Batman Arkham Origins (X360/PS3/PC/WiiU)

 





Cliquez pour agrandir

 

 


Note générale


Testé sur :


Sortie du jeu : octobre 2013
Développeurs : Warner Bros Games - Splash Damage
Editeur : Warner Bros Interactive Entertainment
Genre : action / aventure

Version testée : Française
Version logicielle : 1.0
Doublage : US
Textes à l'écran : FR

Support : DVD (X360-PC) / Blu-Ray (PS3) / iDensity (Wii U)
Moteur graphique : Unreal Engine 3
Difficulté :
Compatible Kinect (X360) : non
Compatible Move (PS3) : non
Multi-joueurs : 8 joueurs online

Titres alternatifs : Batman Arkham 3 - Batman Arkham Zero
Prix au lancement : 50€ (PC) / 60€ (consoles)
Score des ventes : 4.6 Millions (tous supports)


Configuration recommandée (PC) :
CPU : Dual Core 2.8Ghz
RAM : 4Go
VIDEO : avec 1024Mo de VRAM (type GeForce GTX 560 / Radeon HD 6950)


Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)


Batman

Arkham Origins



Je suis un grand
Le jeu ne revient malheureusemant pas assez sur les "origines" du héros ou des antagonistes. Regrettable...
fan des deux premiers opus, avec l'arrivée de la série Arkham nous avions enfin un jeu à la hauteur de notre super héros. A chaque fois le jeu a apporté des nouveautés. La licence a développé un univers construit et en parfaite adéquation avec celui de notre chauve-souris favorite. C'est donc avec une certaine impatience que j'attendais ce nouvel opus, le 3e pour être exact et qui pourtant, se place en tant que préquelle. Inutile de rentrer dans les détails de l'histoire, nous allons juste la survoler, et ce afin d'éviter de vous dévoiler les quelques rebondissements du scénario, car en effet pour moi c'est l'un des défauts du jeu. Le scénario est beaucoup moins intéressant que dans les opus précédents. Beaucoup trop simple, avec une trame très rapide, il entre très peu dans le détail et la personnalité de Batman, ce qui m'a véritablement déconcerté. Déjà à ce stade-là, on sent bien que le changement de développeur (Warner Bros Games au lieu d'un Rocksteady occupé à développer le prochain volet, prévu sur Next-Gen) affecte énormément la qualité du titre. Cet opus se passe quelques années avant les 2 épisodes précédents. L'histoire reviendra de façon très synthétique sur l'histoire de Bruce Wayne jeune. Toute l'histoire se passe le soir de Noël lorsque Black Mask décide de verser une prime exceptionnelle afin que des tueurs professionnels se lancent à la poursuite de Batman en cette nuit enneigée. Mais au fur et à mesure de l'histoire, il s'avère que celle-ci va rebondir avec l'arrivée de l'ennemi héréditaire de Batman : le Joker. Le scénario survole aussi de façon rapide la psyché du bouffon maléfique et présente cette attirance que ce clown fou furieux peut avoir pour Batman. Notre héros devra intervenir en ce 25 décembre afin de rester en vie, d'arrêter les tueurs lancés à ses trousses par Black Mask, affronter le Joker et intervenir dans la ville afin que les crimes ne puissent plus être perpétrés. En bref, une nuit comme les autres pour notre justicier à la cape noire dans les rues de Gotham. L'histoire n'est pas suffisamment fouillée mais comme vous le savez, j'aime le classicisme quand celui-ci est efficace. Ici la trame est non seulement classique mais elle est aussi basique, et surtout on a beaucoup de mal à comprendre pourquoi certains passages ont été expédiés à la vitesse de la lumière alors que la psyché de Batman et de ses divers ennemis est un véritable trésor pour les scénaristes qui peuvent, même si la base est connue par tous les fans, nous faire découvrir encore de très belles choses. Le scénario aurait dû nous amener vers un Batman plus jeune et normalement moins expérimenté, hors tout au long de l'aventure nous découvrons que notre chevalier nocturne est mieux équipé et que sa maîtrise des combats est identique aux opus précédents.


Maintenant soyons clairs,
Le gameplay est toujours aussi bon et pêchu. La marque de fabrique de la licence perdure...
les cinématiques sont justes somptueuses et donnent vraiment envie d'en découvrir plus, mais c'est sa narration qui n'est pas à la hauteur du visuel. Vous l'aurez donc compris c'est la première fois que sur cette licence, je n'adhère que très moyennement à l'histoire d'un Batman (voir pas du tout). J'ai retrouvé avec plaisir Batman, toujours dans sa tenue noire détaillée et impressionnante. La ville est toujours aussi sombre et inquiétante, et celle-ci est baignée par la lumière macabre de la lune, le blanc de la neige qui tombe en permanence, et l'obscurité omniprésente dans les rues nous offre un spectacle digne de la série. On retrouve avec plaisir la Batcave. Même si visuellement celle-ci est sympathique, on regrette juste qu'elle ne soit pas un peu plus vivante en termes d'animations. De même le Batwing est magnifique… mais non jouable. On regrette quand même que le jeu manque de véhicules afin de s'immerger complètement dans le monde de notre chevalier noir. Du point de vue chara-design, on appréciera certains des ennemis de Batman dont le Joker (car personnellement j'aime beaucoup cet aspect légèrement décharné du personnage et surtout, ce visage déformé par la haine, la folie… et la joie). Par contre, je regrette énormément que les ennemis secondaires soient tous ou presque identiques, et que certaines textures soient très limite. Maintenant de façon globale, le jeu est toujours aussi impressionnant. On pourra regretter qu'il n'y ait pas vraiment améliorations d'un point de vue design ou technique. On n'a pas l'impression (et c'est vraiment dommage) que l'histoire se passe quelques années auparavant. On a véritablement l'impression de jouer aux opus précédents, avec les mêmes bâtiments, les mêmes rues. Il aurait été sympathique de voir des immeubles en construction ou certains quartiers modifiés, plus de vie dans les rues (car la ville ne contient que des ennemis et des policiers). On pourra aussi regretter que les boss ne soient pas aussi charismatiques que dans les versions précédentes. On a l'impression que cet opus a recyclé des personnages certes connus de la bande-dessinée, mais leur comportement et leur personnalité donnent presque l'air de personnages secondaires.


Le plus gros souci
... même si les nouveautés sont vraiment rares
de cet opus (et cela n'est pas seulement sur le design et le visuel) c'est que le jeu ne propose rien de nouveau, et même si on peut se satisfaire d'une qualité visuelle indiscutable, on aurait quand même apprécié de pouvoir s'extasier face à certains décors, face à certains ennemis, et non pas juste se dire : "oui c'est toujours aussi beau, tien ce personnage ressemble vraiment à celui de la bande-dessinée, c'est pas mal mais franchement ça me rappelle trop les opus précédents…". Question gameplay, commençons par le côté positif : prenez les qualités des 2 précédents volets et vous avez Batman Origins. Alors bien sûr, vous me direz l'important c'est que l'on retrouve toutes les qualités des jeux précédemment cités, mais en recherchant de fond en comble une once d'originalité, on constate avec regret qu'il n'y en a pas, seuls quelques petits ajustements ont été mis en place mais ça ne change en rien à l'expérience déjà vécue précédemment. En effet, notre cher "Batounet" pourra se déplacer de toit en toit en planant, et en utilisant ses Bat-Gadgets : pour glisser le long d'une tyrolienne, boucher des conduites d'égouts, faire exploser des murs et des trappes, pirater des terminaux... Alors oui, j'exagère un tout petit peu, il existe des mini-nouveautés. Il y a tout d'abord les gants électriques (récupérés sur un adversaire) qui pourront vous permettre lors de certains affrontements, d'être utilisés comme des armes non létales, afin de neutraliser plus rapidement certains adversaires. Comme vous pouvez le constater cela n'apporte pas énormément de choses (même si ces gants peuvent être aussi utilisés pour électriser certains mécanismes type ascenseur pour pouvoir les utiliser), et deuxième nouveauté l'utilisation du Batwing qui permettra de vous déplacer de façon instantanée sur la map de la ville. Même si on peut considérer que ce sont de nouveautés, elles ne révolutionnent en rien cette licence. Maintenant il est clair que le jeu gère toujours aussi bien les différents aspects qu'on affectionne sur cette licence, comme ces combats qui sont toujours aussi fluides, aussi réactifs. On retrouve avec plaisir ses chorégraphies rondement menées, il existe toujours les finish, lorsqu'un dernier adversaire se dressera devant vous et en cas de difficulté, vous pourrez bien sûr lancer un fumigène afin de vous s'échapper ou combattre dans la fumée.


Ensuite,
La réalisation reste d'un très bon niveau
il y a les phases d'infiltration qui, comme dans les opus précédents, se passent de la même manière. Batman se fera discrétion, virevoltant de gargouilles en gargouilles, circulant dans les conduits d'aération, passant par les tunnels et les souterrains, le tout accompagné par sa "vision détective" (vision qui est un peu trop indispensable à mon goût pour avancer dans le jeu). Les affrontements de boss se feront comme dans les épisodes précédents, à travers l'utilisation de combats classiques, et s'enchaînant par la suite avec des QTEs. Maintenant si nous devions synthétiser tout cela, il sera évident que cet épisode n'apporte pas vraiment grand-chose. On reprend tout ce qui a fait le succès des épisodes précédents et même si c'est très agréable à jouer, on regrettera vraiment de n'avoir pas cette nouveauté qui aurait apporté une vraie personnalité à cet opus. On appréciera quand même de la taille de la map, les divers quartiers et leurs différentes "politiques vis-à-vis de Batman". On se retrouve avec un Batman qui n'est pas encore connu (préquelle oblige), et donc Batman est aussi bien traqué par les truands, que par la police. Police qui dans cet opus est corrompue, à part l'inspecteur Gordon qui va découvrir son futur allié (même si au départ de l'aventure, l'ambiance entre les 2 protagonistes est plutôt tendue). Autre élément important de cet opus, ce sont les enquêtes. On essaie de reprendre le concept initial de ce super héros : son rôle de détective et donc le jeu propose de travailler sur certaines enquêtes. Si l'idée est vraiment très bonne, il s'avère que ça reste toujours très dirigiste (toujours lié à la vision spéciale et les indices signalés), sans grande liberté et donc on ne s'amuse pas vraiment. C'est dommage. Côté son, on retrouve globalement des musiques de qualité, et qui correspondent bien à la mouvance des épisodes précédents. Cependant il manque toujours cette musique, comme dans les premiers films de Batman, qui vous reste en tête et qui est la signature de ce héros. Mais globalement tout cela reste de très bonne qualité. Au niveau du doublage, on regrettera certaines voix et l'on pourra encore constater une synchro labiale pas toujours au top. Maintenant les effets sonores restent toujours dans la même nuance que les versions précédentes. Enfin la durée de vie sur le mode histoire est d'environ 10 à 13 heures si vous ne désirez pas faire les quêtes annexes, autrement elle est très conséquente (en toute honnêteté les quêtes annexes sont très nombreuses, mais lassantes à jouer donc tout dépendra de votre approche de l'univers de Batman et de votre amour pour ce héros DC).



Il existe un véritable Note
souci avec ce jeu, une véritable ambiguïté. On ne peut pas lui reprocher grand-chose par rapport aux opus précédents car (du moins techniquement) c'est toujours aussi superbe, le gameplay est toujours aussi excellent et les petits rajouts sont de bon augure (comme les déplacements rapides). La taille de la map et la durée de vie sont toujours aussi importantes mais véritablement il existe un souci : la cohérence. Le jeu ne propose pas d'originalité, on a juste l'impression d'un rhabillage avec de nouvelles skins pour certains personnages. On se retrouve face à un jeu beaucoup moins intéressant que dans les opus précédents, ne respectant pas le fait que normalement, ce Batman se situe en amont des opus précédents, avec un personnage qui aurait dû être moins équipé, moins expérimenté, moins combattant, moins efficace. Il est vraiment dommage que le studio Warner (qui remplace Rocksteady sur cet opus) n'ait pas à joué >> l'origine << jusqu'au bout en se disant qu'il aurait été intéressant de partir de la naissance de Batman, du point de vue du super héros jusqu'à sa rencontre avec le Joker. D'ailleurs il est tout aussi dommage de ne pas vivre les origines du Joker... c'est frustrant. De même certains Boss semblent de "seconde zone", en n'ayant pas de charisme. Leurs combats ne sont pas passionnants et on se retrouve donc avec une version 2.5 mais nullement devant un nouvel épisode. Le studio n'a pas joué jusqu'au bout cette différence et là c'est vraiment dommage ! On peut comprendre que financièrement, cela soit intéressant d'utiliser tout ce qui a fait le succès des épisodes précédents, plutôt que de partir sur une nouvelle orientation dans la licence mais le filon est vraiment mal exploité. Autre souci majeur : j'ai déploré quelques ralentissements et freezes durant le jeu. Maintenant il faut vraiment espérer que pour la suite, nous ayons droit un jeu qui nous offrira un spectacle à la hauteur de son héros, un univers vraiment sombre, des boss et des ennemis plus charismatiques, une vraie histoire, bien construite et cohérente, comme Batman a déjà su nous les proposer. En clair, une vraie nouvelle aventure de notre chevalier noir car si cet opus Origins n'est pas dénué de qualités, il est clair qu'on ressort un peu déçu, surtout lorsqu'on le compare à Asylum et City.



Les -

  • L'aspect "origine" clairement sous-exploité
  • Gotham est recyclée d'Arkham City
  • Multi-joueurs de mauvaise qualité
  • Mise en scène moins inspirée
  • Trop peu de nouveautés
  • Non doublé en français
  • Boss décevants
  • Les +

  • Gameplay toujours aussi bon
  • Les déplacements rapides
  • Bonne durée de vie
  • Jolie pâte artistique
  • La taille de la map


  • Test réalisé par Puffmagicd

    Lire l'article original sur CHISHIKI 72
    juin 2014