Stellar Assault (32X)

 








Note générale


Sortie du jeu : juin 1995
Développeur : SEGA
Editeur : SEGA
Genre : shoot-them-up

Support : cartouche de 16Mb
Version testée : US
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Titre alternatif : Shadow Squadron (US)
Multi-joueurs : non
Prix au lancement : 400 Frs







Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Stellar Assault

Shadow Squadron



Très
Excellent jeu, agréable à jouer et bien réalisé
inspiré par Star Wars Arcade, dont la version Arcade a eu un beau succès et dont le portage 32X a accompagné le lancement de la machine, moins de 6 mois plus tard, SEGA récidive avec Stellar Assault, aussi appelé Shadow Squadron aux Etats-Unis (Shadow Squadron étant une référence directe à Star Wars). Stellar Assault joue sur un genre peu commun à cette époque : le combat aérien. A bord d'un vaisseau spatial et au travers de diverses missions, vous devrez nettoyer les troupes ennemies. Se situant au fin fond de l'espace, on retrouve un peu l'ambiance d'un Wing Commander ou d'un Star Trek. Assez fouillé, le gameplay propose diverses manœuvres (tangage, gestion de la vitesse, tir et bouclier) qu'il sera plus simple d'effectuer avec un pad 6 boutons plutôt que 3 (sinon il faut faire des combinaisons avec Start). De plus, le jeu est 100% ouvert car à la différence d'un Starblade ou d'un Silpheed, ici on est libre d'aller où on veut. Les missions ne sont pas très variées (il faut toujours détruire des croiseurs, des bases ou des chasseurs) mais elles distillent leur lot d'adrénaline. Techniquement, on a là l'un des rares jeux qui me donne la vraie valeur du champignon 32-bits de SEGA, le fameux add-on de la Mega Drive et au maigre succès. Entièrement en 3D (il y a même dans les options un "viewer" des sprites 3D), le rendu Flat Shading fait plaisir à voir. Même si ce n'est pas non plus mirobolant (ou qu'on aurait préféré de la 3D texturée), je dois reconnaître que le titre à une certaine esthétique, qui plus est assez agréable. Le design des divers vaisseaux est réussi et le moteur 3D fonctionne très bien. Avec ça on aura de discrètes musiques (pas terrible niveau qualité mais sympa quand même) et de bons bruitages. Finalement, j'ai été très impressionné par ce jeu qu'il ne m'étonnerai de revoir un de ces jours dans un test plus complet.



S'inspirant Note
ouvertement de Star Wars Arcade (le jeu s'appelle Shadow Squadron aux Etats-Unis, c'est dire si le lien est contigu), lui aussi développé par SEGA, il est facile de se dire que Stellar Assault est une sorte de version évoluée de ce dernier. 100% exclusif à la 32X (et non adapté d'un jeu d'Arcade), il est vrai que le jeu en reprend le gameplay (en l'améliorant), ainsi que la réalisation avec sa 3D en Flat Shading. Pour ma part, hors de ces concidérations, je vois en lui un jeu vraiment sympa et particulièrement bien réalisé. Certes on reste encore loin du grand Starwing et il lui manque peut être aussi le charme de Star Wars, cependant j'ai vraiment apprécié l'expérience.



Test réalisé par iiYama

janvier 2008