Tempo (32X)

 








Note générale


Sortie du jeu : mai 1995
Développeurs : SEGA - Red Entertainment
Editeur : SEGA
Genre : plate-formes

Support : cartouche de 24Mb
Version testée : US
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Multi-joueurs : non
Prix au lancement : 400 Frs





Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Tempo









Co-développé
Un bon titre, rigolo et coloré mais hélas salement difficile
par SEGA et Red Entertainment (qu'on connait pour la série Bonk et Lords of Thunder sur sur PC-Engine, Gungrave sur PS2, et quelques autres titres plus obscurs), Tempo est à la 32X ce que Zool est à la Jaguar, et Rayman à la PlayStation, à savoir un jeu plate-formes fort sympathique, haut en couleurs et difficile. Tempo est une sorte de fourmi verte, qui passe un show TV où il doit divertir les masses "non pensantes". Vous avez le choix entre les 3 premiers niveaux, qui une fois passés vous ouvriront les 2 suivants pour enfin faire coucou au boss final. Au passage vous devez récupérer la "Tempette" et zigouiller les ennemis sur votre parcours. Visant clairement les gosses, le jeu cible mal son auditoire avec une sale difficulté dès les premiers niveaux. Pas que le jeu soit compliqué mais on se fait souvent toucher et au bout d'un moment, c'est la mort. Tempo (le personnage) dispose d'un panel de mouvements assez étoffés : sauter, prendre des bumpers accélérateurs, battre des ailes pour planer, etc... Il peut tirer des sortes de notes de musiques qui immobiliseront les ennemis, qu'il ne restera plus qu'à tuer soit avec soit un coup de pied, soit en leur sautant sur la tête. Il est clair que Tempo emprunte aux meilleurs jeux du genre, de Sonic à Aero the Acrobat en passant par Mario. Tout à l'heure je parlais de Zool et c'est surtout au niveau des graphismes que les 2 jeux se ressemblent. Très colorés et volontairement bon-enfant, l'ambiance est détendue et les ennemis sont rigolos. Avec un gameplan parfois très original et un décor de fond très bien réalisé, le jeu est visuellement plaisant. Le titre s'apparente beaucoup à la musique et cet univers sera mainte fois exploité au travers du thème des niveaux (trompette, notes de musiques, bande audio, disque...) ainsi qu'au travers de la bande-son. Dans certains niveaux la musique s'instrumentera au fil de la progression, chaque bruitage possède une connotation musicale ou burlesque et globalement, le son est de qualité (l'intro s'ouvre sur une vraie chanson). Un bon jeu donc, qui ne sera pénible que si vous êtes comme moi, un manche du pad. Pour les bons joueurs, ce sera que du bonheur.



Bien qu'il Note
ait connu 2 suites, une première nommé Tempo Jr paru sur Game Gear en 1995 et Super Tempo en 1998 sur Saturn, le brave Tempo n'a que très difficilement trouvé son public. Inspiré par la musique, qui sera plus ou moins exploitée tout au long du jeu, ainsi que par certains grands noms de plate-formes (Mario, Sonic...), plus encore par Rayman et Zool, comme ces derniers il offre un univers riche en couleurs, en bonne humeur, mais il échoue complètement sur le public visé : les enfants. En cause, une fois encore, cette difficulté mal équilibrée qui rend la progression fastidieuse, ce qui aura le mauvais gout de lasser plus ou moins rapidement le joueur. Et c'est bien dommage car Tempo avait des arguments pour séduire...



Test réalisé par iiYama

juin 2007