Cruis'n USA (N64)

 








Note générale


Sortie du jeu : 1996
Développeur : Williams
Adaptation : Williams
Editeur : Nintendo
Genre : courses

Support : cartouche
Version testée : Américaine
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US
Multi-joueurs : 2 joueurs
Prix au lancement : 450Frs
Score des ventes : 1.72 Millions


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Cruis'n USA








Ca faisait
La concurrence propose du Ridge Racer et du Daytona USA quand la N64 se contente d'un Cruis'n USA
bien longtemps que Nintendo n'avait pas participé à un projet Arcade, sans doute depuis que le géant du jeu vidéo a délaissé le secteur pour se consacrer à sa NES. Mais avec le projet Ultra 64, Nintendo s'est un peu remis dans le jus... mais pour faire ça c'était pas la peine ! En effet, la borne de Cruis'n USA n'est autre qu'une Nintendo 64 modifiée. Et Nintendo pensait qu'avec son Hardware de misère, il allait faire de l'ombre à SEGA qui depuis longtemps concevait ses consoles en rapport de ses travaux Arcade (l'Ultra 64 a tenté de concurrencer le système NAOMI, qui est plus ou moins une DreamCast et surtout qui est plus performant). Développé par Williams, celui qu'on appellait le géant du flipper mais aussi le minus du jeu vidéo, on se retrouve avec un jeu de courses... minable ! Petits ajouts de cette version console, on peut entièrement configurer son pad, modifier son ATH et changer la musique en plein jeu. Ca c'est sympa. Ce qui est moins sympa, c'est de voir la gueule qu'a le jeu justement. Déjà pas très beau sur Arcade, ici c'est vraiment ridicule. La physique et les accrochages ont gueule à rien (autant dire que le réalisme est à coucher dehors, notamment lorsque la voiture fait 2 tours sur elle-même avant de se remettre dans le droit-chemin), les décors sont vides, moches, mal fait et entre nous, ce n'est pas vraiment rapide. Pour se rapprocher d'un vieux jeu déjà existant, on peut dire que ça ressemble à un OutRun, à la différence que quasiment 10 ans séparent les 2 titres.


Pas vraiment jouable,
La réalisation fait peine à voir et je parle même pas de la jouabilité :(
que ce soit à la croix ou au stick, les réactions sont bizarres, il y a des barricades mais on se demande encore pour quoi faire et il n'est pas rare d'étaler les arbres comme si c'était de vulgaires décors fait de carton. Le plus atroce (oui l'adjectif est bien choisi) c'est que certains sprites sont digitalisés comme les personnes qui se dandinent à l'arrivée (ridicule) ou certains éléments du décor (les arbres par exemple). Minable vous dites ? Le but du jeu, forcément très Arcade dans l'âme, c'est de relier un point A à un point B dans le temps imparti et avec check-points (un classique du genre). Chaque course est sous-divisée en plusieurs circuits et sur 3 niveaux de difficulté. 10 courses vous attendent (aurez-vous la patience d'arriver jusque-là ?), des courses avec circulation inverse et une belle variation des décors. Seulement 4 véhicules sont disponibles (pour connaître les différences, il faudra jouer avec les 4), avec 3 vues (2 extérieures et une intérieure) et 8 musiques, on l'a vu, interchangeables. D'ailleurs je résume toute la partie son par un simple adjectif : insipide. Ca c'est fait.



Cruis'n USA Note
était un jeu pas fameux sur Arcade, il est encore plus imbuvable sur console. Avec sa réalisation datant d'un autre siècle et son gameplay archaïque, autant rejouer à ce bon vieux OutRun sur Mega Drive. Car ici la 3D ne sert à rien, c'est vilain à regarder, c'est pas fun à jouer, ni même jouable... autant dire qu'il est l'un des pires jeux de courses auquel j'ai joué dans les années 90.



Test réalisé par iiYama

mars 2009