Skylanders Swap Force (X360/PS3/Wii/WiiU)

 





Cliquez pour agrandir









Note générale


Testé sur :


Sortie du jeu : octobre 2013
Développeur : Vicarious Visions
Editeur : Activision
Genre : action / aventure

Version testée : Française
Doublage : FR
Textes à l'écran : FR

Support : 1 DVD (X360-Wii) / 1 Blu-Ray (PS3) / 1 iDensity (Wii U)
Compatible 3D : non
Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs

Compatible Kinect (X360) : non
Compatible Move (PS3) : non
Prix au lancement : 75€
Score des ventes : 5.1 Millions (tous supports)


Aussi disponible sur :



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)


Skylanders

Swap Force



Voici le
Comme toujours, l'histoire est enfantine mais plaira à toute famille grâce à son humour
retour de l'arme de destruction massive pour les portefeuilles des parents ! Et oui les Skylanders sont de retour avec de nouvelles figurines, de nouvelles fonctions, donc tout pour plaire aux plus jeunes comme aux moins jeunes. Attention : nouvelles dépenses en perspective ! Mais le jeu en vaut-il la chandelle ? Ce jeu d'action / plates-formes à la base pour les plus jeunes a-t-il su encore se renouveler pour la 3e fois ou avons-nous simplement à faire à une mise à jour afin de vendre des figurines supplémentaires ? Telle est la question à laquelle nous allons essayer de répondre. Comme d'habitude, ne perdons pas de temps à expliquer l'histoire des Skylanders. Elle reste enfantine, elle tourne autour de la magie, de nouveaux et anciens ennemis, de nouveaux intervenants, de nouvelles régions… en clair une infrastructure commune aux 3 jeux avec pas mal de nouveautés. L'avantage avec ce nouveau Skylanders, c'est qu'on retrouve avec plaisir ce qui a fait le succès des épisodes précédents : une aventure entraînante pour les plus jeunes, de l'humour pour les plus anciens, en clair la parfaite alliance pour plaire à toute la famille. Kaos est bien sûr présent et cette fois-ci, il est accompagné de sa petite « môman », mais joue-t-on vraiment à Skylanders pour son aventure et son histoire ? Rien n'en est moins sûr. Ce jeu et cette licence ont toujours eu un seul but : faire acheter des "figurines à collectionner", en clair, c'est une machine diabolique pour le portefeuille. On retrouve bien sûr un jeu plein de couleurs chamarrées, par contre il existe un effet de flou assez désagréable par moment et même si ça ne gâche pas le plaisir général, il baisse un peu la réalisation globale de celui-ci. Au niveau character-design, les Skylanders sont toujours aussi attachants, les ennemis toujours aussi "kawaï" et les designs oscillent entre le burlesque, le ridicule et le dessin-animé.



Il existe
Comme d'habitude, il faudra acheter d'autres figurines si vous voulez débloquer l'aventure dans sa totalité
bon nombre de décors différents, tous plus sympathiques les uns que les autres. Personnellement j'apprécie énormément les divers mélanges proposés. Alors bien sûrs certains personnages ne sont pas totalement réussis en termes de design, les textures ne sont toujours pas très heureuses, mais ce nouveau Skylanders réussit encore une fois à apporter ce qui plaît et plaira à toute la famille : un univers coloré avec des personnages attachants et des décors sympathiques. Le concept de base est toujours le même : une aventure vidéo ludique qui utilise un « portail » relié à la console et une fois celui-ci connecté, il ne reste plus qu'à déposer les figurines que vous souhaitez incarner, donnant l'illusion que le monde physique interagit avec le monde virtuel. Voilà ce qui a fait la force et la réussite de cette licence. Mais qu'en est-il de ce nouvel épisode ? On reprend toujours l'exemple des aînés, en utilisant un portail magique et des figurines à placer dessus, et l'originalité de cet opus c'est que les figurines sont maintenant "mixables" ! En effet le haut et le bas peuvent se désolidariser, chacune des parties enregistrent ses statistiques (et donc ses évolutions) et peuvent être associées avec un autre Skylanders. On peut ainsi mélanger un Skylanders du feu (exemple pour le haut) et un Skylanders d'eau (exemple le bas) ce qui permettra d'interagir sur certains portails spécifiques. Le jeu nous offre quand même la possibilité de pouvoir utiliser la totalité des figurines précédemment achetées sur les anciens opus, permettant ainsi aux joueurs de ne pas ressentir un sentiment peu flatteur : celui d'être un pigeon. Donc vos figurines du premier opus et de l'épisode Giants pourront être utilisées dans cette nouvelle aventure. Comme à son habitude, Skylanders donne l'envie d'acheter de nouvelles figurines grâce à 2 concepts simples : des petites vidéos cachées présentent certaines figurines et leurs pouvoirs, et l'aventure ne pourra être bouclée à 100% qu'en ayant bien sûr obtenu des figurines de chaque types, et donc pouvoir activer l'ensemble des portails. Financièrement ça peut vite devenir très contraignant car si l'on prend l'exemple de ce nouveau épisode, il existe 16 nouvelles figurines et au vu des prix pratiqués sur chacune, la somme correspondante peut vite devenir élevée.


Les figurines
La réalisation est en dessous des standards mais pour le public visé n'y portera pas cas
peuvent s'associer, virtuellement et physiquement, déclenchant une amusante animation sur l'écran, vous permettant ainsi de voir le résultat de votre "création". Petites nouveautés supplémentaires, ces nouveaux Skylanders ont des capacités particulières, de divers ordres (téléportation, creuser…) et leurs pouvoirs permettent aussi d'ouvrir des portails. Ils donnent accès à des zones afin de pouvoir participer à des mini-jeux en correspondant au pouvoir de la figurine. Donc dans le jeu, on peut bien sûr effectuer diverses actions classiques : explorer, découvrir des trésors cachés, collectionner les chapeaux (comme dans les opus précédents) et bien sûr combattre (de nombreux combats, gérés de manière classique à l'identique des opus précédents). L'impression d'avoir à faire à un petit monde ouvert est assez présent, même si en regardant le schéma on s'aperçoit rapidement que le jeu est toujours aussi dirigiste (ou fermé). Ce Skylanders Swap Force propose une aventure plutôt classique dans sa forme, mais sa grande force est de pouvoir proposer de réelles nouveautés telles que les niveaux supplémentaires, les associations et les différentes petites surprises que je vous laisse découvrir par vous-même. Côté son, on retrouve avec plaisir une bande sonore de qualité, avec des musiques entraînantes, des voix françaises qui sont plutôt bien choisies par rapport au design des personnages, mais des effets sonores plutôt basiques, sans grand éclat mais qui sont efficaces. Enfin la durée de vie est difficilement calculable : en effet tout va dépendre de votre investissement financier et de ce que vous aurez envie de faire sur ce jeu. En partant avec le "starter pack" (pack de démarrage contenu le jeu, le plateau et 3 figurines) vous ne pourrez pas ouvrir énormément de passages et donc l'aventure peut se boucler en une dizaine d'heures. Maintenant si vous investissez dans les figurines, vous pourrez alors débloquer des passages supplémentaires et la durée de vie sera bien plus importante. On pourra noter que le niveau de difficulté est adapté à l'ensemble des joueurs : ce n'est donc pas elle qui vous bloquera et créera artificiellement une durée de vie plus longue. Mais le jeu étant efficace et assez prenant, vous risquez de passer quelques heures très agréable en famille.



Ce Swap Force Note
est de très belle facture : on a un jeu fun, avec un humour plutôt léger et agréable, un visuel coloré, sympathique et enfantin. La réalisation qu'elle soit visuelle comme sonore, ou le gameplay sont bien réalisés. On pourra bien sûr reprocher un certain manque de profondeur à l'univers, une certaine linéarité, une durée de vie très influencée par l'achat des figurines, et une des spécificités des Skylanders que je n'apprécie pas (comme le fait de ne pas pouvoir réutiliser les portails précédemment achetés), ce qui vous obligera systématiquement à réinvestir dans un "pack starter". Maintenant si les épisodes précédents étaient sympathiques et plutôt bien faits, ce Swap Force me semble plus abouti. L'originalité de pouvoir scinder en 2 ses figurines promet de futurs opus fort intéressants. La concurrence ferait bien de s'en inspirer. Cet épisode est maintenant une référence et même si le principe d'acheter des figurines reste présent, il se justifie bien plus sur ce titre, que sur Disney Infinity où les figurines étaient de très belle qualité, mais le jeu lui, très moyen. Alors bien sûr on commence à se douter progressivement que cette licence va devenir récurrente et que vont-ils pouvoir proposer dans les années à venir pour ne pas tomber dans une redite qui serait fatale à cette licence ? En effet jusqu'où allons-nous pouvoir aller. La figurine va-t-elle se démonter de plus en plus ? Allons-nous associer ces personnages à de futurs véhicules, et ce, afin de créer de nouveaux types de gameplay ? Ca devient difficile à imaginer et je souhaite vraiment bonne chance au studio de développement pour trouver une 4e idée aussi ingénieuse, sans pour autant faire passer l'acheteur pour un gogo. Ce jeu est un très bon cadeau pour les fêtes de fin d'année, et il serait dommage de passer à côté et de ne pas profiter d'une aventure qui pourrait faire passer d'excellents moments à toute la famille. Alors n'hésitez pas, cependant prévoyez en plus du "pack de démarrage" (qui coute déjà cher) qu'il faudra très certainement rajouter un coût financier beaucoup plus important si vous désirez découvrir de façon complète cette aventure. Ca reste un gros investissement. Mais ne boudons pas notre plaisir ce Skylanders a su couper ces personnages en 2, alors évitons de nous couper les cheveux en 4 et profitons tout simplement de l'aventure.



Les -

  • Acheter des figurines pour profiter de son jeu
  • Les anciens portails ne fonctionnent pas
  • Un désagréable effet de flou
  • Les +

  • La personnalisation et le Swap des figurines
  • Difficulté adapté à toute la famille
  • Phases de jeu très variées
  • Une bonne dose d'humour


  • Test réalisé par Puffmagicd

    Lire l'article original sur CHISHIKI 72
    avril 2014