Mega Man ZX Advent (NDS)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : février 2008
Développeur : Inti Creates
Editeur : Capcom
Genre : action / plate-formes

Support : cartouche de 64Mo
Version testée : Française
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : FR

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs
Abréviation : Mega Man ZXA
Titres alternatifs : Mega Man ZX 2 - Rockman ZX Advent - Rockman ZX 2
Prix au lancement : 40€





Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Mega Man ZX Advent








Si Mega Man ZX Advent
L'histoire est assez classique
fait office de suite à Mega Man ZX, on peut vite trouver qu'au niveau des dates, ça concorde difficilement. En effet, le premier est sorti en juin 2007 et le second est paru à peine plus de 6 mois plus tard, en février 2008. Pour mieux comprendre ce phénomène d'auto-concurrence, il faut se tourner vers les sorties Japonaises. En effet à l'origine Mega Man ZX est sorti en juillet 2006 et le ZX Advent en juillet 2007. Ce premier retard de presque un an, explique le pourquoi du comment. Lors de notre test, on avait salué Mega Man ZX pour ses nombreuses qualités. Un gameplay agrémenté, quelques nouveautés et surtout des graphismes à tout péter. Malheureusement, il apportait également son lot de "conservationnisme" qui bridait la prise en mains, une difficulté pas toujours équilibrée et surtout, un jeu plus ou moins open world très mal fichu. Avec Mega Man ZX Advent, Inti Creates (et oui, ces 2 jeux n'ont pas été développé par Capcom, et Inti Creates est déjà derrière les Mega Man Zero 1 à 4 ainsi que Mega Man 9 et 10) a cherché à corriger les erreurs du passé, à profiter un peu plus des capacités de la DS et à offrir un jeu plus grand public. Je sais que les Mega Man sont de nature hardcore mais la DS est tout sauf une console pour ça. L'histoire se déroule presque 5 ans après le premier scénario. Une nouvelle fois on nous laisse le choix de prendre un garçon nommé Grey, ou une fille nommée Ashe (à ce propos, les patronymes sont tout à fait corrects cette fois, et on n'a plus ces noms à coucher à dehors du précédent opus). Seul le prologue et quelques menues détails changent, donc ce sera finalement selon les gouts de chacun. On retrouve un peu le même début que dans le ZX à savoir que notre personnage se fait attaqué et qu'il est sauvé par le Biométal (cette fois le modèle A), qui le transformera alors en Mega Man. Recueilli(e) par un groupe de traqueurs (à ne pas confondre avec des mercenaires), très vite on se voit assigné à diverses missions, en vue d'enquêter sur un mystérieux modèle W, capable de contrôler le monde...


Bref, à défaut
Le gameplay est toujours plus riche mais la série impose encore d'inutiles restrictions
d'être surprenant, on retrouve l'exacte mise en scène de l'époque à savoir de très rares animés, des planches fixes et surtout, beaucoup de dialogues (qui sont souvent inutilement longs). On retrouve aussi le fameux "Transerver", cette plate-forme qui permet de recevoir ses missions, de se téléporter et surtout de sauvegarder. D'ailleurs on peut désormais se téléporter à plusieurs points stratégiques et le jeu est parsemé de ces mini-bornes qui font également office de checkpoint. Une bien bonne chose. Et puisqu'on y est, je tiens à souligner que la difficulté est plus abordable que lors de la précédente édition. Sans dire que c'est ultra facile, avec un peu de technique et de patience (puisque seuls les boss peuvent poser problème) on finit toujours par y arriver. Et ce qui m'a fait le plus plaisir en commençant ce jeu, c'est que cette fois on est un peu plus dirigé et que la carte sert vraiment à quelque chose (en plus d'être "logique"). Si le village des traqueurs est plus ou moins ouvert (on peut s'y balader librement), en fait les zones, les niveaux, ne sont accessibles que sous certaines conditions (comme avoir une carte d'accès). Ainsi on ne tourne plus en rond pendant des plombes pour rien. L'écran tactile sert à nous afficher la map, à changer rapidement de Biométal et dans certains cas, il peut même servir à contrôler ses tirs. Ca reste succinct mais c'est toujours mieux que dans Mega Man ZX où l'écran du bas ne servait jamais à rien. Changer de Biométal ? Oui, il était à prévoir qu'on retrouve en grande partie le même gameplay qu'autrefois, à la différence que désormais, chaque boss abattu donne un nouveau Biométal (et donc un nouveau costume), ce qui ouvre à de nouvelles possibilités. Certains sont d'un gout assez douteux (comme ce "monstro-plante" un peu minable ou la transformation "sauver Willy" qui n'a d'utilité que sous l'eau) mais d'autres sont bien class' et possèdent des pouvoirs puissants.


Après c'est sûr,
Même s'il a un peu perdu, ZX Advent reste un très beau jeu
c'est le modèle de base (le A) qui est le plus pratique car il est le plus maniable et le plus polyvalent. En tout, Grey (ou Ashe) récupérera 14 Biométaux et autant de possibilités offertes par chacun. Par contre, si la série fêtait dignement ses 20 ans cette année-là, je déplore encore pas mal de restrictions au niveau de la jouabilité. On a de nettes améliorations comme le fait de pouvoir tirer en montant une échelle, mais il est encore impossible de tirer en diagonales ou simplement vers le haut. Je sais, un Mega Man n'est pas un Contra mais ça apporterait beaucoup de tonus au jeu. Car si on pouvait accepter ça du vieux gameplay instauré par les limitations de la NES, aujourd'hui ça n'a plus de raison d'être. Techniquement aussi, le jeu a ses défauts, même s'ils sont minces. D'une façon globale, le jeu est moins beau. Attention, la 2D de Mega Man ZX Advent est très belle mais elle reste quand même un cran en dessous de ce qu'on a déjà vu l'année précédente. Pareillement, si les personnages principaux ont des animations vraiment fluides, les autres sont animés à l'arrache (une poignée de frames tout au plus). C'est un peu dommage qu'on ne retrouve pas la superbe constance d'autrefois, même si en l'état, c'est déjà bien au dessus de la moyenne, avec en plus quelques effets somptueux (rotations, zooms et autres explosions super bien faites). Pour le son, on retrouve bien entendu le petit doublage des voix en anglais, repris de la version américaine (on n'a pas le choix, pour avoir les voix en Japonais, il faut acheter le jeu en import et là, ce sera plus difficile de comprendre les dialogues écrits). Les bruitages sont très bons et je suppose repris du précédent opus, ce qu'on pourrait également dire des musiques. Bien sûr il y en a de nouvelles, d'autres ont étés remixées et d'autres encore ont été transposées telles quelles. Ca ne change rien à la qualité de l'ensemble et même si une fois encore on ne retrouve pas de mega-musiques qui déchirent bien, la bande-son a été bien travaillée et colle à l'ambiance du jeu.



Alors, Note
pire ou meilleur que Mega Man ZX ? C'est bien là toute la question ! D'un côté Mega Man ZX Advent n'a presque pas évolué et n'est pas mieux réalisé (côté graphismes et animations, ce serait même le contraire). Par contre, on a un gameplay légèrement enrichi (14 Biométaux, ça en fait des possibilités), une difficulté moins vache et surtout un système de map plus clair et mieux dirigé. Résultat, s'il n'est pas meilleur, il est par contre plus agréable à jouer, ce qui compense ses petites fautes et ses évolutions manquantes à l'appel. Mega Man ZX Advent est donc un excellent jeu, bien à l'ancienne comme on les aime et qui saura ravir les amoureux de jeux d'action/plate-formes en 2D.



Les -

  • Les mêmes limitations de mouvements depuis 1986
  • Quelques animations pas terribles
  • Les +

  • Une difficulté tout à fait abordable (rare sur cette série)
  • Une map plus claire et une progression plus limpide
  • Scénarisation sympathique
  • Bonne bande-son
  • Globalement joli


  • Test réalisé par iiYama

    janvier 2011