Alpha Mission II (NGEO-CD)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : septembre 1994
Développeur : SNK
Adaptation : SNK
Editeur : SNK
Genre : shoot-them-up

Support : 1 CD
Version testée : Américaine
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément
Titre alternatif : ASO II : The Last Guardian (JAP) / Alpha Mission II CD


Aussi disponible sur :







Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Alpha Mission II









Alpha Mission II
Classique mais sacrément efficace
est ce qu'on appelle un grand classique. Et classique il l'est, à la fois pour sa console et par son gameplay. Le premier opus était un jeu Arcade et NES, sorti en 1987 et sa suite, sorte de Final Soldier (PC-Engine) boosté, est un shoot-them-up en vue de dessus des plus... et oui, des plus classiques ! Il est vrai que le titre d'SNK ne fait pas dans la surenchère graphique même si le jeu use tout de même de beaux zooms et de belles rotations type mode7. Car si les divers ennemis ont un design réussi, les décors par contre, sont un peu vides. Encore que, le jeu à ce je-ne-sais-quoi qui attire l'œil. Peut-être est-ce grâce à son ambiance futuriste ou tout simplement parce que c'est un bon shoot. L'animation ne souffre d'aucun bug, malgré des dizaines de sprites traversant l'écran et de boss énormes. On peut le dire, SNK maîtrise son support et offre en plus, un sympathique mode 2 joueurs. Apparemment difficile, si on joue en mode MVS et plus encore à 2, le nombre de crédits sera suffisants pour aller suffisamment loin dans le jeu. Classique oui mais pas sous toutes ses coutures. En effet le système d'armes est évolutif et le concept est assez original. Tout d'abord c'est l'un des premiers shoot auquel j'ai joué qui tranche nettement entre cibles au sol destructibles avec des missiles de courte portée et cibles aériennes destructibles avec les divers lasers. Le système d'armes principales est upgradable via des bonus trouvés en chemin, des bonus qui basculent lorsqu'on leur tire dessus, changeant ainsi leur nature (laser, missile, bombe). Malheureusement je le trouve un peu chiant car dans le feu de l'action, on a rarement le temps de faire ses "emplettes" correctement. En somme, on a rarement le temps de tirer sur l'item pour qu'il arbore le bonus choisi. J'aurai préféré un système d'icône fixe mais bon... Pour les armes secondaires c'est différent. Au fil du niveau, on récupèrera divers bonus sous forme de lettre et une fois le level fini, une sorte de shop s'ouvrira et on pourra soit acheter une vie soit un appareil plus puissant. Mais pour ça, il faudra économiser pendant quelques niveaux ou faire une véritable razzia des bonus.


Lorsqu'on
Certes moins cher qu'en version cartouche, cette édition CD n'apporte rien de plus
active ses armes secondaires, une jauge apparaît, votre vaisseau et vos armes s'upgradent drastiquement et elle diminue lorsque vous vous faites toucher (comme si c'était un bouclier) ou à force d'user des fonctions spéciales de chacune d'elle. Ce principe est plutôt bien conçu. Il est aussi un peu idiot qu'on doivent récupéré des items -speed- pour avancer correctement car ça m'est arrivé plus fois de prendre plusieurs items S à la file, et d'avoir après un vaisseau incontrôlable. Niveau gameplay, je regrette aussi que le fait de se faire descendre vous fasse perdre toutes vos armes d'un coup, vous obligeant ainsi à recommencer la chasse à l'upgrade. Mais bon, c'est un jeu d'Arcade avant tout. Pour ce qui est de notre conversion Neo-Geo CD, si on retrouve l'exact jeu AES sur galette, il est à déplorer que SNK n'ai fait aucun effort. Pas de menu d'options, pas de nouvelle intro (il n'y en a d'ailleurs pas) mais il y a pire. Le jeu faisant à l'origine tout juste 47Mb, la RAM de la console en faisant 57, le jeu charge une grosse fois (45 secondes environ) et ne fait plus aucun loading. Une bonne chose oui, sauf qu'SNK n'a même pas pris la peine de remixer les pistes audio. Ainsi on se retrouve avec la "gentille" bande-son d'origine, qui a forcément gardé ses vieilles compositions qui datent de 3 ans plus tôt. C'est un peu la honte pour SNK qui nous livre ici une version vite faite bien faite mais dont le support ne servira que pour alléger un prix encore prohibitif des jeux sur AES (en considérant qu'on est en 1994). En plus approfondi, on reste quand même dans une bonne moyenne avec des bruitages efficaces et musiques sympas. Sans être des perles pour audiophiles, elles ont le mérite d'être rythmées et pour la plupart mélodieuses.



Il n'y Note
a que 3 petites choses à regretter : le manque d'intro (la fin est sympa), un système d'upgrade par un tir sélectif assez pénible et surtout une version CD clairement bâclée (pourtant, 3 ans séparent les versions MPVS/AES et CD). Hormis ces détails, ce shoot est un pur moment de plaisir et ce n'est pas son classicisme à couper au couteau qui vous gâchera le plaisir. Bien meilleur que les 2 opus de Sonic Wings (Aero fighters 2 et 3), Alpha Mission II restera comme un modèle du genre avec une programmation soignée et un fun prenant.



Test réalisé par iiYama

juillet 2008