Le Roi Lion (SNES/MD)

 










Note générale


Testé sur :


Sortie du jeu : décembre 1994
Développeurs : Westwood Studios - Walt Disney Computer Software
Editeur : Virgin Interactive
Genre : plate-formes

Version testée : Française
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : FR

Support : cartouche de 24Mb
Difficulté :
Multi-joueurs : non
Titre alternatif : The Lion King
Prix au lancement : 450Frs (SNES) - 400Frs (MD)
Score des ventes : 1.79 Millions (SNES) + 1.41 Millions (MD)


Aussi disponible sur :








Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Le Roi Lion








Je vous
Dommage que le scénario ne soit pas repris du film et qu'on subisse quelques lourdeurs niveau jouabilité
avoue que de toute mon enfance je n'ai jamais vraiment apprécié les dessins animés de Walt Disney ! En fait, j’étais déjà plutôt porté sur les animés Japonais diffusés sur Manga ou autre. Pour moi Disney c'était pour les filles car il faut dire que monsieur Disney sait s'y prendre pour les attirer... Mais voila qu’en 1994 sort le 43eme long métrage d'animation des Studios Disney et ce jour la, j'ai pris une grosse claque ! Vous imaginez donc à quel point je fus heureux le jour où j’ai trouvé le jeu « The Lion King » sous le Sapin de Noël ! J'entrais alors, les mains fébriles et tremblantes, le jeu dans ma Super NES, jeune naïf que j'étais à l'époque, ne sachant pas encore que les adaptations c'est trop souvent du caca ! Dès le premier stage, le travail des développeurs nous sautent aux yeux ! Les graphismes sont détaillés et fidèles au support original. L'animation est presque parfaite et ceux jusque dans les moindres détails (par exemple quand Simba saute sur un ennemi il sort les griffes), alors certes ça n’a pas grande importance mais ça montre bien le souci du détail de l'équipe en charge du jeu. Coté contrôle on peut sauter, miauler (oui parce qu’au début, Simba ne sait pas rugir !) et c'est a peu prés tout... du moins durant la première moitié du jeu car dans la seconde, Simba le chaton mignon fait place au fauve... euh... mignon aussi... et là le panel de coups s'agrandit ! Si petit Simba doit sauter sur un ennemi pour le vaincre, adulte il peut user de ses griffes et le fait de sauter sur un ennemi ne servira désormais à rien ! Deux gameplay donc mais deux gameplays qui souffrent d'un seul et même problème : la gestion des sauts. En effet les sauts de Simba ne sont ABSOLUMENT pas précis, une erreur qui aurait pu être rattrapée par le fait que le héros peut s'accrocher aux bords des plate-formes sauf que là aussi, il faut le gérer au pixel prêt ! Un défaut qui pourrait être minime mais qui gâche une grande partie du plaisir de jeu. Coté scénario c'est le vide total ! Qu'on s'entende bien le jeu est bourré de « Fan Service », ce qui est plutôt agréable, mais la joueur qui n'a pas vu le film n'y comprendra strictement rien !


Nous traversons
Sur Mega Drive comme sur Super Nintendo, la réalisation est magnifique ! Petit plus pour la version SNES et sa bande-son étonnante !
les niveaux, tous tirés du film et particulièrement fidèles, sans aucune cut-scène, ni explication ! Pourtant, coté level-design le plus dur était fait, le jeu va même jusqu'à nous surprendre à plusieurs reprises en nous offrant des niveaux réellement originaux, changeant alors totalement nos habitudes de jeu. Autre bémol, l’aventure est assez courte, bien que certains passages soient particulièrement ardus et vous ralentiront. Coté son c'est du très lourd ! Les musiques du dessin animé (faites par Hans Zimmer) sont bien présentes et nous accompagnent durant tous les niveaux. Et c’est là que je pose le comparatif entre la version Mega Drive et celle sur Super Nintendo. En effet, les graphismes sont quasi-identiques sur les 2 consoles, avec tout de même un effet de grain et quelques couleurs un peu moches sur Mega Drive. C’est normal, tout le monde le sait, la console de SEGA gère 4 fois moins de couleurs que sa concurrente. Le résultat est donc très impressionnant pour cette dernière même s’il sera plus facile d’aimer la version SNES qui est un peu plus fine, sans effet de grain et dont les dégradés sont somptueux. Disons que chaque version fait au mieux des capacités de chaque console et le résultat est magnifique. Maintenant la vraie différence entre les 2 vient du son. Là encore ce n’est pas une nouveauté, le chip sonore de la Mega Drive a bien du mal à suivre les performances de la Super Nintendo. Ainsi les bruitages des 2 versions sont très bons (à part le miaulement et le rugissement de Simba, sur Mega Drive le rendu est affreux) et les musiques reprennent parfaitement celles du film. Oui, même sur Mega Drive les musiques sont de qualité. Mais là où la Super NES épate, c’est qu’elle pose en plus des voix digitales et reprenant les sonorités du film. Ainsi on a l’impression d’entendre une véritable chanson, ce qui est une première sur un support cartouche. C’est absolument bluffant ! Et ça malheureusement, la Mega Drive en est incapable.



AvecNote
Le Roi Lion on a affaire a un jeu qui aurait pu être l'un des tous meilleurs jeux 16bits mais quel dommage qu'il y ait des ombres à ce si joli tableau : un peu court, pas super précis au niveau des sauts, une grosse difficulté dès le niveau 2... Un jeu un peu surestimé donc, mais avec néanmoins, une réelle qualité.



Les -

  • Certains boss imaginés pour le jeu !
  • Les sauts totalement imprécis
  • L'absence totale de scénario
  • Simba ne sait pas "marcher"
  • Difficulté parfois mal dosée
  • Un peu court
  • Les +

  • On peut enfin casser la gueule à Scar !
  • Un vrai jeu "Fan Service"
  • Le souci du détail
  • Les graphismes
  • Les musiques
  • Les stages



  • A savoir : cliquez pour ouvrir



    Test réalisé par Wmalain

    Lire l'article original sur blog
    mars 2012