Ace Combat : Assault Horizon (X360/PS3)

 






 


Note générale


Testé sur :


Sortie du jeu : octobre 2011
Développeur : Namco Bandaï (Project Aces)
Editeur : Namco Bandaï
Genre : combats aériens

Version testée : Française
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : FR

Support : 1 DVD (X360) / 1 Blu-Ray (PS3)
Définitions HD (consoles) : 1080p
Difficulté :
Compatible Kinect (X360) : non
Compatible Move (PS3) : non
Compatible 3D (consoles) : non

Multi-joueurs : 16 joueurs online
Abréviation : Ace Combat HH
Titre alternatif : Ace Combat 7
Prix au lancement : 70€
Score des ventes : 1.4 Millions (tous supports)


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Ace Combat

Assault Horizon



La grande
Pour la première fois on a une "vraie" mise en scène plus quelques nouveautés comme les séquences de rail-shooter ou les phases en hélico
série des Ace Combat aura fait les beaux jours de la première PlayStation, avec 3 épisodes mémorables. Ensuite vint l'épopée PS2 qui a troquée ses chiffres pour des sous-titres (Distant Thunder, Squadron Leader et Belkan War) et qui reste encore aujourd'hui, des références dans le genre. Après vient une période noire pour les simulations aériennes de combats, avec un épisode 6 un poil décevant. Pas minable en soi, on aurait juste dit un jeu PS2 auquel on aurait apposé quelques textures HD (pas toutes en plus). Comprenez la frustration des fans, d'autant plus que cet épisode-là était ultra banal et est resté une exclue Xbox 360, le succès n'ayant pas vraiment été au rendez-vous malgré l'investissement de départ (alors que tout le monde pensait que, comme pour Ridge Racer, le jeu sortirait aussi sur PS3, dans une version améliorée). D'ailleurs Ace Combat est sans doute la première exclusivité que les PlayStation ont perdues. Car il est clair que sur cette génération, Sony et ses consoles ont perdus beaucoup des jeux qui faisaient leur marque. Depuis 2007, les Ace Combat étaient en stand-by, tout comme le genre. Il y a bien eu les 2 épisodes HAWX, développés par Ubisoft, mais le développeur a imposé une horrible jouabilité "soi-disant" plus réaliste, ce qui fait que les amateurs de prises en mains rapides et sans prise de tête, ont passés leur chemin… moi le premier ! 4 ans après Ace Combat 6, Namco se décide enfin à remettre le couvert avec un Assault Horizon qu'on aura attendu fort longtemps (il a été annoncé 1 an et demi auparavant). Alors je vous passe les détails de l'histoire, c'est encore la guerre blablabla... comme d'habitude il faut des as du pilotage et l'état major fait appel à vous. La différence c'est que cette fois on jouera plusieurs personnages différents, car pour la première fois dans la série, on ne pilotera pas seulement des avions de chasse. C'est la grande nouveauté de cet épisode : en plus des mythiques avions de guerre, on pilotera également des bombardiers, on aura quelques scènes de rail-shooter (façon Call of Duty) et surtout, des hélicoptères de combat. Dans l'ordre des choses, le pilotage des avions se fait de façon commune. C'était ma plus grande crainte mais fort heureusement, on retrouve l'exacte prise en mains des précédents jeux de la licence. En somme, le contrôle de l'appareil se fait tout en finesse mais sans cette saleté de jouabilité pseudo-réaliste des jeux d'Ubisoft. Donc on retrouve très vite ses marques : les loopings, l'accélération, tir de missiles, mitrailleuse… rien de neuf mais de l'éprouvé, de l'Arcade comme on dit, du sûr et c'est tant mieux !


Au rang des nouveautés,
La réalisation est à peine meilleure que dans l'épisode 6. Les villes cotières par exemple, sont vraiment faites à l'arrache... de près évidemment, car de loin, le jeu s'en sort bien et les effets sont réussis
parce qu'il en faut bien après 4 ans d'hibernation, nous avons un tir multiple qui vise (et généralement détruit) 4 cibles simultanément (pratique quand le tir classique ne fait jamais mouche) et le mode "combat aérien". Suffisamment près de l'ennemi, on presse 2 les gâchettes et c'est alors qu'on se mettra à suivre automatiquement un "tango", en vu bien sûr de le détruire. Ce mode est assez impressionnant lorsqu'on traverse une ville mais se révèle bien moins efficace en plein air. Les mouvements de caméra sont assez pénibles et ça ne facilite pas vraiment l'affrontement. D'ailleurs, les ennemis ont des attitudes détestables. Certes il ne faut pas qu'ils se laissent bêtement abattre mais ils réalisent des figures improbables, qu'ils enchainent à vitesse folle, et si nous on a tout le mal du monde à éviter les missiles qui nous lockent, eux s'en défont ultra facilement (déjà que c'est chiant de les locker…). Résultat, les niveaux s'éternisent et lassent. Il faut dire qu'une fois qu'on a détruit 10 avions, ça recommence jusqu'à plus soif et l'originalité de la mission passe à la trappe. On notera aussi que les coéquipiers sont (comme d'habitude) des incapables totalement inutiles (et dire que c'est censé être l'élite). J'ajoute également que les commandes sont trop sensibles (comme dans Ace Combat 4, ce qui est loin d'être agréable) et surtout qu'on se tape encore une fois un jeu surréaliste au possible. Notre appareil porte plus de 200 missiles et certains ennemis ont besoin d'encaisser 3 missiles pour être détruit. Mais bien sûr ! Alors je veux bien qu'il faut faire un jeu, mais un avion qui encaisse plus de 2 suppositoires, c'est totalement absurde ! Autre point : on n'a plus la fameuse caméra-missile qui suivait le tracé du projectile si on restait appuyé sur la touche. Pourquoi avoir supprimé ça, c'était marrant pourtant ? Heureusement, les phases en hélicoptères sauvent le jeu de la disgrâce. En hélico, il faut avoir un sens plus tactique et adapter son approche selon les ennemis. L'armement y est dévastateur (puisque la plupart des ennemis ne bougent pas) et les commandes sont proches d'un FPS. C'est très sympa à jouer et finalement, j'ai préféré ces missions-là à celles en avions. Au niveau des graphismes, après la déception de l'épisode 6, on s'attendait tous à ce que Project Aces (le développeur) nous en mettent plein les yeux… et bien ce sera (encore) pour une autre fois ! A peine plus beau qu'Ace Combat 6, Assault Horizon profite d'une réalisation assez minable pour des consoles en pleine maturité. Si en plein désert ça passe, les zones en bord de mer sont vraiment minables. C'est flagrant, les développeurs ont fait une mer immense et ont posé le décor par-dessus, comme ça à l'arrache ! Mais c'est vraiment trop laid et ça se voit en plus que c'est fait à la va-que-j'te-pousse ! En plus rien n'est destructible (par même un bâtiment qu'on tente d'exploser à coup de roquettes), de près on s'aperçoit que les textures sont dégueulasses (sur consoles HD, on s'attend au minimum à des textures HD non ?) et à part les villes qui donnent un peu le change, le sol est encore une fois désespérément plat.



Même s'il n'est pas un mauvais titre pour autant, Note
ce Ace Combat 7 n'en reste pas moins une déception ! Alors je suis d'accord, il ne fallait non plus s'attendre à un jeu graphiquement super détaillé, les effets (notamment les explosions) sont bien rendus, les dog-fights sont sympas et surtout, les passages en hélico sont vraiment dynamiques… mais à côté de ça, on sent bien que les développeurs ont perdus leur manne, ils n'ont plus le groove d'antan. Les dogfights finissent par lasser, la jouabilité est trop sensible (et donc, pas assez précise), l'aventure est banale et pour être franc, on s'amuse bien peu. Je n'ai déjà pas acheté Ace Combat 6 tellement il m'a déçu et il est clair que je n'achèterai pas celui-là non plus. Il semblerait que les Ace Combat ne se plaisent pas sur cette génération de consoles et de mon côté, je vais rester avec mes jeux PS2 qui restent encore à l'heure actuelle, les seules références qu'il nous reste.



Les -

  • Toujours pas de doublage français et des coéquipiers bavards
  • Les avions ennemis sont des plaies à abattre
  • Pas vraiment passionnant en fin de compte
  • Les dogfights finissent par lasser
  • Jouabilité trop sensible
  • Graphismes baclés
  • Les +

  • Les phases en hélico de combat
  • Quelques nouveautés bien vues
  • Enfin une vraie scénarisation
  • De loin ça reste joli

  • Test réalisé par iiYama

    mars 2012