Far Cry 3 - Classic Edition (PS4/XBO) -- GRAVITORBOX

 


Cliquez pour agrandir

 


Note générale


Testé sur :


Sortie du jeu : juin 2018
Développeur : Ubisoft Montréal
Adaptation : Ubisoft
Editeur : Ubisoft
Genre : FPS

Version testée : Française
Doublage : FR
Textes à l'écran : FR

Support : 1 Blu-Ray ou en téléchargement sur PSN et XLA
Version logicielle : 1.02
Espace disque nécessaire : 8.2Go (PS4) / 16.2Go (XBO)
Espace disque nécessaire (MAJ) : moins de 100Mo
Moteur graphique : Dunia Engine 2.0

Performances PS4 : 1080p / 30fps
Performances Xbox One : 900p / 30fps
Performances PS4 Pro : 1440p / 30 fps non stable
Performances Xbox One X : 1440p / 30 fps stable
Compatible 3D : non
Compatible VR : non

Difficulté :
Temps de jeu : 60 heures
Compatible PS Move (PS4) : non
Compatible Kinect (XBO) : non
Remote Play PS4/Vita : oui
Multi-joueurs : non

Abréviation : FC3
Titre alternatif : Far Cry 3 Edition Classique
Prix au lancement : 30€
Score des ventes : 7.2 Millions (tous supports)


Aussi disponible sur :








Les sites partenaires :












_________________________________


Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Far Cry 3

Classic Edition



Sorti à
Même si l'histoire et la motion capture commencent à vieillir, l'ensemble garde un certain charme
l'origine en novembre 2012 sur PC, Xbox 360 et PS3, Far Cry 3 aura marqué son temps et aura imposé "son style" au genre, à savoir un FPS nerveux et bien scénarisé, proposant malgré tout un monde ouvert hyper vivant à parcourir librement. Cet épisode a corrigé les errances d'un Far Cry 2 sympathique mais loin d'être au top, propulsant ainsi la série au sommet des jeux du genre - la preuve, il fait encore référence aujourd'hui, et sert de bases à ses nombreuses suites et spin-off : Far Cry 3 Blood Dragon (dont on aimerait ardemment une suite !!), Far Cry 4, Far Cry Primal, Far Cry 5 et Far Cry : New Dawn... Et oui, comme vous pouvez le voir, chez Ubisoft lorsqu'on tient une formule à succès (et quelle rapporte de l'argent), on ne lâche pas l'affaire (il suffit de voir combien d'épisodes d'Assassin's Creed sont sortis depuis que la licence existe, c'est vraiment n'importe quoi). Far Cry 5 est sorti en mai 2018 et avec lui, Ubisoft nous imposait un Season Pass pour pouvoir jouer aux modes Arcade, disposer du trio de DLCs parus peu après, et cerise sur le gâteau, pour recevoir gratuitement ce remaster de Far Cry 3. Bien que sorti un mois plus tard (en juin 2018), Far Cry 3 nous est revenu dans une "Classic Edition" disponible sur les services en ligne (vous vous doutez bien que c'est celle-ci qui est offerte par le Season Pass) ou en version boite, ce qui fut naturellement mon choix. Maintenant sachez que, vu que Far Cry 5 commence à avoir de l'âge et que sa notoriété baisse avec le temps, il n'est pas rare de trouver le Season Pass en promo sur PSN et XLA, avec donc la possibilité de récupérer non seulement les DLCs du 5e opus, mais aussi le présent jeu, sans quoi il vous en coutera 30€ (selon le point de vue, pour un tel jeu et en version boite, c'est tout à fait rentable mais... j'y reviens plus tard).






Un contenu (légérement) enrichi


Bon trêve
Cette édition comporte l'ensemble du contenu, dont 7 nouvelles missions
de bavardages, nous n'allons pas ici détailler ce qu'est Far Cry 3 dans son ensemble, pour ça je vous invite à jeter un coup d'œil aux tests des versions Xbox 360, PS3 et PC. Dans ces lignes nous évoquerons les bonus, la qualité du portage et l'intérêt de son potentiel achat. Et justement, parlons-en des bonus. Tout d'abord le jeu inclus de nouveaux animaux tels que les pumas, les méduses, les thylacines et les tigres blancs, ainsi que de (rares) nouvelles armes (comme le couteau tribal). Ce remaster apporte bien entendu son lot de trophées/succès et ce, avec une petite touche d'humour pour le moins bienvenue. Malheureusement il n'y a pas de New Game+ mais ce n'est pas un réel manque dans le sens où nous l'avons essoré lors de cette session, et nous avons obtenus toutes les armes, tous les accessoires et toutes les peintures (histoire de dépenser le trop-plein d'argent qu'on amassait), mais aussi nous avons débloqué toutes les compétences et ce, à 60% de l'aventure environ. Donc un New Game+ ne servirait finalement pas à grand chose. Le plus intéressant finalement, ce sont les 7 nouvelles missions qui furent incorporées à l'aventure : 3 sont des petites missions secondaires, les 4 autres étant un peu plus cossues dans le sens où c'est le valeureux (bien qu'un poil débile) Hurk qui nous les donnent, ce qui nous offre une petite mise en scène sympa au passage (à noter que dans le jeu, étrangement, il s'appelle "Herk" mais on le retrouve dans les épisodes 4 et 5 sous le nom de "Hurk"... un problème de traduction depuis la version US du Far Cry 3 d'origine je pense). Et c'est vrai, si les 3 nouvelles missions sont totalement anodines, celles de Herk / Hurk sont par contre très sympas et ce, avec une durée de vie très convenable et même de nouveaux environnements (nouveaux temples et nouveaux repères sous-terrains). Bref, même on ne savait pas que cet illustre personnage faisait déjà parti de la série dès ce 3e volet, il n'empêche que cet ajout apporte une petite plus-value bien sympathique et appréciable.




A gauche le couteau tribal, au milieu et à droite, 2 des nouvelles zones à parcourir
(cliquez pour agrandir)




C'est beau, très beau même !


Pour parler technique,
Les décors sont souvent magnifiques !
malgré sa longue durée de vie (au minimum 15 heures de jeu, bien plus si vous voulez tout explorer et chiner le moindre trésor... ce qui nous a pris au bas mot 60 heures à Chacha et moi !) le jeu ne s'installe pas outre mesure sur les disques durs de nos consoles. Moins de 9Go sur PS4 (c'est très raisonnable) et même les 16Go de la version Xbox One (d'ailleurs, pourquoi est-il si volumineux sur ce support, comparé à la PS4 ?) ne sont pas si excessifs, quand on pense aux installations un poil vampiriques des Uncharted 4 ou Halo : Master Chief Collection, pour ne citer qu'eux. Nous avons quand même eu droit à 2 petites mises à jour de moins de 100Mo chacune, mais pour être honnête, il est clair qu'Ubisoft aurait dû un peu plus "corriger" son jeu. De façon optimiste, plusieurs "réglages" ont été fait : par exemple certaines épreuves sont plus faciles (comme le combat contre Buck, largement facilité dans cette édition), la jouabilité est très précise (même si je n'ai jamais eu à me plaindre de ça sur l'ancienne version), les animaux sauvages succombent plus facilement à nos attaques (il y a sans doute eu un rééquilibrage -vers le haut- des armes), la faune est plus dense, les PNJs Rakyats sont plus actifs lorsqu'ils nous secondent, le cycle jour/nuit semble plus fréquent, idem pour les moussons. Connaissant le jeu depuis sa sortie, et après l'avoir retourné presque 10 fois depuis les 6 ans qui nous séparent de sa sortie initiale, je peux vous dire que les graphismes ont également pris un coup de jeune. Le contraste est plus élevé, les contours sont plus nets, les éclairages sont mieux maitrisés, le tearing a été totalement effacé et malgré les critiques de la version 1.0, chez nous (en version 1.02) le jeu s'est montré particulièrement stable et fluide. Bref, fervent amateur du jeu d'origine sur Xbox 360 (sachant pertinemment que la version PC est nettement plus performante), Chacha et moi avons trouvé cette Classic Edition très belle, plus belle qu'à l'origine, plus détaillée et plus colorée. Connaissant le jeu par cœur, je peux vous dire que les différences sautent aux yeux et sont tout à fait notables... et ce, dans les 2 sens du termes ! En effet, si la plus-value visuelle est très agréable (avec notamment une résolution qui est passée de 1280x704 sur Xbox 360 à du 1920x1080 sur PS4), comme souvent avec ce genre de portages un peu faignants, nous avons des déboires plus ou moins flagrants.



Boire et déboires


Car on se
Il est vraiment dommage que le jeu soit bugué et si peu performant (pas de 60 fps, pourquoi ?), ça nuie à l'image du titre...
doute bien que les développeurs d'Ubisoft n'ont pas transposé le jeu parcelle par parcelle sur nos consoles actuelles, ils ont simplement adapté le code et laissé un puissant PC faire tout le boulot en tâche de fond (j'exagère un peu mais je ne dois pas être loin de la vérité). De même, on peut se poser certaines questions quand on voit que la version Xbox One ne tourne qu'en 900p et que, sur PS4 comme sur Xbox One, nous n'avons pas droit au 60 fps tant apprécié par certains. Sachant que des 2 côtés nos consoles en ont mangés des plus gros et des plus performants (au hasard Horizon sur PS4 ou Forza Motorsport 6 sur Xbox One) on se dit que le développeur/éditeur franco-canadien nous propose là une version qui n'a pas été peaufinée... et ça se confirme dès les premières heures de jeu ! Le premier point, c'est que la conduite des véhicules est toujours aussi catastrophique... si ce n'est plus ! J'ai l'impression que la jouabilité, de ce côté là, a largement empiré, ce qui est regrettable (d'autant qu'en jeu -à pieds donc- la jouabilité est sans reproche). Tout à fait entre nous, j'aurai apprécié qu'ils incorporent la conduite automatique des épisodes 4 et 5, ça aurait fait le plus grand bien. De même, il est toujours aussi regrettable que ce con de Jason (excusez l'expression) se fasse mal à la moindre chute !! Et ce, même avec les "compétences" adéquates : le moindre saut dans le vide vous amputera une bonne part de votre jauge de vie, et ce parfois pour des chutes ridicules d'à peine un mètre ! Même un obèse aux os décalcifiés se ferait moins mal ! Ce détail, déjà extrêmement pénible dans le jeu d'origine, n'a pas du tout été rectifié, et c'est vraiment dommage tant ça nous pourri une exploration au demeurant jouissive.
Mais là n'est pas le principal soucis du jeu... non finalement le véritable problème de cette version, ce sont les graphismes. Je commencerai par le fait que, étant un jeu d'ancienne génération, la motion capture est loin d'atteindre ce qui se fait actuellement (malgré la performance du jeu d'acteur, qui elle n'est pas à remettre en cause :). Ainsi les visages restent peu expressifs et la mise en scène globale commence un peu à dater. Malgré le rehaussement graphique et le lifting des textures, il reste toujours quelques plaquages et objets un peu flous et dégueulasses, qui font tâche dans le décor. Enfin, le pire défaut de ce portage, c'est surtout un nombre incalculable d'objets et de textures qui ne sont pas à leur place !! Regardez les images, vous allez très vite comprendre de quoi je parle :





Des objets qui ne sont pas à leur place (souvent qui flottent en l'air), des touffes d'herbe qui ne touchent pas le sol, des PNJs au milieu du décor... tel est le résultat d'un portage qui n'a pas pris la peine de corriger ses bugs
(cliquez pour agrandir)




Tu mets du FAR et moi je CRY


En somme,
.. même s'il n'a pas besoin de ça pour offrir une aventure mémorable :)
fréquemment on croise des objets qui flottent en l'air et surtout, surtout, des textures/objets qui semblent comme posés à l'arrache dans le décor. C'est surtout vrai pour ces pauvres touffes d'herbe qui sont comme en lévitation au dessus du sol. A croire qu'à l'image des chauves, elles veulent couvrir un crâne à trois-quarts pelé avec les 4 pauvres cheveux qui ne se sont pas encore fait la malle. Ridicule... Vous comprenez à présent pourquoi je dis qu'un PC a réalisé le processus de conversion en tâche de fond, car un développeur, assis devant son écran, faisant le travail pour lequel il est payé, aurait vu et corrigé le phénomène. Car si cet agaçant détail était rare, on fermerait volontiers les yeux, or ce genre de bug ridicule est disséminé partout dans le jeu !! On en croise à tous les coins, à croire que les développeurs ont fait leur portage mais n'ont pas du tout essayés (en mains propres) leur jeu. Voilà pourquoi je disais plus haut, que finalement le jeu aurait mérité quelques mises à jour de plus... Après ça, Far Cry 3 reste ce qu'il a toujours été : un scénario sympa et plutôt bien mis en scène, un gameplay assez génial (quand on ne conduit pas ou qu'on ne chute pas !), un environnement riche porté par des graphismes souvent somptueux (ahhhh les îles paradisiaques, ça fait toujours rêver ^^) et une bande-son à laquelle il n'y a pour ainsi dire rien à reprocher : certes les musiques sont discrètes mais elles font le boulot, le doublage est tout à fait correct, et les bruitages, surtout pour les armes, sont d'excellente qualité. Au moins sur ça, Far Cry 3 n'a jamais déçu.



Que penser Note
de ce portage du mythique Far Cry 3 ? Si certains disent à tort qu'il est meilleur que Far Cry 5 (faut pas pousser non plus, ils sont différents voilà tout... et puis mon épisode préféré reste le 4 pour son ambiance et son gameplay amélioré :), je doute que finalement les acheteurs soient celles et ceux qui sont passés à côté, lors de sa sortie initiale. Avec plus de 7 Millions de ventes, on peut le dire, Far Cry 3 fut un réel succès et ce remaster s'adresse plus aux fans qu'aux profanes, moi le premier. Cependant, avec ce remaster on voit bien les limites du processus car on peut légitimement se demander pourquoi il n'est pas en Full HD/1080p sur Xbox One, pourquoi il ne tourne pas en 60fps et surtout, pourquoi est-il autant farci de bugs, des bugs qui à l'origine, n'existaient pas !! Comme s'il était impossible de transposer le jeu tel-quel et que dans le processus, certaines textures et objets ont ridiculement fait un déplacement qu'Ubisoft, même aujourd'hui, n'a pas pris la peine de corriger. Le portage est-il un ratage pour autant ? Assurément non ! Comme évoqué, Far Cry 3 est un jeu mythique, à l'environnement ouvert particulièrement riche, offrant un gameplay accrocheur et un univers fort. Certes tout l'aspect scénaristique a pris de la bouteille, maintenant tout ce qui est en monde ouvert reste indéniablement attrayant et sans cesse renouvelé. On ne se lasse pas de faire les camps, les missions, la chasse... c'est toujours un plaisir, d'autant plus que (soyons honnêtes), nous sommes loin, très loin du portage raté du premier Far Cry sur consoles. Et puis si on fait abstraction des bugs et de certains aspects qui vieillissent (modélisations, animations des PNJs), le jeu est toujours aussi somptueux, surtout dans cette version où le remastering graphique lui a fait le plus grand bien. Maintenant sur la question épineuse du "faut-il repasser à la caisse ?" si on a déjà une autre version... clairement non. Ce n'est pas les quelques petits ajouts qui apportent suffisamment de plus-value pour ressortir le porte-monnaie. Maintenant si vous avez Far Cry 5, le Season Pass est régulièrement en promo (je l'ai acheté à 8€ au lieu de 30, c'est dire) et la version boite commence également à baisser de prix, de quoi s'y mettre si vous ne connaissez pas (ou voulez redécouvrir) ce que beaucoup considèrent comme le meilleur opus de la série.



Les -

  • Jason, cette chochotte aux os de verre qui se fait mal à la moindre chute
  • La mise en scène commence à montrer des signes de vieillesse
  • Conduite des véhicules toujours aussi exécrable !
  • Des bugs visuels un peu partout !
  • Les +

  • Toute la partie son n'a pas vieillie : musiques de circonstance, doublage qui tient la route et surtout bruitages hyper dynamiques !
  • Tout l'aspect open world : camps, exploration, missions secondaires, chasse, confection...
  • Les nouvelles missions, surtout celles données par Hurk
  • Les décors sont bien souvent magnifiques !
  • Le dynamisme du gameplay



  • Test réalisé par Chacha & iiYama

    mai 2019