus discrète avec les 2 bestioles. Etrangement, avec le Predator comme l'Alien, elle est presque en sourdine et ne sert que peu à l'atmosphère de ces 2 aventures. Faut dire qu'incarner un monstre zappe déjà tout le côté flippant de la situation...


Note générale

J'avais une très bonne impression d'Aliens vs Predator 2 lorsque je l'ai acheté en 2002 mais à l'époque, mon PC était un dinosaure archaïque et je n'ai pas pu y jouer dans les meilleures conditions. Aujourd'hui à résolution max, le jeu ne dépasse pas les 1024x768 mais il faut reconnaître qu'il pose un style graphique poussé et très bien réalisé. Le gros plus du jeu ? Et bien c’est qu’on a 3 scénarios pour 3 ambiances et donc 3 façons de jouer. Chacun est certes un peu court (entre 3 et 4h max) mais dans sa globalité, la durée de vie est convenable pour le genre (12 heures environ). Techniquement, le moteur a déjà 6 ans et il vieillit. Pourtant en avance sur son temps à sa sortie, il garde tout de même de beaux restes. La fidélité graphique par rapport aux films fera la différence et plongera n'importe quel fan dans l'aventure. Enfin, le son a suscité un réel travail de la part de Monolith, avec un doublage FR de qualité, une ambiance musicale fouillée (surtout lorsqu'on joue le Marines) et d'excellents bruitages. Personnellement je trouve que la campagne du Marines est la plus riche et la plus fun à jouer car c'est celle qui propose le gameplay le plus riche mais aussi et surtout, c'est celle qui dispose de la meilleure ambiance, clairement la plus flippante des 3. Mais beaucoup ne partagent pas mon avis, pensant qu'incarner l'un des 2 monstres sacrés du cinéma est à leur sens plus jubilatoire. Et il est vrai que les sensations sont originales. D'ailleurs c'est en rejouant à ce monument du FPS que je me suis aperçu que DOOM 3 y emprunte beaucoup. Alors que dire de plus si ce n'est qu'AvP 2 a été primé "meilleur jeu de l'année 2001" et qu'il est un FPS de choix, même aujourd'hui, surtout si vous êtes fan des univers Alien et Predator ?


Test réalisé par iiYama

juillet 2007 (mise à jour : octobre 2010)