Star Raiders (PC/X360/PS3)

 






   


Note générale


Testé sur :


Sortie du jeu : juin 2011
Développeur : Incinerator Studios
Editeur : Atari
Genre : shoot-them-up

Version testée : Française
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : FR

Support : en téléchargement sur Steam, XLA et PSN
Espace disque nécessaire : 500Mo (PC) / 780Mo (X360) / 880Mo (PS3)
Définitions HD (X360/PS3) : 720p - 1080p
Compatible 3D (consoles) : non

Difficulté :
Compatible Kinect (X360) : non
Compatible Move (PS3) : non
Multi-joueurs : non
Prix au lancement : 10€ / 800pts (consoles) - 8€ (PC)


Configuration recommandée (PC) :
CPU : Dual Core 2Ghz
RAM : 1Go
VIDEO : avec 256Mo de VRAM (type GeForce 8600 / Radeon HD 2600)

Configuration de test (PC) :
CPU : Intel Core i5-2500 (3.33Ghz)
RAM : 2Go DDR3
VIDEO : GeForce GT 560Ti avec 1024Mo de VRam
OS : Windows 7 (32bits)
Résolution testée : 1680x1050 (16:10)
Niveau de détails :



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Star Raiders








Star Raiders
Ressurgi d'une vieille licence qui a aujourdhui 30 ans, Atari espère nous faire rêver. Etant donné que c'est mou et convenu, ça ne risque pas
ça vous dit quelque chose ? Et bien c'est un vieux jeu sorti en 1979 sur les supports 8-bits d'Atari (comme l'Atari 400 ou la VCS). Si ce shoot d'un autre âge a connu une suite, il est clair qu'aujourd'hui peu de joueurs se souviennent de lui. Et bien sachez que la licence refait surface parce qu'il parait que c'est dans les vieux pots, qu'on fait les meilleures confitures. Moi je veux bien croire en ce vieil adage mais je ne crois pas qu'une licence qui a plus de 30 ans et qui à l'époque n'apparaissait que sous une bouillie de pixels en 8 couleurs, puisse faire un hit. De même, si tout le monde a oublié le jeu de l'époque, ce n'est pas ce titre qui va faire vendre. Bref, fini la bonne vieille 2D, cette fois Star Raiders se présente sous la forme d'un shoot-them-up 3D en vue à la 3e personne. La prise en mains est finalement assez simple puisqu'on a pas mal de configurations différentes et on évolue dans un monde entièrement ouvert… enfin un monde, dans l'espace. Très proche des sensations d'un Forsaken ou d'un Descent (ou plus proche de nous d'un Project Sylpheed), la liberté est donc totale. On peut pivoter, aller où on veut et le contrôle s'apparente à un bon vieux FPS : on vise avec le stick droit ou la souris, et on avance/fait un roulis avec le stick gauche ou le clavier. Plutôt imprécis, ce mode de visée est compensé par un gros réticule qui a le bon gout de viser tout seul mais ce que je regrette, c'est que le jeu se prend parfois des libertés en terme de jouabilité. Plusieurs types de missions se succèdent et à chaque fois on prend (automatiquement, il n'y a aucun choix) le vaisseau le plus approprié. Mais ce qui est détestable, c'est que selon le modèle la prise en mains change complètement : par exemple en passant la visée sur le stick gauche (au lieu du droit). C'est franchement pénible et surtout, on se demande bien pourquoi on nous fait ça ? Après ca reste du très classique avec un tir normal type mitrailleuse, puis un tir secondaire nettement plus puissant, diverses missions (tuer tous les ennemis, détruire un vaisseau cargo…) et bien sûr des dog-fights digne d'un Ace Combat… la gravité en moins. Si on tombe en rade, il existe des satellites de ravitaillement et globalement, l'action est bien molle. Il faut être clair que ça n'a pas le panache et les sensations d'un Star Fox, alors que justement le contexte s'y prêtait bien. D'ailleurs la mise en scène est banale au possible avec de classiques images fixes, agrémentées d'un banal doublage US avec sous-titres. Sur les jeux dématérialisés ça devient vraiment sans surprise, tout le monde fait ça et personne ne fait d'effort pour être un tantinet original. Et niveau réalisation, les développeurs se sont également contentés du minimum syndical. L'espace est relativement vide (normal vous me direz), il n'y a vraiment rien d'impressionnant, le tout est assez mou de la coquille et les seuls sprites vraiment cossus (les cargos ou les croiseurs), créent d'énormes ralentissements en explosant.



Qu'il est difficile Note
de s'enthousiasmer plus que ça sur ce Star Raiders, à la licence resurgie d'outre-tombe. Sans dire que je me suis complètement ennuyé, je dois avouer ne pas m'être amusé outre mesure alors que justement, je m'attendais à un Star Fox-like. Le jeu n'est pas vilain mais il est mou, la mise en scène est ultra basique/banale et le moteur graphique n'est pas optimisé. Bref, à 10€ je suis sûr que votre carte bancaire préférerait que vous achetiez un jeu qui vous divertira plus… à moins que vous ne juriez que par les space-operas.



Test réalisé par iiYama

octobre 2011