Professeur Layton et l'Etrange Village (NDS)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : novembre 2008
Développeur : Level-5
Editeur : Nintendo
Genre : point & click (aventure - réflexion)

Support : cartouche de 134Mo
Version testée : Française
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : FR

Difficulté :
Multi-joueurs : non
Prix au lancement : 40€
Score des ventes : 5.14 Millions

Abréviation : Layton 1
Titres alternatifs : Layton Kyôju to Fushigi na Machi (JAP) / Professor Layton and the Curious Village (US)






Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Professeur Layton

et l'Etrange Village



Vous ne le
L'histoire prend une tournure totalement inattendue sur la fin
savez peut-être pas, mais la saga des Professeurs Layton a débutée en février 2007 au Japon. Et vous le savez, les Japonais n'aiment pas spécialement les Européens, c'est pourquoi leurs jeux arrivent avec énormément de retard. Nouvelle preuve au dossier, ce premier épisode (L'Etrange Village) n'est sorti chez nous qu'en novembre 2008, soit 21 mois plus tard ! Ils se foutent bien de notre gueule ceux-là aussi. Entre temps, les Japonais ont connu 3 nouveaux épisodes alors qu'on découvre à peine La Boite de Pandore, sa suite. Mais en aucun cas je blâme le jeu, je donne juste un carton jaune aux développeurs/éditeurs pour autant dénigrer notre continent, toujours servi dernier. Professeur Layton et l'Etrange Village est donc le premier opus d'une longue série, que Level-5 estime à 6 épisodes. On y découvre notre héros (le professeur Hershel Layton lui-même) ainsi que son assistant Luke. Tous 2 se rendent à Saint Mystère pour trouver la Pomme d'Or, un trésor qui permettrait à la Baronne Dahlia Reinhold de faire avancer le testament de son défunt mari. Mais très vite le scénario prend d'autres tournures, passant d'une chasse au trésor à une véritable enquête criminelle. Très prenant, malgré sa lenteur, le jeu diffuse beaucoup de textes et seulement quelques vidéos. A ce propos le codec utilisé (le Mobi Clip) nous fournit des scènes de grande qualité puisqu'on a de véritables dessin-animés à certains moments clés. Le jeu se présente comme un point & click à tendance aventure/enquête, dont les épreuves sont sous forme d'énigmes. Un système de récompense (les picarats) nous donne une indication sur la difficulté du problème à résoudre, en sachant qu'on n'est pas obligé de le solder de suite. Bien sûr certaines énigmes sont incontournables puisque leur réussite débloque la suite du jeu, mais généralement, si on sèche, on peut y revenir plus tard. Au pire, dans la maison de Mamie Mystère, on peut les retrouver, si jamais notre quota d'énigmes résolues est trop bas (par exemple, pour débloquer le dernier niveau, il faut avoir résolu au moins 75 énigmes). A chaque mauvaise réponse, le quota de picarats diminue mais seulement jusqu'à un certain seuil, ce qui fait que même au bout de 10 mauvaises réponses, on gagne quand même un minimum de points. En tant que point & click, les déplacements se feront bien évidemment de façon séquentielle et il faudra bien fouiller le décor. On y trouvera des évidences qui nous éclaireront sur l'enquête mais aussi et surtout des "pièces SOS". En nombre limité, histoire de ne pas trop nous faciliter le travail, les pièces SOS permettent d'avoir jusqu'à 3 indices par énigme. Généralement, ils sont de bons conseils mais pas toujours.


En parlant
La plupart des énigmes sont géniales ! D'autres sont sérieusement difficiles à déjouer
d'énigmes, elles sont bien évidemment de plusieurs sortes. Ca peut être un problème de math (c'est les pires), un "trouver l'intrus", un puzzle ou encore un jeu d'illusions d'optiques. Et attention aux maux de tête car ça va chauffer dans la boite à cerveau ! Certains problèmes vont très loin dans la logique et d'une façon globale, s'il n'est pas trop dur d'avancer dans le jeu, résoudre toutes les énigmes vous demandera énormément de concentration et de jugeote. Bien sûr on peut toujours regarder une soluce sur le Net (là pour le coup ça devient très facile) mais ce n'est évidemment pas le but et la triche est moins gratifiante que la résolution d'une énigme particulièrement coriace. On dénombre 120 énigmes principales, plus 15 autres à débloquer dans les bonus et quelques puzzles supplémentaires. Par exemple, c'est en répondant sans se tromper et sans indice, qu'on gagne le plus d'échantillons à mettre "dans la valise de Layton". Au programme 2 chambres à équiper au mieux, un tableau à reconstituer et un objet à reconstruire à l'aide de babioles. Autant dire que pour les 40€ que coute le jeu, on en a pour notre argent puisque la durée de vie est très longue et faire le jeu à 100% va vous prendre un sacré moment. 120 énigmes c'est beaucoup, mais c'est aussi l'un des principaux défauts du jeu : elles sont peut-être trop nombreuses. En effet on résout un problème, on a 20 secondes de blabla et paf, voilà un autre problème. Finalement le scénario est assez concis (même s'il est très bien écrit pour être intéressant de bout en bout) et sur les 10 à 12 heures de jeu, on passera tout notre temps à s'exploser les neurones. Les énigmes tiennent parfois du génie et certaines sont bien connues, d'autres sont totalement originales. Conjointement conçues avec le professeur Akira Tago de l'université de Chiba, on peut le dire, la plupart d'entre elles sont vraiment géniales. Mais on déplorera aussi des incohérences à peine nommables. Par exemple se faire barrer la route parce qu'il y a un clampin au milieu d'un chemin 4 fois plus grand que lui, c'est un peu surréaliste. Autre point, si pour ainsi dire tous les problèmes sont logiques et cartésiens, certains sont plus saugrenus. Pour n'en citer que 2, l'énigme de l'étui à photo est complètement abracadabrant et l'énigme du veilleur de nuit donne simplement dans le n'importe quoi, puisque le résultat est totalement incohérent (c'est à croire que le gars traverse les murs). Je veux bien qu'on parle ici de puzzles pris généralement au premier degré, mais quelques fois le résultat est tellement bizarre, tellement décalé, qu'on ne risque pas de trouver. C'est à force de répondre n'importe quoi qu'on trouve, quand c'est pas directement l'énoncé qui cherche à nous embrouiller. C'est frustrant que la logique soit parfois mise au placard, même s'il faut l'avouer, ça reste quand même rare.


On vient de le voir,
La réalisation est éblouissante avec une mention spéciale pour le design
à part quelques anicroches, le gameplay est carré et l'autre réussite du jeu, c'est sa réalisation. Le design, un peu Anglais du début du 20e siècle, offre un univers tout à fait singulier. Très proche de ce que pourrait être un animé Japonais, les décors sont pareils à des planches somptueusement travaillées et très bien mises en valeur. Mais le fin du fin reste les personnages. Avec presque 40 individus avec qui parler (et surtout résoudre des énigmes), le coup de crayon est fantastique. Les hommes sont pour la plupart laids mais les filles sont (presque toutes) super jolies (sympa :). En plus de ça, chaque personnage à ses tics, parfois c'est même des tocs (trouble obsessionnel-compulsif), leur façon de parler, leur petites phrases fétiches ("pour sûr…") comme celui qui est le roi du calambour. Autant dire qu'il est difficile de les confondre, tant chacun est vraiment unique. Dernier point : le son. On le sait, chez Nintendo et plus encore sur DS, les jeux doublés en Français sont extrêmement rares (à l'heure de ce test, y'en a-t-il seulement un ?). Et une fois encore, on aura un jeu doublé en Anglais, sous-titré en Français. Ce qui n'explique donc pas le retard qu'a pris le jeu pour arriver chez nous puisqu'il est le même que celui sorti aux Etats-Unis, 8 mois plus tôt. En tout cas la qualité est au rendez-vous. Si les dialogues sont quand même assez rares, ils sont bien doublées, idem pour les petites vidéos. Enfin, les bruitages sont assez basiques au genre et les musiques sont sacrément originales. Elles aussi assument une qualité indéniable mais elles sont trop peu nombreuses et ont tendance à taper sur le système. C'est plus ou moins toujours les mêmes qui reviennent, elles mêmes souvent basées sur le même thème. Mais la plus insupportable reste celle des énigmes. 120 énigmes dont il faut parfois plusieurs dizaines de minutes pour trouver la solution, avec toujours et encore la même sonorité : on ne la supporte plus ! Et c'est un peu dommage car son petit air de xylophone est à la base bien sympa. En jeu, ce sera plutôt des airs d'accordéons, ce qui est très atypique et bien mis en valeur pour donner à l'ambiance toute sa saveur. Ainsi on baigne dans une époque un peu passée qui rappelle celle des "Frères Lumières" et pris de façon globale, la bande-son est magnifiquement composée.



Professeur Note
Layton et l'Etrange Village est une franche réussite, le stylet et l'écran tactile de la console aidant beaucoup. Mais par-dessus ça, par-dessus le fait que certaines énigmes sont incohérentes, mal posées ou simplement débiles (ce sont des cas isolés), il faut retenir un très bon scénario (avec une magnifique fin de presque 20 minutes !), une aventure certes lente mais passionnante, un design à la fois génial et original, et surtout, des problèmes bien étudiés et liés à un gameplay carré. Le soin apporté à chaque scène, la singularité de chaque personnage, la qualité graphique ou sonore (en dépit de musiques qui saoulent au bout d'un moment)... Professeur Layton est une nouvelle licence (en tout cas chez nous) très prometteuse. Level-5, connu chez nous pour Rogue Galaxy (PS2), Dragon Quest L'Odyssée du Roi Maudit (PS2) et tout un tas de jeux DS plus ou moins inconnus, nous impose un style fluide, un univers attrayant et un système de jeu difficilement plus grand public (les énigmes, tout le monde peut les résoudre). Alors évidemment, si réfléchir vous file la nausée, si votre jeu préféré c'est Metal Slug 7 ou GTA, Professeur Layton risque de ne pas être à votre goût et pourtant, vous passeriez à côté de quelque chose. Nous ici on est emballé et on espère vous avoir convaincu... : )



Les -

  • La musique des énigmes tape sur le système :(
  • Quelques énigmes farfelues
  • 2 ans pour sortir chez nous
  • Pas de doublage FR
  • Les +

  • La plupart des énigmes sont géniales
  • Un gameplay agréable et ingénieux
  • Un scénario prenant et bien écrit
  • Grosse durée et bon contenu
  • La qualité des vidéos
  • Bonne qualité de son


  • A savoir : cliquez pour ouvrir


    Test réalisé par iiYama

    mars 2010