Primal Rage (32X)

 








Note générale


Sortie du jeu : novembre 1995
Développeur : Atari Games
Adaptation : Probe Software
Editeur : SEGA
Genre : combats

Support : cartouche
Version testée : Euro
Voix dans le jeu : -
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Multi-joueurs : non
Prix au lancement : 450 Frs


Aussi disponible sur :







Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Primal Rage









Déjà testé
Avec Primal Rage, on touche le fond de la médiocrité
sur Super Nintendo il y a quelques mois de ça, je me retrouve avec cette cartouche dans les doigts parce qu'Aquel vient de l'acheter (il a entendu dire que je faisais des tests 32X, il était à Cash Converter, la boulette lui a coûté 3€). Obligé donc de jouer à ce truc, en sachant pertinemment que ce serait de la daube. Et je ne me suis pas trompé. Certes bien meilleur que son homologue Nintendo, ce jeu est une honte. Comment peut-on oser sortir un titre pareil ? Qui sont ces producteurs fous qui donnent de l'argent à des développeurs héroïnomanes sous LSD, afin qu'ils pondent de telles horreurs ? Sont-ils conscients d'avoir un jour pondu un tel fiasco ludique ? Je crains que non, vu qu'ils l'ont adapté sur presque tous les supports de l'époque ! De façon plus objective (tout du moins on va essayer), on s'amuse presque plus à ce jeu qu'à Brutal Unleashed, sans doute parce que la technique du bourrinage intensif marche à merveille, sans doute parce que le sang coule à flots ou sans doute parce que ce n'est pas trop mal animé. Pourtant, c'est graphiquement pauvre, il n'y a que 7 bestioles au programme (bien moins si on supprime les doublons), la jouabilité n'est pas vraiment réactive et ne parlons pas d'un gameplay pour cerveau de moule. Dans tout ça le son est pitoyable et franchement, faire s'affronter des monstres type T-Rex, Gorille géant (King-Kong ?) ou Raptor aurait pu être sympa, si c'était mieux réalisé. Et c'est un peu le cas sur Arcade. En effet, avec un Hardware 32-bits et des monstres haut comme l'écran, le rendu est évidemment très différent. Ceci dit, cette originalité somme toute douteuse déjà à la base, ne paye pas de mine face à une adaptation datant du néolithique du jeu vidéo. En somme, c'est vraiment minable et la 32X était clairement capable de mieux. Au minimum on attendait d'elle qu'elle se rapproche de la version Arcade au lieu de faire à peine mieux que sur Mega Drive. Désolé mais je mets au défi quiconque aimera ce jeu...


Test réalisé par iiYama

novembre 2007