Conker's Bad Fur Day (N64)

 





Cliquez pour agrandir



Note générale


Sortie du jeu : avril 2001
Développeur : Rareware
Editeur : THQ
Genre : action / plate-formes

Support : cartouche de 64Mo (512Mb)
Version testée : PAL
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Multi-joueurs : 4 joueurs
Titre alternatif : Conker : Live and Reloaded (reboot Xbox)
Prix au lancement : 450Frs
Score des ventes : 770.000




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Conker's
Bad Fur Day






Ahhhhh Conker...
Dommage que le jeu ne soit qu'en anglais... car l'histoire est excellente et l'humour est fantastique !
c'est toute mon enfance ! ^__^ Je me souviens des parties multi-joueurs endiablées avec mes frérots. Mais bon, trêve de nostalgie, faisons d'abord une petite rétrospective : Conker, mignon petit écureuil, devait avoir comme premier jeu Conker's Quest, jeu annoncé en 1996, avec une ambiance enfantine et développé par Rareware. Mais il fait sa première apparition dans Diddy Kong Racing en 1997 (aussi sur Nintendo 64). La même année, son premier jeu, Conker's Pocket Tales sortait sur Game Boy Color, et contenait énormément d'éléments de Conker's Quest, y compris l'ambiance enfantine. En 1998, Conker's Quest était ré-annoncé sous le nom de Twelve Tales Conker 64, alors que Banjo-Kazooie était déjà sorti et que Twelve Tales Conker 64 utilisait le même gameplay et le même moteur graphique. Des critiques furent émises comme quoi Rareware faisait un autre jeu "pour enfants". Apparemment, Rareware l'a pris au sérieux, car en 2000, le jeu était ré-annoncé, son héros change radicalement d'attitude (Conker, toujours mignon mais aussi ivrogne, cupide, alcoolique… en autre défauts) et son univers aussi. Désormais réservé à un public mature, c'est sous le nom de Conker's Bad Fur Day que le jeu sort en 2001 et ce, sur l'une des consoles jugée la plus "jeune public" de son temps. Autant dire que Nintendo a dû ronger son frein… Commençons donc par le développement scénaristique et l'humour (il y en aura plein ! ; ). Conker a trop bu, il a une gueule de bois et veut rentrer chez lui et retrouver sa petite amie Berri. Mais il se trompe de chemin (noooon, l'ivresse provoquerait l'Alzheimer ? O_O) et se retrouve à aider n'importe qui pour obtenir du fric et affronter des ennemis complètement barrés : un tas de caca chantant de l'opéra et mangeant du maïs, des diables enflammés qu'il faut éteindre en pissant dessus, un tas de foin Terminator, des oursons en peluche pseudo-Nazis (ils haïssent les Français, pas les Juifs, Noirs, Tziganes et autres handicapés mentaux)... énorme !


On a aussi
Le gameplay est original et complète un univers barré
droit à des références aux rois du cinéma et du jeu vidéo : Matrix, Il Faut Sauver le Soldat Ryan, Terminator, Sonic 2 et bien d'autres encore... On voit bien que les développeurs, tous autour d'une table, ont dû boire un bon coup en proposant leurs idées à gogos sans aucune notion de censure (il était aussi prévu une parodie du Ku Klux Klan et une apparition de Pikachu dans ce jeu, mais à la suite des demandes de Nintendo, elles ont été supprimées, néanmoins, la queue de Pikachu est accessible via du hacking). Passons au gameplay : très facile à prendre en main, en sachant que la maniabilité est sans faille, le petit écureuil répond très bien aux commandes. A certains moments, sur le sol, on peut voir un B. Il s'agit d'une zone de contexte qui vous permet choses multiples : lancer des papiers toilettes, utiliser une arbalète, faire boire de la bière à Conker (de sorte qu'il soit ivre et pisse sur les gens), et bien d'autres joyeusetés... Simplement, les zones de contexte sont très intéressantes. Ensuite, les mouvements sont très similaires à Banjo-Kazooie, sauf qu'on ne peut pas faire de charge au sol. On peut néanmoins voler de la même façon que Tails dans Sonic 2, sauf que Conker n'a qu'une queue, du coup, le vol est encore plus limité, mais reste efficace. Maniabilité au poil et gameplay quasi-parfait donc. Passons aux graphismes : ça explose de couleurs ! Conker's Bad Fur Day est le plus beau jeu de la Nintendo 64 et le restera longtemps ! Les modèles 3D des personnages sont excellentissimes, il n'y a aucun clipping, les décors sont magnifiques au maximum des capacités de la machine, les effets de lumière sont réussis au possible. En clair, les graphismes sont excellents!


Et la bande-son
Les graphismes et la bande-son sont étonnants ! Une vraie prouesse pour un jeu N64 et donc, sorti sur cartouche
n'est pas en reste ! Les musiques sont entrainantes, voire mémorables en plus d'être de qualité, et les bruitages sont quasi-parfaits, surtout les voix des personnages (réalisées par 2 personnes qui ont interprétés tous les personnages : Chris Seavor et Louise Ridgeway à qui je tire mon chapeau). Pour finir, la durée de vie : en solo, il y a 8 chapitres (mode Histoire), de quoi vous faire prendre énormément de temps pour finir le jeu, et en multi vous avez choix entre plusieurs modes aussi excellents et funs les uns que les autres. Voyons ça en détails. Dans le mode Heist, vous devez prendre un max de fric pour votre équipe. Dans Beach, vous choisissez entre Français et Tediz, et les Français doivent traverser la forteresse Tediz, quand les Tediz doivent les en empêcher. Dans Deathmatch, on s'entretue dans la joie et la bonne humeur. Dans War, vous choisissez entre écureuils du SHC et Tediz, et soit, le but est le même qu'un Capture the Flag (CTF), soit le même but que Deathmatch, mais en attaquant uniquement l'équipe ennemie (en sachant qu'il est possible de prendre un gaz, et le ramener au milieu des 2 bases ennemies, pour tuer tout le monde). Le mode Tank vous propose de massacrer un maximum de tanks ennemis, et il est possible d'utiliser le même gaz mortel qu'en War. Enfin le mode Raptor vous permet de choisir Raptors et Uga Bugas, en sachant que les Ugas Bugas doivent s'emparer des œufs des Raptors pour les faire cuire, et que les Raptors eux, doivent capturer les Ugas Bugas, pour les donner à leur petit nouvellement nés. Bref, le multi est riche et vous risquez d'y passer des heures.



Conker's Bad Fur Day Note
est bon sur tous les domaines. Les graphismes sont fantastiques, la bande-son est géniale, le doublage vous étonnera (je rappelle qu'on parle d'un jeu N64 et donc cartouche !), la durée de vie est bonne, le gameplay est original, le scénario est complètement barré, l'humour est à mourir de rire... Même si le jeu n'est qu'en anglais (les anglophobes pourront jouer au remake Xbox, Live and Reloaded, qui est entièrement traduit en français) il est très facile de prendre des barres de rire. En conclusion, c'est encore un très grand titre que Rareware nous sort là.



Les -

  • Uniquement en anglais... dommage
  • Les +

  • Une réalisation absolument fabuleuse !!
  • Un doublage de grande qualité
  • Irrévérencieux en diable : )
  • Une excellente bande-son
  • Maniabilité au poil
  • Un humour dingue

  • Test réalisé par Idris2000

    aout 2014