Rolling Thunder 2 (MD)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : novembre 1991
Développeur : Namco
Adaptation : Namco
Editeur : Namco
Genre : action

Support : cartouche de 4Mb
Version testée : Euro
Voix dans le jeu : -
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément
Prix au lancement : 400 Frs


Aussi disponible sur :








Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Rolling Thunder 2








Avant de nous
Malgré quelques fausses notes, en ces temps de disette Rolling Thunder 2 était le bienvenu
sortir à tour de bras leurs excellents Tekken, Ridge Racer et surtout (selon moi) les Ace Combat, Namco (aussi connu sous le nom de Namcot) n'était qu'un petit développeur Japonais, qui sortait de temps un jeu au dessus du lot. C'est le cas du premier Rolling Thunder, paru sur Arcade en 1987 et adapté en 1989 sur NES. 3 ans plus tard Namco récidive, cette fois sur une machine plus puissante (le Namco System 2, qui utilise un double CPU Motorola 68000) et comme le développeur utilisait des Hardwares proche de celui de la Mega Drive, quoi de plus normal que de retrouver cette suite sur la 16-bits de SEGA. Sorti un an après l'Arcade, Rolling Thunder 2 essaie de poser un vrai scénario et garde tout le gameplay du jeu d'origine, même si on aurait préféré qu'il s'accorde plus à l'univers console. Le jeu s'ouvre donc sur une véritable introduction qui pose une intrigue au service de l'action. De même avant chaque level, on aura à un petit texte explicatif, ce qui nous change de tous ces jeux où on est lâchés en pleine guerre sans savoir pourquoi. Le menu principal nous propose d'entrer des passwords afin de ne pas se refaire les anciens niveaux ou de passer par un sound-test assez original, surtout pour l'époque. Pour revenir 2 secondes sur les passwords, c'est abusé comme ils sont longs car ils proposent de véritables phrases. Comme ça, les amerloques avaient de quoi s'en souvenir, qui sait... Avant de commencer le jeu on aura le choix de prendre un protagoniste plutôt qu'un autre (un mec et une fille) lorsqu'on joue en solo, car jeu Arcade oblige, on peut aussi jouer à 2 simultanément. L'aventure en devient plus facile et le coop' est très agréable.


Nos 2 personnages
La réalisation n'a vraiment rien d'exceptionnel
peuvent sauter d'un étage à l'autre, se planquer dans une alcôve ou fouiller les pièces pour trouver des items de santé, des rallonges de temps (et oui le temps est limité comme sur Arcade... je sais c'est nul), des munitions (car même le flingue de base n'a pas de munitions illimitées, sans quoi on finit le travail à mains nues) et même de nouvelles armes (mitrailleuse, lance-flammes). Si le gameplay semble assez restreint, le jeu ne manque pas de fun et l'action y est plaisante. Le vrai défaut c'est que nos agents secrets ne peuvent pas tirer en sautant, ni vers le haut, ni en diagonales. C'est parfaitement débile, vraiment pas réaliste et ça rend le jeu très rigide (déjà que la jouabilité ne fait pas dans la dentelle...). Mais ça permet aussi d'échafauder de véritables tactiques d'approche, surtout lorsqu'on joue à 2. On aurait juste aimé qu'un mode spécial nous permette d'effectuer ces mouvements et nous supprime la limitation du temps. Le jeu aurait été plus agréable, plus dans "l'esprit console". Enfin la réalisation n'atteint pas des sommets. En ces temps-là, la Mega Drive était toujours sous-exploitée et on en a encore une preuve ici. Si le jeu est très proche de l'original Arcade, la transposition lui aura quand même fait du mal puisque les couleurs sont peu nombreuses (normal sur Mega Drive vous me direz) et les décors ne sont pas super détaillés (ils gardent tout de même leur singularité). L'animation est correcte pour l'époque, surtout pour nos 2 comparses et aucun bug n'est à signaler. La musique nous sert des airs jazzy pas terrible et si les bruitages des armes sont convaincants, certains, moins travaillés, semblent sortir de Galaga (juré que c'est vrai !). Car un ennemi en mourant fera un drôle de bruit, comme si les développeurs se croyaient encore sur Atari 7800.



Rolling Thunder 2 Note
n'est pas un mauvais jeu, sa durée de vie est correcte étant donné ses origines (l'aventure tient en 10 missions) et je dirais même qu'il est plus sympa que The Terminator. Techniquement dans la norme, avec un son tout juste acceptable et des graphismes dans la moyenne de l'époque, on regrette juste que cette adaptation n'apporte aucune innovation en terme de gameplay (comme pouvoir tirer dans toutes les directions) mais déjà en l'état, on a affaire à un jeu d'action très sympathique. Et comme c'était vraiment la disette à cette époque, Rolling Thunder 2 aura eu son bout de succès... faute de mieux.



Test réalisé par iiYama

avril 2009