Sonic Classic Collection (NDS)

 








Note générale


Sortie du jeu : mars 2010
Développeur : SEGA
Adaptation : The Creative Assembly
Editeur : SEGA
Genre : compilation (plate-formes)

Support : cartouche de 64Mo
Version testée : Française
Voix dans le jeu :
Textes à l'écran : FR

Difficulté : variable
Multi-joueurs : non
Abréviation : Sonic Collection
Prix au lancement : 30€
Score des ventes : 1.64 Millions


Les 4 épisodes de Sonic sont disponible sur :



Certains épisodes sont également disponibles sur (compilation ou jeu seul) :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Sonic

Classic Collection


Voir débarquer
Retrouver les vieux Sonic a toujours quelque chose d'excitant... en théorie
un nouveau Sonic est toujours un petit événement, même si ces dernières années, SEGA et la Sonic Team ont fait n'importe quoi de leur mascotte : des jeux de sports, des compilations incomplètes, des adaptations ratées ou pire, de nouveaux jeux complètement nuls ou totalement hors de propos. Bref, si Mario arrive tant bien que mal à s'exporter hors de sa "plate-formes de naissance" et à perdurer en tant qu'icône du jeu vidéo depuis toutes ces années, pour le hérisson le plus rapide de la planète, c'est une autre histoire. D'autant que (je pense à ça sur l'instant) à l'origine c'est super lent un hérisson non ? Quoique, pour voir un hérisson en regardant Sonic, il ne faut pas avoir bu que de l'eau. ^_^ Bref, chez nous on est tous d'accord, si les Sonic Advance sont sympas, tout comme les Sonic Adventure, si Sonic CD aurait pu être l'épisode ultime mais se rate de peu, il est clair que les meilleurs Sonic de tous les temps, sont les 4 principaux épisodes sortis sur Mega Drive. Et bien SEGA, toujours prompt à se faire du fric sur le dos de compilations faciles, nous sort justement cette adaptation-là. "Super" s'écria votre dévoué testeur ! En plus on a droit à une sucrerie puisque d'origine, nous avons les options Knuckles in Sonic 2 et Knuckles in Sonic 3, comme si on branchait la fameuse cartouche/adaptateur dans les jeux nommés. La grande classe. Mais une question se pose vite… où sont passés les autres jeux ? En clair, étant donné la puissance de la Nintendo DS, on se demande pourquoi il n'y a pas Chaotix, Sonic CD, Sonic Spinball, Dr Robotnik et Sonic 3D… tous sortis sur Mega Drive. Bon c'est vrai, à part Sonic CD c'est tous des daubes ou des jeux sans intérêt, mais dans l'aspect "collection", on aurait eu la complète en une seule cartouche. Comme à son habitude, SEGA fait les choses à moitié et à l'instar des compilations Sonic Gems Collection et Sonic Mega Collection +, là où on devrait trouver le plein de jeux à l'effigie du héros supersonique, on doit se contenter du minimum syndical. Et ne venez pas me dire que ce n'est pas faisable, puisque la GBA accueillait déjà des jeux Super Nintendo et que la DS accueille des jeux Nintendo 64. C'est bien la preuve qu'elle en est capable, et que chez SEGA, ce sont des incapables !


Bien sûr
Sonic 2 reste sans conteste l'épisode le plus réussi de la saga
on ne va pas revenir sur les jeux, hein ? Si ! Bon d'accord mais vite faite alors. En 1991 est sorti Sonic. Véritable phénomène, il a viré le vieil Alex Kidd de son rang de mascotte, à la fois pour la console et pour la marque. Sonic avait pour lui tout ce que Mario n'était pas : un personnage jeune, un jeu hyper rapide, un gameplay on-ne-peut-plus simple et une réalisation de dingue. Le scrolling filait à toute vitesse, les couleurs explosaient… je le dis souvent et le redis encore, dans la vie de la Mega Drive il y a eu l'avant et l'après Sonic. Il n'y qu'à voir la gueule de 9 jeux 10 avant la sortie de Sonic, c'était vraiment une honte. L'année d'après SEGA a récidivé avec Sonic 2. Plus fort, plus beau, il apportait quelques nouveautés (le spin-dash en particulier) pour un jeu plus long et largement mieux fait. On ne pensait pas trouver mieux que Sonic et pourtant, avec cette suite on est tous restés les yeux écarquillés. C'est d'ailleurs le jeu SEGA le plus vendus au monde, ça vous donne une idée de son succès (un succès largement mérité !). Si les musiques du premier épisode étaient sympas, celles-ci étaient encore meilleures, divinement mélodieuses, les graphismes étaient encore plus détaillés, plus colorés et le scrolling était encore plus rapide. Une véritable prouesse pour une console jusque-là mal jugée. Sonic 2 apportait également un compagnon à Sonic, Tails, mais pas vraiment de mode 2 joueurs. Il aura fallu attendre 2 ans pour voir sortir Sonic 3 (entre temps, SEGA s'est occupé d'offrir un bon épisode à son naissant Mega-CD). Avec Sonic 3, on sent que SEGA commençait à manquer d'idées. Je sais, je suis le seul à dire ça mais les faits parlent d'eux-mêmes : des musiques moins bonnes, des graphismes moins détaillés, des niveaux moins vastes... sans dire que ça commençait à sentir le sapin pour le père Sonic, on sentait bien que la Sonic Team s'essoufflait. Malgré tout, Sonic 3 reste un très grand jeu, largement au dessus de la plupart des titres Mega Drive. C'était beau, rapide, il y avait une sauvegarde (enfin !) et quelques nouveautés comme les bulles (électrique, d'eau et de flammes). Quelques mois plus tard sortait Sonic & Knuckles, sous la forme d'une cartouche/adaptateur. Et là SEGA s'est expliqué.


En fait Sonic & Knuckles
Sonic 3 est vraiment trop difficile pour être apprécié à sa juste valeur...
complète Sonic 3 (d'où la nécessité de la sauvegarde étant donné que le jeu est très long) en introduisant le personnage Knuckles (cette fois jouable) et même en apportant des bonus à Sonic 2 (jouer Knuckles dans Sonic 2 est absolument génial). On y retrouve le même type de graphismes, le même type de niveaux, mais aussi des musiques de meilleure qualité et un jeu bien moins difficile (car Sonic 3 est vraiment hardcore par moment). Bien, maintenant qu'on a fait le tour de la question, que vaut cette compilation ? La première chose sur laquelle on tombe, c'est un écran titre qui nous propose de visionner une poignée d'artworks sans intérêt. Premier petit bémol, le jeu ne propose aucun véritable bonus. Je veux dire par là que finir les jeux ne débloquera aucun contenu supplémentaire. 2e petite anicroche, SEGA nous refile les pochettes des jeux américains (les versions Genesis donc) et n'a pas été foutu de mettre nos jolies boites à nous. D'accord c'est un détail mais quand on se fait suer à traduire les 4 bouts de texte en français, on peut aussi s'affairer à ça. On lance un jeu est de suite on voit que l'écran du bas sert à quelque chose. Il permet de mettre la pause, de retourner à l'écran de sélection des jeux et de sauvegarder. Ceux qui fantasmaient (comme moi) d'avoir une véritable quicksave en plein jeu, se foutent le stylet dans l'œil. En effet, à l'instar de Sonic 3, la save conserve vos vies et vous fait retourner au début du level. En gros, une save auto aurait été peut-être moins mensongère. Et croyez-moi, ça nous aurait bien servi car les 4 jeux sont assez chauds par moment. Je pense notamment aux bonus-stages ou plus communément à Sonic 3 tout entier, car les 4 aventures sont assez difficiles. Il faut donc être patient et contrairement à ce que le héros suggère, il faut avancer doucement. Foncer droit devant en se disant qu'à la façon de Sonic Rush "c'est fait pour ça, pour foncer", c'est faire une grave erreur. A l'époque il n'y avait pas de jeux casual, d'ailleurs les Sonic n'ont même pas de modes de difficulté et on trouvait ça bien. Aujourd'hui, étant donné le niveau de difficulté de la plupart des jeux, croyez-moi vous allez trouver ça dur si vous découvrez les Sonic avec cette compilation. Comme je le disais, il n'y aucun ajout et par exemple le spin-dash (le fait de se baisser et d'appuyer sur saut pour "lancer" le perso) est cruellement manquant dans Sonic 1. Une fois qu'on y a gouté, difficile de revenir en arrière.


Après,
Sonic & Knuckles complète admirablement Sonic 3. Malheureusement, c'est toute la compilation qui est un peu foireuse !
question prise en mains, les cheat-codes fonctionnent (génial !) et c'est exactement comme sur Mega Drive puisqu'une seule touche sert. Maintenant, vous vous doutez bien qu'avec une note pareille et une presse qui a eu tendance à le descendre en flammes, Sonic Classic Collection a quelques problèmes plus gênants qu'une save bidon ou le manque d'amélioration. En effet, il semblerait que The Creative Assembly (non madame, cette compil' n'a pas été développée par SEGA lui-même, trop occupé à se branler ou à faire des jeux minables…) ait utilisé un émulateur, même pas optimisé. En effet l'image (uniquement sur l'écran du haut) reprend exactement le rendu Mega Drive mais comme à l'époque les jeux étaient en 4:3, le résultat donne une image légèrement écrasée. Ca encore, on s'en fout, ce n'est pas très grave. Par contre, le fait que le jeu saccade à mort et subisse de très très très nombreux ralentissements, là où à l'origine il n'y en avait pas, ça, ça ne passe pas ! L'expérience est donc complètement pourrie par un framerate miteux qui ne tient pas du tout la distance. Et en plus de ces problèmes-là, on a de nouveaux bugs. Le genre de bug qui fait perdre des vies (c'est du vécu) comme lorsque le scrolling est trop rapide pour le jeu. Et cet émulateur bâclé nous offre en prime des cisaillements horizontaux, comme si l'image était écrasée en temps réel (ça expliquerait les saccades, du moins en parti). Donc je vous explique même pas ce qu'on obtient lorsqu'on se fait toucher et qu'on perd tous nos rings, ni le mal aux yeux et à la tête qu'on se chope au bout d'une heure. C'est vraiment décevant !! En plus, moi y'a toujours un truc qui me chiffonne : je me demande ce qu'ils foutent avec les données. Comptez avec moi vous allez voir : 4Mb de Sonic + 8 Mb de Sonic 2 + 16Mb de Sonic 3 + 16Mb de Sonic & Knuckles = 44Mb n'est-ce pas ? Si on convertit ça en Mo (mega-octects), en divisant par 8 (8Mb=1Mo) ça nous donne 5.5Mo. Alors comment se fait-il que le jeu fasse 64Mo !? Qu'est-que que les développeurs peuvent bien foutre des 50Mo restant… je me le demande bien.



The Creative Assembly Note
(responsable de cette adaptation) n'a pas été foutu de nous torcher un émulateur potable. Car oui, on parle bien ici d'émulateur, je ne vois pas autrement. Etant donné le massacre réalisé sur l'animation, il est inconcevable que ces pecnots aient réellement retravaillés le code pour chaque jeu. Au final, le seul truc qui ait survécu, c'est le son… et encore pas tout. Certains bruitages ont morflés mais heureusement, on retrouve les musiques intactes. Des musiques mélodieuses, rythmées, bref géniales et comme on en fait malheureusement plus. Pour le reste, soit vous êtes un newbie qui a entendu parler de Sonic toute sa vie et qui veut savoir ce que c'est (auquel cas allez-y, hormis le framerate ça reste pas trop mal), soit vous connaissez déjà les jeux originaux et vous risquez de pleurer. Car Sonic, c'est avant tout LA licence qui faisait cracher les tripes de la Mega Drive, avec des jeux fantastiques, hyper rapides, super beaux et fluides avant tout ! Bien sûr il y avait des ralentissements mais ils étaient rares, ici ils sont permanents et ça saccade. Mais comment SEGA peut-il avaliser un jeu aussi mal optimisé ? Moi j'ai la réponse : simplement parce que c'est connards ! Ils voient le fric, l'alléchante carotte qu'ils pendent devant notre nez, pensant qu'on va encore se laisser mettre comme des débutants. Mais non, pas cette fois. D'une licence forte qui était presque l'égale de Mario au milieu des années 90, Sonic est devenu un rebus. SEGA a trop tiré sur la corde et même les fans n'accordent plus de crédits au personnage. La faute à un développeur qui, depuis des années, ne s'est plus imposé un critère de qualité minimum, et qui nous sort des compilations faite à l'arrache. Désolé d'être cinglant, mais j'en ai marre de voir ce qu'ils font à l'une des icônes du jeu vidéo. SEGA a failli mourir au début des années 2000 ? Et bien il aurait peut-être dû car au moins, on garderait un bon souvenir de cet ex-talentueux développeur/constructeur de consoles...



Les -

  • Aucune amélioration des jeux d'origines
  • Ca ralentit à mort et ça saccade !!!
  • Une image légèrement écrasée
  • Aucun bonus digne de ce nom
  • Il manque Sonic CD !!
  • Pas de quicksaves...
  • Les +

  • Les 4 jeux principaux plus les versions Knuckles
  • La sauvegarde sur Sonic 1 et 2
  • Les cheat-codes fonctionnent


  • Test réalisé par iiYama

    juillet 2010