Epic Mickey 2 (multi supports)

 






 

 


Note générale


Testé sur :


Sortie du jeu : novembre 2012
Développeurs : Blitz Games Studios (PS3/X360) - Junction Point Studios (Wii) - Heavy Iron (Wii U)
Editeur : Disney Interactive Studios
Genre : plate-formes

Version testée : Française
Doublage : FR
Textes à l'écran : FR

Support : 1 disque
Compatible 3D (X360/PS3) : oui
Difficulté :
Compatible Kinect (X360) : non
Compatible Move (PS3) : oui

Multi-joueurs : 2 joueurs en coop'
Titre alternatif : Epic Mickey 2 : The Power of Two (US)
Prix au lancement : 50€
Score des ventes : 2 Millions (tous supports)





Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)


Epic Mickey 2

Le Retour des Héros



Il existe des héros,
Encore une fois l'histoire est sympa mais ne vole pas bien haut
des légendes qui résonnent dans la tête et le coeur des gamers. Aaaahhh Mickey, Castle of Illusion, Mickey Mania, Quackshot, World of Illusion... que de titres qui nous ont fait rêver, voyager. Ces licences sont devenues pour la plupart "des légendes du jeu vidéo". Après un premier épisode sur Wii, qui malgré ses défauts était un pur plaisir pour les nostalgiques et les novices, puis un épisode sur 3DS assez moyen et plutôt décevant au vu des attentes qu'il suscitait, nous avons eu la chance de découvrir Epic Mickey 2, lors d'un événement avec Warren Spector. Nous ne savions pas quelle serait notre réaction finale une fois le jeu entre nos mains, mais nous étions déjà impatients à la rédaction de pouvoir jouer à la version finale. C'est donc avec une appréhension certaine mais aussi beaucoup d'envie et d'impatience que je me suis lancé dans le test de cette suite tant attendue. Place à l'histoire : alors que le monde de désolation se remet petit à petit des déboires du premier épisode, un terrible tremblement de terre commence à détruire le monde des toons. C'est à ce moment précis que le vilain du premier épisode (le savant fou) apparaît et se propose de devenir le sauveur du monde de la désolation, en empêchant la destruction de celui-ci avec l'aide d'Oswald. Tout le début de l'histoire se déroule sur un air de comédie musicale. Mais si Oswald est vite tenté de laisser une seconde chance à ce savant « chanteur », il n'en est pas de même pour Ortensia qui demande à Mickey d'intervenir pour démêler le vrai du faux et sauver encore une fois ce monde de désolation. Mais peut il être encore sauvé ? Une histoire toujours aussi simple et efficace, mais cette fois le tout est mis en scène différemment, telle une comédie musicale. Alors on aime ou on n'aime pas mais l'ambiance est vraiment celle d'un Disney. Pour ma part c'est une ambiance enfantine qui a fonctionné et ce malgré le manque d'intérêt de la trame de fond. On retrouve avec plaisir les différents personnages et leurs évolutions depuis le premier épisode, le nombre d'histoires annexes est très important et donne un aspect vivant à ce nouvel épisode. Le premier opus (qui est resté exclusif à la Wii) nous avait déjà offert un jeu de qualité avec des environnements divers et variés.


Alors qu'apporte
Jouable en coop', cette suite a corrigé la plupart des défauts du premier opus
cette nouvelle aventure, qui sort également sur les autres supports ? C'est simple : des graphismes en HD. Les graphismes sont donc plus fins, les décors plus éclatants, mais pas encore de quoi être une référence visuelle dans le domaine. C'est beau mais certainement pas incroyable. On retrouve avec plaisir des décors déjà vus qui retrouvent un second souffle sur les machines capables de fournir de la HD. Les personnages ont toujours un chara-design plein de charme et de charisme, et font preuves d'une originalité certaine. Les effets de construction et de déconstruction sont toujours aussi bien réalisés, le seul bémol que l'on retrouve dans cette nouvelle édition sont encore les problèmes de caméra. En effet certains angles sont un peu bizarres et à la limite du jouable par moment, mais par rapport à l'ancien opus c'est le jour et la nuit, et globalement le travail sur la caméra a nettement été amélioré. Il est dommage que le jeu n'est pas joué encore plus fortement sur l'aspect dessin-animé (comme lors des transitions ou des cinématiques façon film d'animation). Le jeu aurait pu aller plus loin et nous offrir un spectacle digne de jeux tels que Aladdin ou Castle of Illusion, qui en leur temps, offraient de vrais dessins animés interactifs. Et oui à un cheveux près le titre nous offrait une nouvelle référence visuelle… Certains lieux inédits font leurs apparitions et correspondent bien à l'ambiance du monde de la désolation et à l'univers de Mickey et d'Oswald. Côté prise en mains, on reprend les recettes qui ont déjà fonctionnées dans le premier opus : du dissolvant pour effacer les ennemis et combattre les boss, dissoudre certains décors ou pour découvrir certains lieux secrets. Et bien sûr, la peinture pour recréer des éléments et faire basculer des ennemis en amis, débloquer l'utilisation de certains mécanismes ou résoudre des énigmes. Efficace ! Et puis des éléments supplémentaires ont été rajoutés : un partenaire (Oswald jouable par l'intelligence artificielle ou en coopération en écran splitté), de nouveaux mécanismes de gameplay (Oswald et sa télécommande électrique qui permettent de pirater ou d'actionner certains mécanismes, de parasiter ou de court-circuiter certains ennemis, Oswald servira aussi de « planeurs » pour Mickey...).


De nouveaux
Hormis sur Wii, la HD apporte un petit plus non négligable à la qualité des graphismes
types d'encre font aussi leur apparition : une encre d'invisibilité et une encre d'invincibilité (dans les 2 cas si vous souhaitez qu'elles perdurent plus longtemps il faudra se montrer prudent mais surtout ne pas aller au devant de problèmes inutiles). De nouvelles inclusions dans le jeu amènent également un petit renouveau. En effet chacune de vos décisions auront un réel impact et ne seront pas simplement un habillage sans contenu, ce qui apportera une rejouabilité très importante (si vous désirez connaître chaque conséquence pour une décision, vous aurez envie de revivre l'aventure une nouvelle fois). C'est donc un jeu d'action, d'aventure, de plate-forme de belle qualité avec un contenu encore plus riche (il existe énormément d'items à trouver et à collectionner, des tenues à débloquer, la quantité de missions annexes et les quêtes supplémentaires sont aussi très nombreuses). Le jeu nous offre une belle suite avec les qualités du premier, une nette amélioration de ses défauts, et des nouveautés qui permettent aux joueurs de l'ancien opus de ne pas être blasés par la répétitivité. Niveau son, nous avons des dialogues de qualité, avec des voix en français (bonheur :). On a vraiment à faire à un travail de précision qui est assez rare dans les productions actuelles. En plus quelle joie, d'avoir dans cet opus de vrais morceaux de comédies musicales, même s'il faut reconnaître que les paroles ne resteront pas dans l'histoire. Les musiques et les chansons sont à la fois très rythmées mais surtout très loufoques. A découvrir ! L'aventure principale a une durée de vie très moyenne (hélas !). On a tellement envie de vivre cette aventure, que quelques heures de plus n'auraient pas été du luxe. Mais au moins le monde de la désolation est vaste et ses quêtes annexes à compléter et ses items à trouver sont légions et vous permettront d'avoir une durée de vie très conséquente (facilement plus d'une vingtaine d'heures). Pour finir, cet Epic Mickey 2 aurait pu être le renouveau de la souris de Disney, en offrant un jeu parfait, profitant de l'expérience de ses erreurs passées et de la notoriété de ses anciens titres, devenus depuis de vrais mythes. Mais hélas le jeu manque encore de finitions, même nous avons à faire à un bon jeu, un très bon jeu même, mais pas un "excellent" jeu. Il aurait pu être mieux noté si celui-ci avait mis le paquet sur l'aspect dessin-animé interactif, avec une histoire mieux travaillée, des mécanismes de gameplay plus peaufinés et une durée de vie de l'histoire principale beaucoup plus importante.



Epic Mickey 2 Note
aurait mérité d'être plus abouti, quitte à prendre plus de temps pour le développement. On ne peut qu'espérer que si un troisième épisode voit le jour, il aura l'intelligence de conserver les qualités du premier et du deuxième opus, de nous offrir quelques nouveautés bien senties et surtout qu'il sera nous transporter encore plus loin dans un univers de toons et de délires. En attendant, cet Epic Mickey 2 est à ne pas manquer en cette fin d'année 2012, laissez vous porter et rêver dans le "monde merveilleux de Disney".



Test réalisé par Puffmagicd

Lire l'article original sur CHISHI 72
juillet 2013