No More Heroes : Heroes' Paradise (X360/PS3)

 






 


Note générale


Testé sur :


Sortie du jeu : mai 2011
Développeur : Grasshopper Manufacture Inc
Adaptation : Grasshopper Manufacture Inc
Editeur : Konami
Genre : beat-them-all

Version testée : Française (PS3) / Japonaise (X360)
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : FR

Support : 1 DVD (X360) / 1 Blu-Ray (PS3)
Définition HD : 720p
Compatible Kinect (X360) : non
Compatible Move (PS3) : oui
Compatible 3D : non

Difficulté :
Multi-joueurs : non
Abréviation : NMH
Titre alternatif : No More Heroes HD
Prix au lancement : 60€


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

No More Heroes

Paradise / Heroes' Paradise



Sorti en
3 ans après la Wii, No More Heroes refait surface en HD mais ces fainéants de développeurs ne se sont pas foulés
2008 sur Wii, No More Heroes aura marqué les esprits par son design particulier et son gameplay plutôt bien étudié pour la Wiimote. 3 ans plus tard, alors que l'épisode 2 est déjà sorti depuis un an, le premier No More Heroes revient sur consoles HD, avec bien entendu une adaptation de la jouabilité et des graphismes revisités en HD. Avant de commencer, il faut savoir que le jeu se nomme No More Heroes : Paradise sur Xbox 360 et qu'il n'est disponible qu'au Japon. Pourquoi ? Allez savoir... Quant à la version PS3, elle se nomme No More Heroes : Heroes' Paradise (oui, l'apostrophe est bien placée... ils ne savent pas écrire ces japonais -_-) et elle disponible partout dans le monde, dont chez nous. Goichi Suda (alias Suda 51 pour les intimes) est le grand spécialiste des jeux à part, des ovnis comme certains s'accordent à les nommer. Après l'étrange Killer7, un titre qui fit nom à sa sortie en 2006, Suda et son style de barge revient avec un No More Heroes non moins décalé. Le jeu se présente comme un beat-them-all avec vue à la 3e personne, un environnement qui accumule les clins d'œil, les trouvailles de goût et les recettes éculées. Premier point, si sur Wii le jeu se joue naturellement à la Wiimote, sur Xbox 360 et PS3 la jouabilité a été adaptée au gamepad. Le contrôle y est d'ailleurs très agréable, se partageant entre un beat-them-all classique et une succession de QTEs. La version PS3 profite en plus d'une compatibilité avec le PS Move. Plus précis que la télécommande bon marché de Nintendo, on y retrouve l'exact gameplay de la version originale, la précision en plus. Coup sec à gauche, à droite, vers le haut ou le bas permettent de sortir des enchaînements de furieux, entraînant généralement la perte de quelques membres de l'adversaire. Le premier niveau sert de tutoriel afin de maîtriser tous les aspects du gameplay, comme le fait qui faille, sur PS3, secouer son Move ou sa manette pour recharger les batteries du sabre. Dommage par contre que la caméra soit si capricieuse, en se plaçant rarement dans le bon angle de vue. Le scénario est sérieusement bidon : Travis Touchdown, notre héros, est un otaku qui a fait l'acquisition d'un sabre laser sur eBay, ce qui lui permet de se lancer dans la profession d'assassin. La rencontre avec Silvia Christel, un agent sexy de l'United Assassins Association, marquera le tournant de sa vie, car suite à un contrat qui le propulse au 11ème rang des meilleurs assassins de Santa Destroy, Travis se met en tête de devenir le numéro 1 en éliminant les 10 autres...


Mouais,
Au pad le jeu est parfaitement jouable mais la caméra joue encore les capricieuses. Ils n'ont même pas été foutus de corriger ça
ce n'est pas très passionnant. Heureusement que pour sauver cette légèreté, la mise en scène est savoureuse. Il y a d'ailleurs beaucoup de chichi et de dialogues mais ça conforte le côté décalé de No More Heroes. Et du décalé, vous allez en manger ! Les développeurs, sans doute sous l'effet de drogues violentes telles que des fraises tagada ou des barquettes 3 chatons, nous livrent quelques trips old-school avec des bruitages et un design d'autrefois. Ces passages sont loufoques mais prêtent à sourire. Autre gros détail, le jeu est hyper sanglant ! A la manière d'un mémorable Kill Bill, les têtes et autres membres volent dans des gerbes de sang de plusieurs litres ! Si chez nous la version Wii fut censurée, cette fois nous avons bel et bien la version Director's Cut et ça pisse le sang ! C'est même un peu trop, au point de trouver ça ridicule. Il y a quelques trouvailles assez sympas à citer, comme faire une pose caca pour sauvegarder (au motel, lieu de repos du héros) on peut changer sa garde robe, s'occuper du chat, on peut faire aussi de la muscu... bref faire autre chose que de la baston. Décidemment original, même si GTA n'est pas très loin. D'ailleurs, on peut citer GTA avec une once de Ghost in the Shell (l'OAV) pour parler du design ultra prononcé de No More Heroes. J'ai personnellement apprécié le rendu graphique de la version Wii, qui compensait les minables performances de la console, par un design cel-shadé assez sympa. Malheureusement, aujourd'hui il en est tout autre. Le support n'est plus le même, 3 ans ont passés et si la HDisation a donné un coup de jeune aux graphismes, difficile de ne pas trouver ça moche. Certes les filles sont canons mais les décors sont vides et les textures sont trop peu détaillées. Pire, si l'aliasing était à la fête sur Wii, on pardonne bien mal que sur des consoles aussi puissantes que la PS3 et la Xbox 360, il semble sévir au moins autant. Vu ce qu'il y a gérer, c'est impardonnable. Et on peut en dire autant sur le son avec des musiques tellement décalées et répétitives, qu'elles finissent par être gonflantes. Rien à dire par contre sur le doublage (uniquement US) et les bruitages.



Comme Note
je l'ai lu quelque part sur le Net, No More Heroes est un jeu qui ne peut pas laisser indifférent mais qui forcément, divise les masses. Soit on aime, soit on déteste. Personnellement, si j'avais dépeind une article somme toute sympathique pour la version Wii, je ne peux pas en faire autant ici. Certes le remastering HD est plutôt réussi, c'est bien adapté au pad et/ou au Move mais les graphismes ont sérieusement pris de la bouteille, l'aliasing est honteux et surtout, 3 ans après sa sortie ils osent nous le torpiller à 60€ ! En réalité, j'ai cru à l'origine que c'était un jeu dématérialisé vendu sur XLA et PSN. Je me disais qu'à 15€, ça restait honnête. Mais à 60€, c'est simplement du vol ! Et aujourd'hui, en y repensant, je me dis que j'ai été sympa avec la version Wii car je ne me souviens pas de No More Heroes comme d'un bon jeu. Finalement, ce remake HD m'a vraiment déçu. Pas assez travaillé sur le plan graphique (à vrai dire, ces fégnasses ne se sont pas foulés) et surtout beaucoup trop cher, je ne peux pas me permettre de vous le conseiller à plein tarif, même si je l'avoue, il a quelques qualités.



Test réalisé par iiYama

février 2012