Kirby : Mass Attack (NDS)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : octobre 2011
Développeur : HAL Laboratory
Editeur : Nintendo
Genre : plates-formes / action / party game

Support : cartouche de 128Mo
Version testée : Française
Voix dans le jeu : -
Textes à l'écran : FR

Difficulté :
Multi-joueurs : non
Titre alternatif : Atsumete! Kirby (JAP)
Prix au lancement : 40€
Score des ventes : 930.000






Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Kirby

Mass Attack


Alors
D'un simple tracé du stylet, les Kirby passent à l'attaque !
que certains épisodes font dans le "conservationisme" pur et simple, d'autres comme Au Fil de l'Aventure cherchent à nous proposer une autre vision du gameplay gobeur d'un Kirby traditionnel. Et Mass Attack est de ceux là. Il est le dernier épisode à voir le jour sur cette génération (Wii/DS) et le scénario tente de justifier un gameplay 100% tactile. En effet, alors qu'elle se faisait une sieste, la boule rose est attaquée par le vilain Nécrodéus (le chef des Crânos) qui le divise en 10 clones. Heureusement, suite à cette défaite, l'étoile vint sauver le dernier survivant, qui part alors à la chasse aux Crânos… Le scénario est nullissime mais bon, on commence à être habitué avec les licences Nintendo, avec en plus une mise en scène très décevante. L'intro est à base d'images fixes, c'est mou, peu passionnant et n'attendez aucune scène durant l'aventure car dans le plus pur style des jeux plate-formes, y'a que dalle ! Bref, avec son dixième de puissance, Kirby part quand même à l'assaut et entame une aventure pour le moins originale. Divisée en 4 mondes, eux même sous-divisés en plusieurs levels, le jeu est d'une longueur correcte pour le genre, une durée de vie évidemment boostée par le chinage. Refaire les niveaux c'est s'offrir la possibilité de dénicher de nouveaux trésors, de récolter toutes les pièces, etc. Personnellement je trouve que ça n'a aucun intérêt mais je sais que certain(e)s apprécient… on va donc éviter de râler trop fort. Kirby a donc été divisé en 10 petites parties de lui-même, divisant par la même ses pouvoirs. Mais toute la subtilité du jeu, c'est que justement, des mini Kirby on pourra en avoir jusqu'à 10 !


Au départ
Il est évident que plus on a de Kirby, plus les possibilités sont nombreuses
il est seul mais en mangeant 100 fruits (ou équivalent) on fera apparaitre un nouveau compagnon et ainsi de suite. En partant de là, il est facile d'imaginer qu'à 10 c'est plus bordélique à l'écran mais qu'on sera aussi plus fort, et même plus lourd (10 > 1). Mass Attack se joue donc 100% via l'écran tactile. Ce qui m'a gonflé dans les 2 épisodes de Zelda sur DS (Phantom Hourglass et Spirit Tracks) m'a ici séduit. La raison est simple : le gameplay et la prise en mains ont été finement étudiés. Evidemment c'est loin d'être aussi précis qu'à la croix et aux touches, mais pour gérer nos 10 têtes molles, il faut reconnaitre que c'est pratique. C'est donc assez imprécis, Kirby ne peut plus aspirer ses ennemis et il ne peut même plus voler. Par contre, il a (hum, en fait ils ont) de nouvelles capacités. En traçant un trait vif à l'écran, l'un des Kirby ira se jeter dans la direction indiquée. Ca permet de casser des pierres friables, de pousser des blocs et bien entendu, d'attaquer les ennemis. D'ailleurs certains réclament qu'on les attaquent à plusieurs et de toute façon, plus les Kirby sont nombreux sur une cible, plus elle tombera vite. Quelque peu hypnotisés, les Kirby suivent bêtement l'étoile qu'on déplace au stylet. Double-cliquez et ils courent, restez pointé dessus et vous les amalgamerez pour tracer une trajectoire (pratique pour, par exemple, éviter de les faire monter un à un ou pour échapper un piège), les lancer sur quelque chose qui pend du plafond et qui fera peut-être apparaitre quelque chose, etc... Ce gameplay est forcément original et se prête admirablement bien à la double écran de Nintendo. En parallèle de l'aventure principale, essayer de récupérer tous les bonus des niveaux a quand même une bonne contrepartie : débloquer des mini-jeux (comme quoi ce n'est pas si inutile… c'était clairement pas le moment de le critiquer là-dessus :).


Véritables
En les réunissant, on peut tracer une trajectoire et ainsi éviter certains pièges
jeux dans le jeu, s'il y a des bonus sans grand intérêt comme le Sound Test, après nous avons accès à des petites épreuves bien rigolotes comme tout comme la Dash Course (une série de 3 symboles "très PlayStation" sont à taper à l'écran pour que Kirby avance), un remake du tape-la-taupe, une épreuve de comptage (marrant mais pas évident) ou encore mon préféré, Brawl Ball le flipper. On se sert des gâchettes pour activer les flip' et même si la physique est un peu bizarre (c'est Kirby qui sert de boule), ce flipper est vraiment marrant et on pourra y passer un bon moment. Pour revenir à l'aventure principale, HAL Laboratory a évidemment pimenter son jeu avec des boss de fin de niveaux. Ces boss, tout comme les niveaux, ont tendance à asseoir des concepts ingénieux. Mieux encore, lorsqu'on commence à se dire qu'un passage "est relou", c'est là que le jeu change la donne. Ainsi on ne croisera que rarement 2 fois le même piège, la difficulté (pas si facile qu'elle en a l'air) est loin d'être insurmontable, et si nos Kirby se font toucher, on a la possibilité des les guérir grâce à un anneau placé dans chaque niveau, mais aussi de les rattraper s'ils s'envolent vers les Cieux (et qu'ils sont donc, temporairement morts). Graphiquement à présent, Kirby reste ce qu'il a toujours été : un jeu mignon tout plein où les mimiques sont fendardes et où les décors sont colorés et plein de joie. Très "kawaï" dans l'âme, il est clair que ça respire la bonne humeur, que c'est joli et bien fait, même si on a vu la DS faire mieux. Le son fait évidemment parti de la fête. Les Kirby poussent des petits cris trop mimis et les musiques, entrainantes et mélodieuses, vont de paire. On y trouvera par ailleurs quelques sonorités à l'accordéon qui font immanquablement penser au Professeur Layton… le sérieux en moins. Bien sûr tout ceci est accompagné d'une totale absence de doublage (mais les sous-titres sont quand même en français) ainsi que de bruitages calibrés.



Kirby : Note
Mass Attack est une franche réussite. Certes pas au niveau de l'histoire, aussi minable qu'on puisse s'y attendre, mais sur tout le reste : c'est joli, c'est bien fait, le gameplay est original, c'est mignon, pas trop difficile et suffisamment original pour être attrayant. Bref, la petite DS (qui est en fin de vie) nous surprend encore et la boule rose aussi. Rendez-vous sur 3DS pour de nouvelles aventures...



Les -

  • Course aux bonus obligatoire sinon
    l'aventure est un peu courte
  • Un peu ardu par moment
  • Pas toujours très précis
  • Histoire nullissime !
  • Les +

  • Ambiance douce et mimiques rigolotes
  • De jolis graphismes très colorés
  • Le bonus Brawl Ball (flipper)
  • Gameplay original


  • Test réalisé par iiYama

    octobre 2012