Dead Island Riptide (PC/PS3/X360)

 






Cliquez pour agrandir

   


Note générale


Testé sur :


Sortie du jeu : avril 2013
Développeur : Techland
Editeur : Deep Silver
Genre : FPS / survival-horror

Version testée : Française
Version logicielle : 1.0
Doublage : US
Textes à l'écran : FR

Support : 1 DVD (X360-PC) / 1 Blu-Ray (PS3)
Espace disque nécessaire : 7Go (PC) / 5Mo (X360) / 5Mo (PS3)
Moteur graphique : Chrome Engine 5
Définitions HD max (consoles) : 1080p (X360) - 720p (PS3)
Compatible 3D (consoles) : non

Difficulté :
Compatible Kinect (X360) : non
Compatible Move (PS3) : non
Multi-joueurs : 2 à 4 joueurs
Titre alternatif : Dead Island 2
Prix au lancement : 50€ (PC) / 60€ (consoles)
Score des ventes : 1.4 Million (tous supports)


Configuration recommandée (PC) :
CPU : Dual Core 2.6Ghz
RAM : 4Go
VIDEO : avec 1024Mo de VRAM (type GeForce 9600)


Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Dead Island

Riptide



Dead Island Riptide
Peu de choses ont changées ! Tellement peu que Riptide aurait pu être un simple add-on du premier jet :(
est la suite (vous vous en doutez) du premier Dead Island, sorti sur nos consoles de salon et sur PC en septembre 2011. Il s'agit là d'un jeu d'action/aventure/horreur en vue FPS développé par Techland et édité par Deep Silver. Dead Island Riptide est quant à lui sorti chez nous en avril 2013. Riptide est la suite directe du premier opus. Une fois que les 4 survivants immunisés ce sont échappés de l'île paradisiaque de Banoï, un hélicoptère amèna nos héros en lieu sûr à bord d'un navire militaire. Mais une violente tempête éclate et le virus se propage soudainement parmi l'équipage. Le cauchemar reprend de plus belle, et tout espoir s'évanouit au milieu des vagues déchainées. Sur le pont du navire, ils rencontrent alors un autre survivant, lui aussi immunisé, qui se prénomme (Sergent) John Morgan (c'est le nouveau perso jouable) et qui affirme qu'il faisait partie d'un effort humanitaire sur une île voisine jusqu'à ce que Serpo ait mis fin à sa mission. Après avoir choisi votre personnage et parcouru le navire pour buter quelques zombies, le navire percute alors un rocher et vous vous réveillez sur la nouvelle île de Palanaï où vous êtes retrouvé par une femme locale qui vous dit que cette île aussi, est infectée par le virus et donc, qu'elle est bondée de zombies ! Le gameplay quant à lui n'as pas changé d'un pouce comparé au premier épisode. En effet vous aurez droit à la même prise en main que dans le précédent opus avec les gâchettes de la manette pour viser, frapper ou encore tirer. Vous pourrez également vous accroupir, sauter ou sprinter avec les touches du pad (sur consoles bien sûr, sur PC c'est différent à moins que vous jouiez avec une manette). La survie est toujours de mise et heureusement j'ai envie de dire, car ça reste le seul intérêt de ce second épisode... et encore. Pour ce faire vous devrez bien évidemment récupérer toutes sortes d'objets que vous trouverez sur votre chemin, en arpentant les plages, en visitant des bivouaques, etc. Cela vous permettra de fabriquer différentes armes sur des établis ou encore pour vous guérir. La jauge de "rage" est, elle aussi, toujours d'actualité. Vous pourrez l'utiliser tout simplement en appuyant sur la touche rond (sur PS3) ou B (sur 360) pour l'activer. Cette "rage" est bien pratique lorsque vous êtes entourés de plusieurs moribonds. Il y a toutefois une petite nouveauté au niveau du bestiaire : un nouveau zombie amphibien qui fait le mort dans l'eau et qui vous saute dessus une fois que vous l'approchez de trop près. Mais bon, c'est bien maigre comme nouveauté, on est bien d'accord.


Il y a également toujours
Techniquement, ne vous fiez pas aux images car le jeu est à la ramasse. Pire, il se paye le luxe d'être aussi bugué que le premier ! La honte...
l'arbre de compétences que vous pourrez agrémenter comme vous le souhaitez tout au long du jeu. Quant au mode multi, il n'est pas très folichon puisqu'on ne peut jouer qu'à 4 maximum et qu'on en fera vite le tour. Parlons maintenant des graphismes qui, encore une fois, n'ont pas changé d'un iota et qui en plus, ont garder les mêmes bugs (clipping) que dans le précédent opus ! Et le jeu est vraiment moche pour un titre sorti en 2013 ! Aucun effort n'a été fourni depuis le premier épisode, pour offrir un jeu plus digne de nos machines et pour le coup, ça m'énerve ! Le premier était déjà à la ramasse visuellement mais cela restait passable pour un jeu de 2011, mais là, 2 ans plus tard et en fin de génération, ça me reste vraiment en travers de la gorge. Ce sont de gros fainéants chez Techland car même si leur moteur Chrome Engine n'est pas aussi performant que chez certains (comme l'Unreal Engine 3 d'Epic ou le CryEngine 3 de Crytek), on l'a déjà vu capable de bien mieux que ça ! Après vous me direz que les graphismes ne font pas tout mais il y a quand même un minimum de respect à avoir envers les joueurs qui attendaient cette suite : des graphismes améliorés ou un nouveau moteur graphique aurait été les bienvenus mais apparemment, même la suppression des bugs, c'était déjà trop demandé ! Car oui, dans cette suite et après 2 ans de développement, vous subirez les mêmes bugs génétiques que le premier opus ! On se fout de nous là, non ? Et je ne vous parle même pas des cinématiques qui sont vraiment mal gérées pour le coup. Les doublages sont, quant à eux assez corrects dans l'ensemble (mais toujours pas de doublage en français) et les bruitages sont assez bien fichus. Les musiques, comme pour le premier épisode, ne sont pas terribles mais ont toutefois le mérite de bien coller aux différentes situations qu'on nous propose. Mais soyons francs, ce n'est pas le genre de bande-son que vous iriez rechercher sur Internet. Enfin la durée de vie est comme pour le premier opus, très correcte. Une bonne quinzaine d'heures seront nécessaire pour en faire le tour, avec les quêtes annexes, mêmes si elles peuvent parfois être répétitives. Le jeu nous propose aussi un new-game+ et un mode multi, ce n'est pas si mal.



Vous l'aurez compris Note
en lisant ce test : je n'ai pas été très inspiré et il m'est difficile de trouver de bonnes choses à dire, d'énumérer les qualités de ce titre qui n'est au final, rien de plus qu'un simple copier/coller du premier Dead Island. Le soft manque cruellement de nouveautés et d'ambition. Les développeurs ce sont simplement contentés de rester sur leurs acquis tout en pensant faire plaisir à leurs fans mais au final, ce coup de bluff s'avère complètement raté ! Le plus décevant restant la partie technique, qui se paye le luxe d'être aussi mauvaise que dans le premier opus, et qui en plus, conserve les bugs originels ! Franchement, Techland se moque de nous et en 2 ans de gestation, la correction des bugs était le minimum syndical. Quitte à ce que ce ne soit pas beau, au moins que le jeu soit "propre". Mais non, rien que ça c'était déjà trop demandé… Quitte à choisir, je vous conseillerai donc de faire le premier opus et de faire l'impasse sur celui-là qui n'est vraiment pas nécessaire et qui aurait tout simplement pu n'être qu'une simple extension (DLC) du premier volet. Malgré des qualités, je suis déçu…



Les -

  • Moche graphiquement, surtout pour un jeu de fin de génération
  • Aucun défaut n'as été corrigé depuis le premier opus
  • Un simple copier/coller du premier opus
  • Un jeu bâclé tout simplement
  • Trop axé vers l'action
  • Les +

  • Quelques nouvelles armes
  • Un nouveau perso
  • Un mode multi
  • Bien gore >:)


  • Test réalisé par Mugiwara

    aout 2013