Call of Duty Black Ops III (PS4/XBO/PC) -- GRAVITORBOX

 





Cliquez pour agrandir

 



Note générale


Testé sur :


Sortie du jeu : novembre 2015
Développeur : Treyarch
Editeur : Activision
Genre : FPS

Version testée : Française
Doublage : FR
Textes à l'écran : FR

Support : 1 Blu-Ray (PS4/XBO) / DVD ou en téléchargement sur Steam (PC)
Espace disque nécessaire : 61Go (PS4) / 65Go (XBO) / 100Go (PC)
Moteur graphique : IW Engine 6.x (Infinity Ward)
Optimisation PS4 Pro / Xbox One X : oui
Définitions HD max (PS4/XBO) : 1080p
Définitions HD max (PS4 Pro/XBO X) : 4K
Compatible 3D (consoles) : non
Compatible VR : non

Difficulté :
Compatible Move (PS4) : non
Compatible Kinect (XBO) : non
Remote Play PS4/Vita : non
Multi-joueurs : 4 en coop' - jusqu'à 18 en ligne

Abréviation : COD Black Ops 3
Prix au lancement : 70€ (consoles) / 60€ (PC)
Score des ventes : 25 Millions (estimations)


Configuration minimale (PC) :
CPU : Dual Core 3Ghz
RAM : 6Go
VIDEO : avec 1Go de VRAM (type GeForce GTX 470 / Radeon HD 6970)

Configuration de test (PC) :
CPU : Intel Core2Quad Q9650 (Quad-Cores à 3Ghz)
RAM : 8Go (DDR2 - Dual Channel à 800Mhz)
VIDEO : GeForce GTX 1050 Ti (4Go de VRam)
OS : Windows 7 (SP1 - 64bits)
Résolution testée : 1680x1050 (16:10)

Aussi disponible sur :






Les sites partenaires :










_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)


Call of Duty

Black Ops III




Depuis 2003
Black Ops III signe un tournant dans l'histoire de la série... mais pas forcément en bien
et depuis qu'Infinity Ward s'est décidé de mettre des bâtons dans les roues d'Electronic Arts et de leur licence (autrefois) à succès Medal of Honor, il s'est écoulé pas moins de 12 ans ! Pendant ce laps de temps, le PC a évolué en machine de guerre à grand coup de processeur multi-cores dépassant allégrement les 3Ghz, avec des multiples de Go de RAM et des cartes vidéos dont on aurait même pas -ne serait-ce que soupçonné- les performances. Quant aux consoles, nous sommes passés de la modeste génération PS2 / Xbox / Game Cube, à celles des PS4 / Xbox One (non pas de WiiU et Switch, ne commencez pas à me chauffez avec Nintendo j'ai déjà assez de critiques à faire ici), moqués par ces mêmes joueurs PC et pourtant, avec la modestie qui s'impose, il faut avouer que les choses ont sacrément évoluer de ce côté-là aussi. Tout ça pour dire qu'avec les progrès techniques de nos supports de jeux, la licence Call of Duty a également évolué. Si bien sûr beaucoup retiennent le fait que Call of Duty a fait ses débuts en exploitant les faits historiques, aujourd'hui le bilan en est tout autre. Depuis 2007 et l'incontestable succès de Call of Duty 4, "le" jeu qui a imposé les guerres modernes comme maitre-étalon dans la plupart de nos FPS, Call of Duty a finalement plus exploité les guerres modernes et fictives, que les guerres historiques. Moi je ne m'en plains pas, car durant presque toute ma scolarité, j'ai bouffé de la Première et Seconde Guerre Mondiale à toutes les sauces ! Sans parler que technologiquement c'est forcément dépassé, pas du tout évolutif et que mine de rien, il est difficile de faire un scénario réellement original quand on s'appuie sur des livres d'histoire. Voilà pourquoi depuis 2007, j'adore jouer aux modes solo des Call of Duty : des histoires courtes, bien mises en scène, avec une action survoltée... et une fois mon jeu "pop-corn" consommé, je passais à autre chose.



3 arches et pas de Noé


Evidemment,
Les guerres modernes et futuristes, j'adore ça ! Cependant, ça ne colle pas vraiment à l'ambiance d'un Black Ops...
je ne parle pas de l'épisode World at War qui, comme par hasard, m'a déplu, par contre j'ai vraiment apprécié les 3 opus de Modern Warfare, le Ghosts et le Advanced Warfare (même si sur ces 2 derniers on sent que la "formule COD" commence à s'essouffler) ainsi que, sujet du jour oblige, les Black Ops. Oui le premier se base sur des faits pseudo-historiques, maintenant on parle d'une période pas du tout exploité par les jeux vidéos (ou très rarement) et surtout, une période que l'Education Nationale n'a pas cherché à nous gaver jusqu'à l'écœurement. Donc oui, malgré son contexte, j'ai adoré le premier Black Ops (comme beaucoup, ne nous voilons pas la face), mais aussi le second, très futuriste (ce qui fut décrié... vous vous doutez de ce que moi j'en pense) même si ce fut dans une moindre mesure. Depuis la génération PS4 / Xbox One, les développements étant devenus très longs et couteux, le rythme 1 sur 2 (une année on a un Call of d'Infinity Ward et l'année suivant celui de Treyarch) ne pouvait plus être tenu, donc nous sommes passés au 1 sur 3, le 3e développeur de la licence étant Sledgehammer Games, qui de son côté a co-développé Modern Warfare 3, puis tout seul comme un grand les épisodes Advanced Warfare et WWII (no comment sur ce dernier hein ^^). Comme je le disais, nous voilà donc en 2015 et sort enfin Black Ops III, que les fans des 2 premiers jets attendaient avec une certaine impatience (moi le premier). Ce 12e épisode de Call of Duty (et oui déjà 12 !), fait suite directe au Black Ops II sorti en 2012. Cependant, si beaucoup accordent du crédit au développeur Treyarch, malgré leur joli palmarès, personnellement je n'aime réellement que 2 jeux de chez eux et j'ai toujours eu une certaine méfiance envers ce studio. COD 2 Big Red One, Spider-Man, COD World at War, Quantum of Solace, Call of Duty 3... mouais, des jeux sympas mais sans plus. Au final, si on enlève Black Ops I et II, il ne reste pas grand-chose de glorieux au studio. Alors certes, Black Ops II a battu tous les records de vente (500 millions de dollars de recette en 24h et 1 milliard de dollars en 15 jours ! c'est énorme !!), et il est devenu l’œuvre de divertissement la plus rentable de tous les temps... jusqu'à la sortie de Grand Theft Auto V (qui a vu le jour un an plus tard). Cependant, on sent bien qu'une cassure s'est faite à ce moment-là et vous allez vite comprendre pourquoi.



Un mot (noir) sur Black Ops IIII


Fin 2015,
Black Ops IIII a troqué son solo pour une Battaille Royale ? Ma foi, quand on voit à quel point le solo de Black Ops III fut désapprécié...
la génération PS4 / Xbox One a déjà 2 ans (ces consoles ont vu le jour fin 2013, et oui le temps file :/ ) et les PS3 / Xbox 360 sont alors massivement remplacées. Résultat, je ne sais pas si c'est Activision (joliment renommé par les détracteurs en "Actipognon"... j'aime beaucoup ^_^ ) ou Treyarch lui-même qui a eu l'idée, mais pour ce Black Ops III, les PS3 et Xbox 360 n'ont eu droit qu'au multi-joueurs, et encore, même pas complet. Entre nous, c'est totalement débile car si justement il fallait dénigrer ces consoles-là et amputer le contenu, c'est le mode solo qu'il fallait alors intégrer ! Enfin ça, ce n'est que mon point de vue mais c'est surtout pour ça qu'ici, on ne teste pas ces versions-là. A un moment donné, faut arrêter de se foutre de la gueule des joueurs !! Vendu certes un peu moins cher (encore que, à la vue du contenu, il aurait fallu le vendre à moins de 30€), finalement ce Black Ops III du pauvre n'est pas sans rappeler... Black Ops IIII !! Treyarch justifie cette dénomination en disant que ça n'a jamais été des chiffres romains (et mon cul c'est du poulet !), en réalité ce quadri-bâtonnet sert surtout styliser le logo et faire perdurer la signalétique de la série. Maintenant là n'est pas le propos, le vrai problème c'est que Black Ops IIII a troqué son mode compagne contre... un mode Bataille Royale ! Et oui mes amis, on y est, les COD ont toujours été des jeux qui se consommaient de 2 façons différentes (solo d'un côté, multi de l'autre) mais là, le développeur prend le parti (un poil risqué) d'évincer le mode solo, pour développer plus de modes multi-joueurs (en plus du Bataille Royale, comme c'est originaaaal !!). Alors certes, les modes solo ne sont pas forcément les plus populaires sur la franchise et manque de bol pour Treyarch, c'est clairement le mode campagne de Black Ops III qui a le moins fonctionné de toute la licence ! Ajoutons à ça le récent (et incompréhensible oo?) enthousiasme des Batailles Royales, et des titres à succès tels que PUBG et autres Fortnite dont on entend parler jusqu'à nous filer la nausée (à croire qu'il n'existe plus que ça, non mais sérieusement :/ ) et vous comprendrez, peut-être, le choix du studio... Maintenant s'il a été possible d'adapter certains épisodes de COD sur Wii, je suis sûr que le mode solo de Black Ops III aurait très bien pu tenir sur nos vétérantes PS3 / Xbox 360, faut pas nous la faire à l'envers...




Graphique sur la tendance des modes solo dans les différents épisodes de Call of Duty.
On remarque que les modes solo des épisodes jusqu'à Advanced Warfare ont bien marchés, alors que World at War et surtout Black Ops III sont les plus faibles de la série (COD 2 ne compte pas)...
(cliquez pour agrandir)




Une histoire Black... et sans grand intérêt


Si moins d'un tiers
L'histoire n'est pas intéressante, rendant le mode solo ennuyeux au possible :(
des joueurs lancent le mode solo d'un Call of Duty, personnellement je suis un irréductible gaulois (qui est tombé dans le chaudron étant petit) et moi je ne joue presque qu'exclusivement au solo ! Et oui vous le savez sans doute, les modes multi et même coop', ne m'intéressent que très peu de temps, voire pas du tout. Donc oui, j'achète mes Call of pour jouer aux modes campagne et pour apprécier les histoires qu'ils proposent. Non, je ne suis ni un pigeon ni un fou, car j'achète toujours ces jeux-là à des tarifs extrêmement réduits, la raison étant que je ne compte pas mettre 60 ou 70€ dans un titre qui va me durer moins de 7 heures (en général j'attends de les trouver neuf à moins de 15€ ou d'occasion à moins de 10€, le ratio prix/temps me parait alors nettement plus pertinent). L'histoire de Black Ops III se déroule en 2065 (soit 40 ans après l'épisode II) dans un futur sombre dans lequel un nouveau type de soldat, le "Black Ops", voit le jour. La frontière entre l'humanité et la technologie est alors de plus en plus floue. Après les attaques de drones orchestrées par Raul Menendez dans Black Ops II, différents pays ont mis en place un système anti-drones appelé Directed Energy Air Defense (ou D.E.A.D.). Les différents conflits se déroulent alors sur le sol. Plusieurs organisations ont été créées comme le Winslow Accord qui a permis la mise en place du système D.E.A.D. (organisation similaire à l'OTAN), ou encore le Common Defense Pact, un simili-Pacte de Varsovie, constitué entre autres de la Russie et de l'Union Européenne. Ces 2 factions se disputent les ressources énergétiques et naturelles de la planète qui subit un important réchauffement climatique...



New future but old IW Engine


Bon soignons
Quand est-ce qu'Activision et ses développeurs vont investir dans un nouveau moteur graphique ?
clairs tout de suite, malgré le côté "augmentés" de nos Black Ops qui n'est pas sans rappeler avec évidence les récents Deus EX ou même le très sympathique Advanced Warfare, il faut reconnaitre que l'histoire de ce Black Ops III ne passionne pas. Le bond en avant est trop prononcé, surtout quand on pense que l'histoire de cette sous-série commence dans les années '60 à Cuba puis au Vietnam. Là on se retrouve propulsé en 2065, la famille Mason n'est donc plus mise en avant et il est alors difficile de retrouver l'ambiance d'autrefois. Certes c'était déjà (un peu) une critique du second opus, mais ici on est finalement plus proche des Advanced Warfare (qui se déroule en 2054) et Infinite Warfare, qui sont très tournés vers la science-fiction. Alors bien sûr on garde les "codes" de la licence, comme ce rythme très soutenu, cette mise en scène travaillée, ces vidéos qui permettent aux données de se charger en arrière-plan... maintenant il faut être clair, il n'y a pas grand-chose de nouveau sous le soleil de COD. Je dirais même que tout ça commence à sérieusement sentir le réchauffé, surtout au niveau du moteur graphique. On a beau nous faire du violon, comme quoi Treyarch a entièrement refait -depuis ses fondements- le moteur graphique, il n'empêche qu'on est toujours et encore sous IW Engine, le fameux moteur développé par Infinity Ward (dont il tient les initiales), apparu en 2005 et qui emprunte les bases d'un ô combien dépassé id Tech 3. Oui vous avez bien lu, les racines du moteur ont désormais 12 ans !! Alors certes il donne encore un peu le change, mais en attendant, si la motion capture ne venait pas sauver le tout, la mise en scène en pâtirait sévèrement. Mais j'y reviendrai ultérieurement.



Black déjà-vu


Question gameplay,
Le gampelay est vu et revu, les quelques nouveautés n'arrivant pas à donner un nouveau souffle à la licence
rien ne ressemble plus à un COD qu'un autre COD ! Pour moi qui ai découvert la série avec le premier Modern Warfare, et après avoir testé la plupart des épisodes sortis depuis, il est clair que le gameplay lui, n'évolue qu'à un rythme de gastéropode sous respirateur artificiel ! On retrouve donc cette campagne menée tambour-battant, puis cette prise en mains éculée où la visée est ultra assistée, où notre bidasse n'est pas foutu de courir sur de longues distances sans s'essouffler comme une femme enceinte, ou encore ce héros capable d'encaisser plusieurs pruneaux sans mourir et d'en guérir miraculeusement après un temps. La formule a toujours fonctionné, elle fonctionne toujours, maintenant si vous avez joué à tous les Call of qui sont sortis lors de ces 10 dernières années, vous allez sûrement vous ennuyer et trouver un relent de déjà-vu aussi fort et tenace que l'ail en bouche. Car Black Ops III ne fait que reprendre des "formules" ressassées depuis bien longtemps par sa même série et malheureusement, on sent bien qu'elle a atteint ses limites, son point de rupture. Je suis d'accord, les FPS n'ont plus vraiment le vent-en-poupe comme ce fut le cas sur la génération Xbox 360 / PS3, maintenant jouer à Black Ops III m'a donné l'impression de manger un plat de pâtes réchauffées au micro-ondes, alors qu'elles ont passé la nuit à sécher sur la table. Vous voyez ce que ça donne ?



Un multi pléthorique mais à quel prix !


Comme Treyarch
C'est une fois encore le multi, et surtout le mode Zombie, qui aura fait vendre du Call of...
semblait déjà ne plus trop vouloir s'investir à 100% dans le mode solo, il est naturel qu'à l'inverse, on retrouve tout le contenu qu'on aime en multi-joueurs, dont le fameux mode Zombie, si cher au développeur et aux fans. En multi, je suis loin d'être un spécialiste, donc ce que j'en dirais c'est que ça reste toujours aussi "arcade" et accessible, ce qui est parfait pour un noob comme moi. Dans le multi on y trouve des notions de MOBA, du head-to-head, du multi en groupe, un mode coop' bien intégré, les grands classiques du genre et comme évoqué à l'instant, un bon gros mode zombie qui, j'en suis sûr, justifie à lui seul l'achat du jeu et ce, pour bien des pigeons (oups pardon, des gamers purs et endurcis au Call of dès le plus jeune âge). Ce multi, riche et complet, est la vraie valeur sûre du titre, Treyarch étant (avouons-le) très bon dans ce domaine. Maintenant sachez aussi que pour jouer à l'intégralité du multi, il faudra sortir les biftons car c'est coutume, Season Pass, modes et cartes additionnelles sont là pour remplir les poches d'Actipognon... et ça, ils savent parfaitement le faire ! D'ailleurs, bien des testeurs de jeux se sont laissés aller à de belles notes, uniquement parce que le multi s'avère bon... en occultant le foutage de gueule des versions Xbox 360 / PS3, ainsi qu'une campagne solo tout sauf passionnante. Les passe-droits du professionnalisme me direz-vous... Et à titre d'exemple, voici (ci-dessous) ce que donne la grille tarifaire de notre Black Opsounet (dispo sur le PSN de la PS4 à l'heure où j'écris ces lignes, c'est-à-dire fin 2018, 3 ans après la sortie du jeu), avec un Season Pass coutant tout de même 50€ (en ajoutant les 70€ du jeu, ça revient à 120€ !) ou des éditions complètes à 100 boules !! On prend vraiment les gens pour des abrutis finis, et comme le mode solo ne vaut pas un clou (rouillé) et qu'il ne reste plus que le multi, finalement qui va rester avec son contenu de base ? Peu de monde je le crains et le pire, c'est que bien des joueurs ont dû mettre la main au porte-monnaie, incitant ainsi Actipognon à continuer sa quête de richesse sur le dos des gens, à grand renfort de DLCs inutiles et couteux, qui quoiqu'on dise, auraient dû être intégrer d'office au jeu de base ! Triste monde...




3 ans après la sortie du jeu, le Season Pass coute toujours 50€, quand l'édition complète coute 100€ !! C'est vraiment abusé !! Le pire étant que, comme les pigeons continuent d'acheter, les éditeurs tels qu'Activision ne sont pas prêts d'arrêter ce genre d'arnaques...




Partie technique solide mais pas sur PC (en v.1.0)


Pour en
Techniquement, Black Ops III a ses bons moments
revenir à ce qui m'intéresse moi (après tout c'est ma critique et je fais ce que je veux, na ! :) recentrons nous sur la partie technique du jeu. Comme évoqué, notre Black Ops III tourne sous le très très très vieux IW Engine, dans une version 6.x dont on ne saurait caler exactement les fonctionnalités, étant donné qu'au moins 3 studios lui remuent les entrailles depuis des années (la seule chose qu'on sait à peu près, c'est qu'Infinite Warfare, sorti l'année d'après, utilisait la version 7.0). Ce qu'on peut dire, c'est que sûr Xbox One et PS4, ça tourne plutôt bien. On a du 1080p en 60 fps, ça ne bugue pas trop, c'est plutôt joli... même si le moteur graphique accuse son âge, les multiples mises à jour apportées au fil du temps font qu'on n'est plus impressionné par le rendu d'un Call of Duty, mais que ça reste propre, fluide et assez beau. Maintenant on ne peut pas en dire autant de la version PC, dont le framerate était assez instable. Bien que monté sur une belle machine à base de Core i7 et de GTX 980, ça ne l'a pas empêché d'être atteint de myoclonie phrénoglottique (traduction, il a le hoquet - oui ma femme regarde beaucoup Grey's Anatomy ^_^). Heureusement pour lui, la version 1.0 fut vite corrigée, et cette même version PC propose en plus les meilleurs graphismes (avec des effets très sympas), du 4K natif mais aussi la possibilité de "modder" le jeu (une chose qui avait disparu du paysage vidéo-ludique). Comme quoi, sur PC, être patient c'est payant. Côté son, on profite des compositions de Jack Wall, qu'on connait pour ses nominations sur quelques gros titres tels que Jade Empire, Mass Effect, Mass Effect 2 ou encore Black Ops II. Pas grand chose à redire là dessus, les musiques sont dans le ton et à l'image de la série, qui nous propose toujours un peu le même genre musical, le résultat est à base de symphonies et de flon-flon orchestraux. Bref ça passe bien, ça accompagne parfaitement le jeu maintenant j'aurai grandement aimé une bande-son à l'opposé de ce qui se fait d'habitude, un peu comme le travail réalisé par Daft Punk pour le film TRON : L'Héritage. Disney a pris un risque mais le résultat est là ! Dans notre Black Ops III, étant donné l'ambiance hyper futuriste du titre, j'aurai vraiment apprécié d'avoir quelque chose de plus incisif, de plus original, de plus Electro et mélodieux. Mais c'est ainsi... Enfin pour ce qui est du doublage, Activision s'entoure toujours d'un casting voxographique honorable, afin de nous offrir une VF de bonne qualité, et c'est encore une fois le cas. Quant aux bruitages, la série a toujours été très "bruyante", avec des armes assez réalistes et des explosions ayant du coffre : là encore il n'y a rien à signaler, l'ensemble est de très bonne facture.



Oui je sais, Note
avec cette note-là vous vous dites que je suis (peut-être) un peu sévère envers ce 12e épisode de Call of Duty, alors que justement, il a reçu de très bonnes critiques et fut bien accueilli par la communauté, avec environ 25 Millions de copies vendues (c'est une estimation car personne n'a les chiffres exacts), plaçant notre Black Ops III dans le Top 5 des ventes de la franchise. Assez pléthorique, les divers modes multi sont de qualité et Treyarch oblige, c'est entre autre le mode Zombie qui va en attirer un maximum. Oui je le reconnais, cet opus a d'indéniables qualités, même pour son mode solo, sur lequel j'ai eu beaucoup à redire. Car il faut être franc (perso je suis là pour ça, pour partager "mon avis" avec vous), si j'adore les jeux (ou les films) de science fiction, à l'heure actuelle je ne trouve pas que ça colle si bien à la licence. A mes yeux, là où Call of Duty s'exprime le mieux, c'est dans les guerres contemporaines, allant du premier Black Ops jusqu'au Modern Warfare 3. Alors oui je l'avoue, le solo de ce Black Ops III et ce, malgré de bonnes idées (comme cette "safehouse" qui fait office de hub entre les missions et qui relie un peu tout le contenu du jeu), m'a ennuyé. L'histoire est platonique, le gameplay est vu et revu, c'est toujours aussi nerveux et pêchu, mais c'est loin d'être original... en somme on a toujours l'impression de jouer au même jeu depuis plus de 10 ans ! OK, je suis peut-être un peu obtus sur ce coup-là mais franchement, moi qui aime les modes campagne, j'ai été déçu. Si on prend en plus le cas particulier de la version PC qui était optimisé avec les ongles incarnés d'un pied-bot (et ce, même si les divers patches post lancement ont depuis réglé le problème), le foutage de gueule ouvert et éhonté des versions PS3 / Xbox 360 qui dresse un magistral fuck aux joueurs dans l'ancienne génération (si c'est pour faire ça, autant ne pas le sortir du tout !), ou encore cette valse discontinue de DLCs qu'on nous vend à prix d'or... bref, tout ça pour dire que je ne m'étais autant ennuyé sur un Call of Duty depuis World at War (oui je sais, je suis sans doute le seul au monde qui n'aime pas cet opus-là et je m'en fous !). A ce propos, vu que les joueurs en ont marre des guerres modernes et/ou futuristes, la tendance est revenue aux guerres historiques (Première et Seconde Guerre Mondiale) ainsi je passerai volontiers mon chemin en ce qui concerne les Battlefield et les Call of Duty traitant de ces périodes qui n'ont, à mes yeux, aucun attrait. En conclusion, Black Ops III vaut surtout pour ses modes multi-joueurs et Zombies, évitez à tout prix les versions PS3 et Xbox 360, et si vous jouez sur PC, n'hésitez pas à patcher votre jeu (si vous êtes dans l'incapacité de le faire, alors jouez sur consoles) car cet épisode n'est en aucun cas à recommander en ce qui concerne son mode solo... et je ne pense pas m'y tromper vu à quel point les joueurs s'en sont désintéressés. A un moment donné, les chiffres parlent d'eux mêmes...



Les -

  • Toujours les mêmes mécaniques, le même gameplay, les mêmes sensations de jeu...
  • Campagne solo vraiment bof-bof
  • Sur PC version 1.0 ultra buguée
  • Le prix insolent des DLCs !
  • Pas de serveurs dédiés
  • Les +

  • Techniquement joli et efficace (malgré la vétusté du moteur graphique)
  • Toujours aussi facile à prendre en mains
  • Expérience multi-joueurs très complète
  • L'interface unifiée


  • Test réalisé par iiYama

    octobre 2018