Alien Rage (PC/X360/PS3)

 





Cliquez pour agrandir

   


Note générale


Testé sur :


Sortie du jeu : septembre 2013
Développeur : City Interactive (CI Games)
Editeur : City Interactive
Genre : FPS

Version testée : Française
Version logicielle : 1.0
Doublage : US
Textes à l'écran : FR

Support : en téléchargement sur le site officiel et Steam(PC), XLA et PSN
Espace disque nécessaire : 4Go (PC) / 1.7Go (X360) / 2.6Go (PS3)
Moteur graphique : Unreal Engine 3
Difficulté :

Compatible Kinect (X360) : non
Compatible Move (PS3) : non
Multi-joueurs : oui
Prix au lancement : 20€ (PC) / 15€ (consoles)


Configuration recommandée (PC) :
CPU : Quad Core 2Ghz
RAM : 4Go
VIDEO : avec 1024Mo de VRAM (type GeForce GTX 460)


Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Alien Rage








C'est marrant
C'était à prévoir : l'univers et le scénario sont sous exploités
de s'apercevoir qu'un jeu qui comporte dans son nom, le mot "alien", intrigue tout de suite. Sans doute parce que la célèbre série de films créée par Riddley Scott a marqué son temps à jamais, ou simplement parce que ce mot-là c'est aussi la promesse qu'on va défoncer de l'extra-terrestre à la pelle. L'histoire nous raconte qu'une immense météorite est apparue à l'horizon, avec en son cœur des tonnes de promethium, une énergie capable de fournir la Terre dans son ensemble. Voilà pourquoi les Hommes se sont sédentarisés sur le caillou, faisant d'eux les mineurs du 23e siècle. Mais en 2242, les Vorus (non y'a un R à Vorus, on ne parle pas des Volus de Mass Effect ^_^ ) ont débarqués, avec la ferme intention de prendre une grosse part du gâteau. Conciliant, les humains ont cohabités avec ces extra-terrestres (bien qu'en réalité l'astéroïde n'appartienne à personne) mais un matin ces fourbes ont décidés de ne plus partager et ont mis une grosse trempe à notre race, qui fut obligée de fuir. C'est dans ce contexte de vengeance, qu'on incarne un space-marines, guidé par un patron (et son intelligence artificielle), qui veut reprendre la main et récupérer son précieux caillou. Bref, on débarque sur l'astéroïde et moins de 3 minutes plus tard, on commence à tirer à vue. Vous l'aurez sans doute compris, le scénario est dans le fond, plutôt sympathique, malheureusement il ne sera jamais mis en avant (ou que trop rarement via des data-pads). Et c'est bien dommage car l'intro, vraiment jolie, pose une très bonne ambiance. D'ailleurs, Alien Rage aurait pu faire un excellent FPS-horror, si seulement les développeurs l'avaient voulu car l'ambiance est parfois glauque et il n'aurait pas fallu grand-chose de plus pour nous offrir une atmosphère plus sombre, plus chargée, plus inquiétante. Tant pis, Alien Rage est à la place un FPS ultra bourrin où il n'y aura aucune subtilité ! La mise à couvert se fait à l'ancienne (on se baisse et on se planque derrière une caisse "manuellement"), on porte une paire d'armes interchangeables (plus un flingue qui ne sert à rien), qui ont un tir alternatif assez puissant (une sorte de lance-grenades), l'action est bourrine à souhait et surtout, le jeu est extrêmement linéaire.


On avance
Quelques petits soucis de précision se font sentir lorsqu'on joue au pad
toujours droit devant car il n'y a absolument aucune exploration. En clair, c'est le FPS couloir dans toute sa splendeur ! Même DOOM 3 passe pour un jeu ouvert à côté de lui, c'est dire… Par contre, la difficulté oscille beaucoup car lorsqu'on affronte 15 ennemis dans un couloir de 3m de largeur, ça créé quelques tensions. Malgré tout l'IA ennemie est idiote, mais compense ses faiblesses par de l'agressivité. Notez tout de même que sur la fin, la difficulté devient assez hardcore, ce qui nous change (en bien ou en mal, à vous d'en juger) de nos FPS "grand public" actuels. D'ailleurs on regrette vite que les aliens (le plus souvent sous forme humanoïde) sont parfois très rapides, soit tout l'inverse de nous ! Car notre space-marines est un gaillard qui ressemble à s'y méprendre aux sacs de muscles de Gears of War (quant à ses mains, difficile de ne pas penser à Crysis). Pour ce qui est des armes, elles ne sont pas très originales, mais ont le mérite d'être efficaces (je préfère ça que l'inverse). Notez également que le jeu prévoit des "morts scriptées" car pas mal d'objets explosifs peuvent créer des réactions en chaine, détruisant ainsi un pan entier du décor. C'est pas nouveau, mais ça reste toujours aussi efficace (d'ailleurs, très axé sur le scoring, on pourra débloquer -plus ou moins rapidement selon notre "skill"- quelques upgrades). J'en viens naturellement à vous parler de la prise en mains. J'ai d'abord testé le jeu sur PS3, et ensuite sur Xbox 360. Alors je sais, certains sont un peu vexés lorsque je prône la (légère) supériorité des versions Xbox 360, mais c'est souvent dû à la manette. Et en jouant à ce jeu, vous aurez le parfait exemple de l'hégémonie du contrôleur Xbox face à celui de la PS3, qui manque de précision et de confort. Maintenant je précise que j'aime aussi la console de Sony (sinon je ne l'aurai pas acheté :) mais la DualShock a longtemps régné sur nos plaisirs ludiques (jusqu'à la PS2 car les pads Saturn, N64, DreamCast ou GameCube… merci les daubes !) mais se retrouve larguée depuis cette 7e génération. Attendons de voir si le nouveau pad de la PS4 change un peu la donne. Mais je m'égare et de toute façon, qu'on joue sur une console ou sur l'autre, la jouabilité est un peu imprécise.


Pour être juste,
Graphiquement il est difficile d'en demander plus : c'est beau et le design est vraiment sympa
la visée est plus précise sur Xbox 360 que sur PS3, mais c'est uniquement dû à la précision de la manette car dans le fond, c'est le jeu qui pose un peu problème. Certes on s'y habitue, certes l'aide à la visée fait son travail, mais lorsqu'on a mangé du Call of Duty et du Halo pendant des années, on trouve forcément la visée d'Alien Rage à la ramasse. Si maintenant vous jouez sur PC et à la souris, la question ne se pose plus. Techniquement, c'est encore une fois le brave Unreal Engine 3 qui est à l'œuvre, et le moins qu'on puisse dire, c'est que c'est joli ! Evidemment comme c'est un jeu dématérialisé, on ne peut pas trop en demander non plus, pour preuve on retrouve des textures parfois floues et crasseuses, de l'aliasing et un certain manque de finitions par endroits (comme par exemple les animations). De même, les corps disparaissent dès qu'on leur tourne le dos ! On peut comprendre la démarche (qui vise à ne pas surcharger la RAM, assez faiblarde, de nos vieilles consoles) mais le procédé se révèle assez surprenant au début (à la limite j'aurai préféré qu'ils s'évaporent comme dans beaucoup de jeux). Maintenant il faut reconnaitre que l'ensemble se révèle fort agréable, les éclairages sont précis et quelques panoramas savent flatter l'œil. Et le gros point fort, c'est évidemment le design, naturellement très SF, qui me rappelle à la fois KILLZONE et Alien Breed (la récente trilogie). Tien en parlant d'Alien Breed, l'IA qui nous guide a un peu le même timbre de voix, et globalement, le doublage est agréable. Certes il n'est qu'en anglais, mais je rappelle qu'on parle d'un jeu dématérialisé et des sous-titres ce n'est déjà pas si mal (combien de jeux sortent sans même être traduits, c'est trop laid -_- ). Enfin les bruitages font le boulot (surtout les explosions !) et les musiques sont toujours à propos.



On peut Note
légitimement se demander pourquoi Alien Rage n'est pas sorti au format boite. Son développeur (qu'on connait notamment pour le sympathique Sniper Ghost Warrior 2) est pourtant habitué à sortir des jeux au format physique. A cette question, j'ai un élément de réponse, à savoir la durée de vie (6 à 7 heures... ceux qui disent le finir plus vite mitonnent sûrement !) et sa réalisation qui pour le coup, aurait suscité un développement plus long, visant à peaufiner la partie graphique et la scénarisation. Car on peut pardonner certaines faiblesses à un jeu dématérialisé vendu à 15€, comme un scénario faiblard ou une réalisation qui manque de finesse, mais ce genre de "défauts" seraient impardonnables avec un jeu sorti au format boite. A noter également que la version PC (la plus jouable et la jolie d'entre toutes) est la plus chère du lot ! Généralement les jeux PC sont moins couteux mais par un étrange phénomène, il coute 20€ contre 15€ sur XLA et PSN. Alien Rage est donc un FPS couloir, ultra bourrin et linéaire, qui a quelques défauts (sensation de déjà-vu, quelques soucis de précision, aliasing, difficulté…) mais aussi et surtout, qui se veut très agréable à jouer. Plutôt joli dans l'ensemble, avec un bon design et une action nerveuse, certes il ne réinvente pas la poudre à canon, mais entre-temps on passe un bon moment en sa compagnie. Dommage qu'il n'arrive qu'en fin de génération car après avoir mangé du FPS jusqu'à l'écœurement pendant plus de 6 ans, il m'est difficile de lui attribuer plus d'éloges. Mais si vous êtes friand(e) du genre, vous pouvez foncer, d'autant que son prix de vente joue en sa faveur.



Les -

  • Difficulté qui va crescendo et qui devient hardcore sur la fin du jeu
  • Quelques soucis de précision au pad
  • Univers et scénario sous-exploités
  • Linéaire et bourrin en diable !
  • Les +

  • Prix plus attractif sur consoles
  • Durée de vie correcte
  • Bande-son agréable
  • Jolis graphismes
  • Très bon design

  • Test réalisé par iiYama

    décembre 2013 (mise à jour : mai 2015)