Sonic 3D (MD)

 





Cliquez pour agrandir



Note générale


Sortie du jeu : novembre 1996
Développeurs : Traveller's Tales / SEGA Sonic Team
Editeur : SEGA
Genre : plate-formes

Support : cartouche de 32Mb
Version testée : Euro
Voix dans le jeu : -
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Multi-joueurs : non
Abréviation : Sonic 4
Titre alternatif : Sonic 3D Blast (US)
Prix au lancement : 400Frs


Aussi disponible sur :






Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Sonic 3D

Flickies' Island



Autant
Une fois n'est pas coutume, le jeu se pare d'une petite scénarisation
j'aime Mortal Kombat 3, autant j'aime Luigi's Mansion, autant j'aime Sonic. Depuis l'arrivée des consoles 32-bits, la série Sonic a commencé à traverser une mauvaise passe (Sonic R, excellent mais manquant de fun par exemple). SEGA tenta de se rattraper avec Sonic X-Treme (malheureusement annulé) et Sonic 3D. Alors, un bon jeu ou pas ? Réponse dans ce test… Rien qu'en voyant le début, on a un peu peur ! 0_0' Le gentillet "SEEEEEGAAAAA !" est remplacé par une voix digit vraiment bizarre. Ensuite on a droit à une petite introduction en images de synthèses (la cartouche de 32Mb ayant bien été amputée par ça) puis un menu où on peut modifier les contrôles, écouter les mélodieuses musiques du Sound Test ou simplement jouer... Ouf, cette fois, on a droit à un développement scénaristique, via des petites images de qualité directement sur l'écran au lieu de s'ennuyer à lire le manuel. Les Flickies (les petits volatiles issus de cet horrible jeu d'Arcade/Mega Drive du nom de Flicky -_-) sont des oiseaux ayant la capacité de voyager dans les dimensions. Mais le méchant, machiavélique et scientifique fou (y'a t'il d'autres adjectifs pour le qualifier ?) Dr Robotnik compte en faire des robots (what else ?). Lorsque Sonic arrive sur l'île, il ne tombe que sur des machines et ne perdant pas de temps, il fonce sauver ses amis. Un scénario plus recherché que dans les opus 2D donc. Dés que vous commencez le jeu, quelque chose vous frappe : les graphismes sont du "jamais vu" pour la Mega Drive. C'est coloré, c'est détaillé, c'est beau, les animations sont fluides, la 3D isométrique une réussite et impose forcément, un gameplay revu à neuf. Bref, c'est un gros point fort du jeu.


Niveau gameplay,
La 3D isométrique rend la maniabilité hasardeuse
les critiques me font souvent rire : ils raillent sur le fait de rechercher des ennemis et les tuer au lieu de foncer comme un malade, cependant dans Super Mario 64 (qui sortira à peine quelques mois plus tard), il faut chercher des étoiles dans plein de mondes au lieu de foncer dans un décor linéaire pour baisser un drapeau. Bizarrement, puisque c'est du Mario, personne ne dit rien. Bon, l'idée de recherche est vraiment bonne idée, car on se déplace dans des environnements non linéaires (dans un jeu en 3D, même en 3D iso, je hais la linéarité), et le fait d'explorer est amplifié par le fait que Tails et Knuckles se cachent dans les niveaux pour vous transporter dans des "Special Stages" si vous leur donnez 50 rings (anneaux). Ces bonus stage sont réalisés dans une sorte de mode7 (un peu comme dans Sonic CD) où vous devez vous emparer d'un certain nombre de rings. Si les fonds de ces bonus stage risquent de vous donner la nausée (mention spéciale dans le cas de ceux de Knuckles) , ils sont mieux fichus que dans Sonic CD, tout en restant proches de ceux de Sonic 2 (souvenez-vous, les espèces de longs demi-tubes où nos héros couraient après les anneaux). Sympathiques, mais pas mémorable pour autant, ces Specials Stages vous permettent de gagner les inévitables Chaos Emeralds, nécessaires pour affronter le vrai boss final et obtenir la vraie fin. Ensuite des éléments comme les vies, les boucliers (bouclier bleu, venant tout droit de Sonic 1, bouclier rouge vous protégeant contre les attaques de flammes et la lave, donc particulièrement utile dans le cas de Volcano Valley et le bouclier doré, vous permettant d'effectuer le Blast Attack, sur lequel je reviendrais plus tard), ainsi que les "10 rings" sont disséminés ça et là dans les niveaux. Ca va, jusqu'là pas de défauts.


Mais ce bon
La réalisation est une réussite, même si le changement "d'angle de vue" ne plaira à tout le monde
petit gameplay est un peu gâché par une maniabilité assez approximative. Les commandes répondent bien mais le problème vient de la 3D isométrique. On distingue mal les distances, ce qui peut parfois être frustrant, surtout lors des passages on doit sauter plate-forme à l'autre. Heureusement, Traveller's Tales a pensé à ce problème. D'abord, le damier permet de mieux se repérer sur le sol. Ensuite, une ombre fidèle "et non pas un vulgaire rond en dessous de Sonic) nous permet de mieux apprécier les distances. Il y a aussi une nouveauté dans cet opus de 16-bit de Sonic 3D : le Blast Attack (d'où le titre américain de Sonic 3D Blast). Lorsque le bouclier doré est entre vos mains, une fois en l'air réappuyez sur le bouton -saut- à côté d'un ennemi et vous verrez alors Sonic foncer en boule sur l'ennemi en question (cette idée deviendra le Homing Attack à partir de Sonic Adventure). Malheureusement, l'idée de prendre d'abord le bouclier doré n'aide pas toujours. Il aurait mieux fallu que ce soit une attaque de base, utilisable sous n'importe quelle forme, surtout avec cette 3D isométrique où on appréhende mal les distances (les sauts en deviennent imprécis, ce qui est particulièrement frustrant, surtout lorsqu'on veut sauter sur la tête d'un ennemi). Terminons par la bande-son qui de son côté, est au top! Les musiques sont de très bonne qualité (Gene Gadget Act 1 pour ne parler que d'elle) et sont très mélodieuses (certaines ont été réutilisées dans Sonic Adventure, Heroes et Chronicles), voire inoubliables. Les bruitages sont directement issus de Sonic & Knuckles. Donc y'a pas grand à redire là-dessus : ils sont de bonne facture. Enfin la durée de vie est très correcte mais il est vraiment regrettable de ne pas disposer d'une sauvegarde comme dans Sonic 3 et Sonic CD, ce qui nous oblige à finir le jeu d'une traite…



Malgré une Note
maniabilité et une 3D isométrique pas toujours au top, une Blast Attack utile mais particulièrement frustrante du fait qu'il faut d'abord avoir le bouclier d'or, Sonic 3D reste un bon jeu. Si pour mon avis personnel je le préfère à Super Mario 64 (mais les 2 jeux sont-ils vraiment comparables ?), les anciens préféreront les Sonic en 2D, avec un scénario moins approfondi mais des titres immédiatement plus fun et plus jouables. Reste que cet épisode à part, possède son charme bien à lui…



Les -

  • Avoir le bouclier doré pour effectuer la Blast Attack
  • Les fonds de Specials Stages, plutôt vomitoires
  • 3D isométrique pas toujours au top
  • Le "SEGAAAA" bizarre
  • Maniabilité approximative
  • Les +

  • Les développeurs ont tout fait pour rendre le jeu plus jouable possible
  • Scénario un poil plus poussé
  • Graphismes originaux
  • Le gameplay
  • L'intro


  • Test réalisé par Idris2000

    mai 2014