Disney Infinity (multi)

 






   


Note générale


Testé sur :


Sortie du jeu : aout 2013 (consoles) / novembre 2013 (PC)
Développeur : Avalanche Software
Editeur : Disney Interactive
Genre : Création / Action / Plates-formes

Version testée : Française
Doublage : FR
Textes à l'écran : FR

Support : 1 DVD (X360-PC) / 1 Blu-Ray (PS3) / 1 iDensity (Wii U)
Difficulté :
Compatible Kinect (X360) : non
Compatible Move (PS3) : non
Multi-joueurs : oui mais achat obligatoire
Prix au lancement : 26€ le pack de base + 13€ par figurine
Score des ventes : 3.9 Millions (tous supports)


Aussi disponible sur :



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)


Disney Infinity









Je dois avouer
Les histoires ne sont vraiment pas de qualité et si retrouver nos héros favoris est une bonne chose, pourquoi le jeu fait l'impasse sur tous les vieux héros Disney ?
que j'ai plutôt apprécié les Skylanders, même si moralement, je n'apprécie que très moyennement le fait de devoir acheter des figurines pour pouvoir compléter une aventure vidéo-ludique. Toutefois, la qualité de l'aventure, des personnages, et surtout le fun que nous pouvions en retirer en famille permettait d'accepter ce fait : devoir compléter la collection et de devoir mettre souvent la main à la poche pour un seul jeu... En c'était l'arrivée des DLCs « physique ». Disney Infinity en reprend le concept et pourtant, il est difficile de parler d'histoire. En effet, pour chaque personnage il existe une petite aventure directement liée à l'univers de celui-ci. Prenons le cas de Pirates des Caraïbes : toutes les aventures se passeront dans l'univers des célèbres pirates de Walt Disney, mais en toute honnêteté l'histoire n'est vraiment pas transcendante et se révèle à la limite sans intérêt. Et pourtant lorsque l'on lance le jeu on peut espérer beaucoup lorsque que nous regardons l'introduction qui présente la totalité des personnages qui sont ou seront disponibles pour cette génération : c'est efficace et plein d'entrain même si on s'aperçoit rapidement qu'il n'y aura pas de cohérence. Car l'histoire sera toujours la même, nos héros seront face à leurs doubles diaboliques pour une pseudo-aventure à caractère très enfantine. Pour ce qui est de la réalisation, on la peut décomposer en 2 parties : les graphismes du jeu lui-même et les figurines. Commençons par ce qui fâche plus et ce qui normalement aurait dû être plus important : les graphismes du jeu... Visuellement le titre est complètement dépassé, il y a énormément de bugs avec des apparitions et disparitions soudaines du décor, sans que cela soit justifiable (en effet lorsque l'on voit le contenu des décors et du jeu, on ne peut pas dire qu'il exploite les consoles et PC sur lesquelles il tourne et on peut s'interroger sur le fait d'avoir autant de bugs sur un titre aussi peu gourmand). Là-dessus il faut rajouter des caméras complètement à la ramasse qui ne s'adaptent que très rarement à l'action, et quant aux effets visuels que nous pouvions attendre de ce titre, de la poésie et de la féerie au vu des thèmes abordés et au vu des licences utilisées… il n'en est rien ! Tout est vraiment très basique. On a l'impression véritablement de se retrouver face à un jeu d'il y a plusieurs années, tournant sur une console d'ancienne génération mais certainement pas sur des consoles pouvant faire tourner des titres de toute beauté comme ceux que nous connaissons aujourd'hui, surtout en cette fin de cycle. Alors faut-il être vraiment déçu ? Certainement, surtout si on considère l'ensemble du jeu ! Seule petite consolation : le joueur et surtout le fan de Disney ou de Pixar, sera très certainement heureux de retrouver ses personnages fictifs qui sont plutôt bien réalisés dans l'ensemble.




Maintenant
La Toy Box est un outil de création qui part d'une bonne idée. Mais c'est tellement mal fait...
le très gros point fort de cette licence ce sont ses figurines en plastique. En effet, on a ici des figurines de très belle qualité, entre SD, mangas et dessins animés. Ces figurines montrent une belle personnalité, elles sont détaillées et donnent véritablement envie de faire une collection pour obtenir la totalité des personnages prévus. Le seul point négatif de ces figurines, ce sont les tarifs ! Le collectionneur devra montrer beaucoup de ferveur s'il désire obtenir la totalité de la collection car à 13€ la figurine et à 26€ le pack, cela peut vite devenir une sacrée charge pour les portes feuilles. Côté gameplay, nous allons parler ici que de l'aventure solo, du mode histoire. Nous ne reviendrons pas pour le moment sur la partie Toy Box car celle-ci est normalement liée à votre propre créativité et donc il serait compliqué de juger quelque chose qui ne dépend que de votre imaginaire, et de votre portefeuille car il faudra avoir un maximum de figurines pour ouvrir et obtenir les nouveaux éléments activables dans la box. Cela va dépendre aussi du temps que vous souhaitez investir sur ce jeu, mais il faut savoir que la box est bien loin de tenir ses promesses. Disney nous avait éblouis lors de ses diverses présentations, pour le moment et à notre avis, si les contenus peuvent être intéressants en terme de quantité, ils nous semblent globalement très insipides et surtout ne permettent pas d'obtenir par la suite des éléments vraiment très interactifs donnant envie de construire son propre univers, sa propre aventure et de se lancer dans l'obtention de nouveaux éléments. En plus, la Toy Box montre un défaut principal qui pour ma part a du mal à passer : c'est le manque d'ergonomie. Nous jugerons donc la partie solo, afin de pouvoir la comparer avec ce que les Skylanders proposent, et voir exactement sur quel plan peut se situer ce Disney Infinity.




Alors côté
La réalisation est loin d'être extraordinaire et pourtant, on subit d'innombrables bugs ! Quand au fun, il est aux abonnés absents...
gameplay (sur la partie aventure), on va de "course de voitures" aux phases de plate-formes en passant par des mini jeux d'action. Disney Infinity présente bon nombre de petits éléments de gameplay mais il manque principalement d'un fil conducteur pour relier tout ça. En effet, il est vraiment dommage que tout cela manque véritablement de fun, on s'aperçoit que le jeu est globalement assez bien réalisé d'un point de vue du gameplay (car ceux-ci sont véritablement très simplifiés) mais on déchante énormément lorsqu'on s'aperçoit qu'on fait l'ensemble des actions sans véritablement y prendre du plaisir. On aurait certainement préféré avoir moins de choix en termes de jeu et obtenir ainsi plus de rythme, de fun, et de plaisir à jouer à toutes ses aventures. Deuxième problème concernant le gameplay : comment accepter de devoir acheter des figurines du même univers afin de pouvoir jouer à deux ? En effet, le pack de départ comprend 3 licences différentes mais il vous sera impossible de jouer à 2, dans un même univers, tant que vous n'obtiendrez pas de nouvelles figurines correspondant au monde que vous souhaitez visiter. Vous l'aurez compris, nous sommes bien loin d'un Skylanders qui au travers de figurines déterminées en fonction de leur nature (terre, aux feux, air…) permettent d'interagir dans l'aventure en solo (seul ou à deux) sans être obligé de devoir acheter systématiquement des figurines du même élément. De même, dans Skylanders acheter une figurine d'un nouvel élément permet d'ouvrir de nouveaux parcours, alors que dans Disney infinity cela permet juste de débloquer des éléments pour la Toy Box (en clair, ça n'a aucun intérêt d'un point de vue solo). Niveau son, on n'a toujours rien d'exceptionnel ! On a à faire à une bande sonore tout juste acceptable, plutôt en adéquation avec le jeu et ses différents univers mais cela ne nous transporte pas dans l'atmosphère de Disney pour autant. Côté musique on ne retrouvera pas de thème véritablement marquant, quant aux voix, elles sont assez similaires aux voix réelles. Cependant à bien écouter, on s'aperçoit qu'elles sont pour la plupart de simple ersatz des véritables voix des personnages des licences, dommage ! Terminons par la durée de vie où bien entendu, tout dépend de vous. En effet compter 2 à 3 heures environ pour terminer une aventure, donc la durée de vie peut sembler courte sur chacune d'elle. Cependant au vue des nombreux univers déjà abordés vous pourrez passer bien des heures sur vos univers favoris. Pourtant, si 3 heures peut paraître court dans l'absolue, lorsque le plaisir n'est pas présent certaines heures peuvent paraître des jours, une éternité, une "infinity"...



Comment juger Note
un jeu tel que ce Disney Infinity ? D'autant qu'il s'adresse aux enfants et qu'eux, sont bien moins exigeants que nous ! En effet si l'on se place dans le cadre d'un joueur mature, on pourra alors presque crier au scandale tellement le jeu semble vide, assez mal réalisé, et surtout sans respect pour les divers univers féériques de Disney et de Pixar. Maintenant si nous nous mettons à la place du publique visé, c'est-à-dire les jeunes enfants (moins de 10 ans) alors le charme semble opérer. Non seulement ils semblent heureux de retrouver leurs héros favoris, mais l'aventure semble parfaitement calibrée pour eux puisqu'elle est sans véritable difficulté (ni véritable saveur). Le jeu semble pourtant leur permettre de réaliser leur rêve : intégrer le monde fantastique de Disney et de Pixar. Alors faut-il se montrer sévère ou se montrer tolérant avec ce jeu ? Je dirais que j'ai du mal à être tolérant envers une licence qui aurait pu, et aurait dû, offrir un jeu fantastique si les développeurs avaient pris simplement le temps de réfléchir à l'ensemble du concept (en le rendant plus cohérent) et pris le temps de correctement réaliser leur titre. J'espère simplement que la suite sera révisée à la hausse, tant sur le plan technique (graphismes, gameplay et fun), qu'au sujet d'une Toy Box qui me semble gadget, sans grande saveur et où on pourra "développer" de façon plus intuitive. Il est maintenant important de quand même prendre en compte le fait que le portefeuille des parents sera fortement sollicité (et donc, qu'il est dommage que la qualité vidéo-ludique ne soit pas à la hauteur de la qualité des figurines), avec notamment un procédé bien sale, qui nous force à repasser à la caisse si on veut jouer à plusieurs. Je vais donc continuer à avoir une âme d'enfant et espérer que tout ceci n'est qu'une première étape et que nous aurons dès le prochain épisode, une véritable aventure et surtout un gameplay de qualité, plus fun, permettant aux enfants (de tous âges) et aux parents de pouvoir s'amuser, et profiter pleinement de ces univers qui nous font rêver depuis notre plus tendre enfance. Il est d'ailleurs regrettable que les anciens héros de la marque soit absents, j'espère donc qu'une suite verra le jour, et que les licences Marvel et Star Wars puissent participer, elles aussi, pour donner du piquant à l'ensemble.



Les -

  • Toy Box part d'une bonne idée mais se révèle tout sauf ergonomique
  • Techniquement pauvre et pourtant bugué jusqu'à l'os !
  • Gameplays pauvres et fun aux abonnés absents
  • Maniabilité chaotique et caméra pénible
  • Pour jouer à 2, faut payer !
  • Ca revient vite cher !
  • Les +

  • Les plus récentes licences de Disney
  • Doubleurs et musiques connus
  • Figurines de bonne qualité


  • Test réalisé par Puffmagicd

    Lire l'article original sur CHISHIKI 72
    novembre 2013