Sonic 4 Episode II (PC/X360/PS3)

 






   


Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Testé sur :


Sortie du jeu : mai 2012
Développeur : SEGA (Sonic Team) - Dimps
Editeur : SEGA
Genre : plate-formes

Version testée : Française
Doublage : -
Textes à l'écran : FR

Support : en téléchargement sur Steam, XLA et PSN
Espace disque nécessaire : 6Go (PC) / 420Mo (X360-PS3)
Définitions HD max (consoles) : 1080p
Compatible 3D (consoles) : non

Difficulté :
Compatible Kinect (X360) : non
Compatible Move (PS3) : non
Multi-joueurs : 2 joueurs en coop' (local ou online)
Abréviation : Sonic 4 Episode 2
Prix au lancement : 13€ (PC) / 15€ (consoles)


Configuration recommandée (PC) :
CPU : mono-Core 3Ghz ou Dual Core
RAM : 2Go
VIDEO : avec 256Mo de VRAM (type GeForce 8600 / Radeon HD3650)

Configuration de test (PC) :
CPU : Intel Core i5-2500 (3.33Ghz)
RAM : 8Go DDR3
VIDEO : GeForce GT 560Ti avec 1024Mo de VRam
OS : Windows 7 (64bits)
Résolution testée : 1680x1050 (16:10)
Niveau de détails :


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Sonic The Hedgehog 4

Episode II



Alors que ce devait
Metal Sonic est de retour ! Cependant la difficulté est très mal dosée et certains passages sont vraiment chiants
être au moins une trilogie (puisque 3 à 4 épisodes étaient prévus) finalement Episode II signe la fin des aventures de Sonic 4. Pourquoi ? Sans doute parce que SEGA a beaucoup été critiqué de nous avoir vendu un Episode I à un tarif mal calibré (15e pour moins de 2 heures de jeu) et aux nouveautés en trop petit nombre. Cependant, comment en vouloir à SEGA lorsque les fans veulent du Sonic "classique", calqué sur l'ère Maga Drive et que SEGA le fait ? Finalement les joueurs sont des ingrats doublés d'imbéciles grincheux car si un développeur fait l'effort de faire le jeu qu'ils attendent, et qu'il reçoit en retour les critiques d'un manque d'innovation, je comprends qu'il ne sache plus quoi faire... Les amateurs de Sonic sont comme des gosses de 5 ans, ils réclament une friandise à cor et à cris et lorsqu'ils l'ont, ils n'en veulent plus. Ça mériterait bien quelques claques pour remettre les idées en place ! Et puis, quand on vient nous bassiner que Sonic 4 est trop classique, moi je rigole doucement en pensant à Nintendo. Depuis 25 ans ils nous pondent les mêmes Mario, doté des mêmes (merdiques) scénarios avec toujours le même gameplay et là bizarrement, plus personne ne dit rien ? Il y a vraiment 2 poids 2 mesures dans le milieu, et c'est consternant de voir ça. Bref, je ne suis pas là pour faire débat (encore que, je fais ce que je veux :) mais pour revenir sur Sonic 4 Episode II. Toujours vendu trop cher et au format dématérialisé, le premier constat c'est que le titre n'est cette fois pas sorti sur Wii. Sans doute parce que les joueurs et les éditeurs/développeurs l'ont abandonnée à sa poussière habituelle (mais si vous savez, sur l'étagère en dessous de la télé). De plus, le jeu est trop volumineux pour entrer dans les petits papiers de Nintendo et ne serait de toute façon pas compatible avec le chapitre Metal Sonic (j'y reviens plus tard). De toute façon, Sonic 4 sur Wii tout le monde s'en fout !


Si Episode I
On retrouve les bonus-stages de Sonic 2. Dur dur de choper les émeraudes :(
empruntait beaucoup aux Sonic et Sonic 2 de la Mega Drive, cette fois nous aurons un mélange de Sonic 2 et de Sonic 3, à commencer par les 7 nouveaux bonus-stages (enfin nouveaux...), calqués cette fois sur la course en vue de dos issue du second épisode. Et encore une fois, il sera particulièrement difficile d'avoir toutes les émeraudes du chaos. Que ce soit sur Mega Drive, dans Sonic 4 Episode I ou dans cet Episode II, il est clair que la transformation en Super Sonic se paye cher. C'est d'ailleurs mon plus gros grief envers cette duologie. En effet si le jeu n'est (dans le fond) pas difficile, on se coltine toujours des passages bien chiants, conçus spécialement pour qu'on crame des vies à la chaine. Dans Episode I c'était surtout ces passages bien laids où on était poursuivi, ici ça commencera par le boss du premier niveau. D'ailleurs les boss sont globalement trop longs à vaincre, en plus on se tape la musique la plus moche et la plus répétitive du jeu (bien vu les gars !). Au final, certains passages sont tellement chiants, tellement frustrants (comme dans White Park 3 où on peut carrément être bloqué par la glace, avec obligation de perdre une vie) que le titre en devient détestable !! On dit que les jeux sont de plus en plus casualisés, il m'arrive même d'en finir certains sans perdre une seule vie... mais là recommencer 20 fois le même passage : rien ne me gonfle plus que ça ! Bon, positivons car heureusement, tout n'est pas mauvais, bien au contraire. On retrouve une fois encore la map (même s'il est idiot de devoir finir tout le monde 1 pour débloquer les mondes 2 et 3) et Tails fait son grand retour et justifiera le coop' à 2 joueurs (local ou en ligne) mais aussi les actions en équipe. En effet, dans les options on ne peut pas se "débarrasser" du renard à 2 queues et pour cause, il nous sera d'une aide très appréciable. En effet, grâce à lui on pourra réaliser des actions contextuelles comme se rouler en boule ensemble (et fracasser certains éléments du décor) ou encore, Tails est capable de porter Sonic dans les airs (sous l'eau c'est encore meilleur). En somme, Tails prouve enfin sa véritable utilité plutôt que de faire de la figuration.


Seul bémol,
Le jeu est vraiment très beau et on profite aussi de très belles musiques
ces actions sont loin d'être pratiques à réaliser. En effet, pour être porter il faut d'abord sauter puis appuyer sur une touche, si ça rate on va irrémédiablement se rouler en boule... bref ce n'est vraiment pas pratique. Si la Sonic Team et Dimps ont eu l'intelligence de coller la transformation en Super Sonic sur la touche Y/Triangle, il aurait clairement été préférable que chaque action soit assignée à une touche différente. L'autre bonne nouvelle, c'est que si Sonic 4 Episode I est présent sur votre console ou votre PC, vous débloquerez un 5e chapitre (car oui, l'aventure principale est dotée de 4 chapitres + 1 level final, exactement comme dans le précédent volet). Dans ce chapitre inédit, on y incarne Metal Sonic qui, suite à sa taulée dans Sonic CD, va renaitre de ses cendres. Oui on jouera le fameux robot conçu par Robotnik, cependant il n'y aura pas de miracles non plus. Si on a un petit bout de scénarisation (on nous montrera comment le bougre a récupéré sa puissance et s'est retrouvé face à Sonic et Tails), Metal Sonic de son côté devra refaire des zones qu'on connait déjà : un level de Mad Gear, un level de Lost Labyrinth et un level Casino Street... bref du déjà-vu avec en plus, les mêmes musiques. Et comme la boite de conserve n'a aucune particularité de gameplay, on trouvera ce bonus bien chiche. Mais bon, c'est gratuit et c'est toujours sympa de pouvoir jouer avec un autre personnage. Car après ça, Episode II se veut la continuité directe du premier. On se retrouve avec le même gameplay et son très pratique "homing attack", 4 mondes de 3 levels + 1 boss à passer, 7 émeraudes à trouver... du classique, du bon, du comme on aime. D'ailleurs Sonic semble plus "léger" à déplacer (il est si lourd dans Episode I...) et les commandes sont plus réactives. On saluera également les petites nouveautés qui utilisent intelligemment les actions coopératives ou le "homing attack". Enfin niveau réalisation, le jeu a pris du galon : il est bien plus beau et détaillé que son prédécesseur, mais également un peu moins rapide. Il n'empêche que le jeu est fluide, coloré et que les sprites sont mieux dessinés qu'autrefois. Et si on apprécie de retrouver les bruitages de la série, on aura aussi le plaisir de découvrir une nouvelle plage sonore, assez excellente. Elle reprend avec brio l'instrumentation originelle, avec comme bon point, un bon rythme et de belles mélodies. Peut-être un peu moins sensationnelles que dans Episode I, les musiques restent quand même excellentes, un véritable cadeau pour les fans de la première heure.



Sonic 4 : Episode II Note
est un bon jeu. Evidemment on aurait aimé plus de contenu et de nouveautés, mais cette séquelle reprend avec panache les meilleurs niveaux de Sonic 2 et 3 (comme Sylvania Castle qui rappelle Aquatic Ruin de Sonic 2 et Marble Garden de Sonic 3, on retrouvera des inspirations issues d'Azure Lake, Ice Cap, Carnival Night, Oil Ocean, Sandopolis, Sky Chase ou encore Wing Fortress). Au final, avec une bande-son très réussie et mélodieuse comme on aime, de jolis graphismes, un gameplay agrémenté et le retour (utile !) de Tails, cet Episode II s'avère meilleur que le premier. Cependant il reste 2 gros défauts à savoir que la difficulté est très mal dosée et très pénible par moment, ou encore le rapport prix/contenu qui s'avère bien maigre (d'où la note, et oui). Sans ça, nous sommes en présence d'un bon titre, d'un bon Sonic "à l'ancienne" comme on ne l'espérait plus...



Les -

  • C'est vrai, ça manque un peu d'originalités
  • Certains passages sont très irritants
  • Difficulté très mal dosée
  • Cher pour son contenu
  • Mode coop' mal étudié
  • Les +

  • Quelques nouveautés bien vues
  • Le retour "utile" de Tails
  • C'est joli, très joli même
  • Le bonus Metal Sonic
  • Excellentes musiques


  • Test réalisé par iiYama

    novembre 2012