Batman Begins (PS2/Xbox/NGC)

 






   


Note générale


Testé sur :


Sortie du jeu : juin 2005
Développeur : Eurocom
Editeur : Electronic Arts
Genre : action / plates-formes

Version testée : Française
Doublage : FR
Textes à l'écran : FR

Difficulté :
Multi-joueurs : non
Titre alternatif : The Dark Knight (US)
Prix au lancement : 60€
Score des ventes : 1.1 Millions (tous supports)


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)


Batman Begins










Célèbre personnage
L'histoire est étoffée par des séquences directement tirées du film : la classe !
de l’univers DC Comics aujourd’hui sur Comics Ovore (et pour GRAVITORBOX), je m’atèle à l’adaptation vidéo-ludique du film portant le même nom. Mais avant tout, faisons un petit point cinématographique pour bien resituer les choses : il va sans dire depuis que Tim Burton, les fans de la Chauve-Souris n’avait pas vu une adaptation réussie et fidèle au personnage et ça-va-de-soit car Nolan (producteur de la dernière trilogie) s’est inspiré du Comics à la base. Pour le premier on reconnaitra dans l’ambiance évidemment « Année Un » et « A Long Halloween », le deuxième fait encore référence à « A Long Halloween » mais plus subtil pour le Joker, on fera un clin d’œil à Alan Moore et son « The Killing Joke », pour finir avec l’apothéose de la trilogie qui suivra « Knightfall » et « La Revanche de Bane ». Au final on peut remarquer des arcs majeurs de l’univers sombre et gothique du héros volant (plutôt planant). Retournons à nos petits moutons et commençons à parler de Batman Begins, portant l’anglicisme de "commencement", on se lancera dans l’aventure comme dans le film. L’avantage du jeu c’est qu’il est fait aussi bien pour les fans de Batman comme les autres et même ceux n’ayant pas vu le film, puisqu’il suit le chemin du film en apportant au final plus de choses malgré une fin peut-être trop rapide. Comme je le disais, personne ne sera perdu puisque les développeurs n’ont pas fait de cinématiques mais y ont intégré des séquences du film, carrément ! Cela pourrait peut-être passé pour de la flemme invétérée mais aujourd’hui avec le recul, j’étais content de pouvoir suivre de près (en jouant) et de loin (cinématiques) l’histoire de Batman Begins. Pour le scénario je vais me la faire un peu comme les développeurs en vous invitant sois à lire le synopsis disponible sur tous les bon sites de Cinéma, soit en lisant les Comics cité au-dessus. D’un point de vue Gameplay, on est vraiment dans ce qu’est Batman : si les films de Nolan manquent cruellement d’amener un côté infiltration et détective (réputé pour le perso en question), le jeu ici règle le souci de l’infiltration en y intégrant de l’action. Si l’on regarde avec les dernières adaptations développées par Rocksteady, on est exactement dans le même style de gameplay (hors énigmes) et il s’intégre parfaitement dans le scénario du film. Vous alternerez donc entre ces 2 phases sans oublier une phase de plateforme. J’ai aimé retrouver un peu de difficulté dans le fait d’avoir une barre de vie ainsi que d’avoir des phases de conduite.


Ce que l’on peut
Si les bastons sont un peu monotones, Batman n'oublie pas ses origines "enquête" et "infiltration"
reprocher en revanche au jeu, c’est premièrement un panel de coups rétreint (même si les combats ne sont pas durs, votre héros masqué de noir fera essentiellement les même coups sans arrêt, heureusement que ce n’est pas un simple jeu d’action), deuxièmement je tiens à souligner quelques petit points tel que les postures du héros lors des phases de plateforme, quand il est accroché, quand il grimpe une échelle (tel un Crapaud), ou simplement sa posture quand il court. Si ça n’est pas véritablement un point négatif, il choque quand même et à tendance à faire rire. Autre petit point, il y a aussi la caméra, pas forcément gênante mais parfois très capricieuse lors des moments d’infiltration, ce qui peut devenir parfois Frustrant. Frustrant n’est pas la durée de vie, puisqu'il faut compter environ 8 heures de jeu, ce qui est au final tout à fait normal, on regrettera peut-être le fait que recommencer l'aventure n’a aucun intérêt car vous n’avez rien à débloquer. Mais vous pourrez quand même refaire les missions en Batmobile, pour faire mieux, ou faire carrément des contre-la-montre, ce qui -soyons clair- n’augmente pas réellement la durée de vie mais c’est toujours ça de pris. Vous pourrez aussi vous revoir les séquences du film proposées en guise de cinématiques, ce qui peut être aussi un plus pour se faire un résumé. Vu que c’est le jeu tiré du film, on y retrouvera les musiques en adéquation, mais surtout (et cela est vraiment à souligner), les voix française du film, ce qui permet une vraie immersion je trouve (et puis c’est tellement plus agréable). Un très bon point pour ce doublage FR. Ce qui me permet tant bien que mal de rebondir sur les graphismes du jeu. Encore une fois, c’est une belle réussite : on retrouvera les visages comme on a pu les voir dans le film éponyme, ce qui à l’instar de la BO, est très agréable et permet de rentrer dans le jeu plus facilement. De plus la modélisation des visages est plutôt propre. Les effets mis dans les explosions ou autres, sont propres également et dans l’ensemble de sa réalisation on a un beau jeu (pour 2005, ça va de soi) et comme chacun le sait d’autant plus pour une adaptation d'un film. Les décors changent régulièrement suivant le film, ce qui rend le jeu attrayant, et beau.



Avec Batman Begins, Note
on a une bonne et belle adaptation, ce qui est rare, aussi bien à l’époque de la sortie du titre, qu’aujourd’hui. Si certains le trouveront faiblard en comparaison avec les dernières versions issus du binôme « Arkham », il faut remettre les choses dans leurs contextes et voir que le jeu date tout de même de 2005. Après il ne faut pas oublier que c’est une adaptation et que donc forcément, les développeurs ne sont pas entièrement libres. J’ai pris vraiment du plaisir à suivre le premier épisode de cette trilogie sous format vidéo-ludique surtout quand on voit les efforts qui ont été fait, tant le sur le plan des graphismes et de la modélisation des visages, que sur le plan sonore en y intégrant les voix de nos doubleurs français. Il y a vraiment du boulot derrière ce jeu et cela se ressent. Le seul bémol que l’on peut pointer du doigt c’est certainement l’impression que le jeu a été fini vite-fait car les dernières missions se font très rapidement. Cependant l’ensemble reste cohérent avec le déroulement du film. Fan de Batman ou pas je vous conseille ce jeu, il est bon dans son ensemble et respecte aussi bien Batman que le film du quel il est tiré.



Test réalisé par Okami73

Lire l'article original sur Comics Ovore
février 2012