Pitfall (32X)

 








Note générale


Sortie du jeu : septembre 1995
Développeur : Activision
Editeur : Activision
Genre : plate-formes

Support : cartouche
Version testée : US
Voix dans le jeu : -
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Multi-joueurs : non
Prix au lancement : 450 Frs


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Pitfall

The Mayan Adventure



Rien à voir
Pitfall est un jeu très sympa mais hélas trop difficile
avec les divers films du même nom, Pitfall est un jeu de plate-formes dont The Mayan Adventure est la 2e séquelle au titre original paru en 1982 sur l'antique Atari 2600. Tout d'abord apparu sur Super Nintendo en novembre 1994, le jeu fut ensuite adapté à bon nombre de support : sur Mega Drive et Mega-CD la même année, sur PC sous Windows (en aout 1995), sur 32X en septembre 1995, sur Jaguar en octobre 1995, pour finir sa carrière en 2001 sur Game Boy Advance (il existe aussi une version Console Virtuelle, sortie en 2009 sur Wii mais là on ne parle plus de portage mais bien d'émulation). Dans Pitfall : The Mayan Adventure on dirige Harry junior (le fils du protagoniste d'origine), une sorte d'Indiana Jones, dans un jeu mixant habilement Jungle Hunt (Arcade) et Aladdin (Mega Drive). A la recherche d'artéfacts et de son père, on parcoura tout ce qui fait la magie d'un Tomb Raider : jungle, caverne et temples Maya. Difficile à souhait, le bestiaire se compose d'insectes et autre faune agressive (guépard, ouistiti, serpent) et j'ai adoré la barre de vie qui vous représente entrain de plus ou moins vous faire bouffer par un crocodile selon votre état. Sympa. Si la prise en main est aisée, les commandes étant simples, il sera par contre regrettable de se reprendre à 10 fois sur un même passage, au demeurant simple, à cause d'une jouabilité très approximative. Sur le plan visuel, il n'y a rien à dire, c'est joli. Les décors sont luxuriants, les détails sont à foison et si ce n'est pas du niveau d'un Flashback, l'animation est tout de même sacrément fluide. En somme, le jeu n'est pas simplement repris de la version Mega Drive, et tire parti des performances du 32X pour offrir un copié-collé de la version Super Nintendo... tout du moins en ce qui concerne l'image. On retrouve bien sûr des musiques d'ambiance typique avec tout ce qu'il faut de rythmes tribaux et si les bruitages/voix ne sont pas de première qualité, ils restent plus qu'acceptables.



The Mayan Adventure Note
est la 2e séquelle d'un vieux titre apparu en 1982 sur Atari 2600. Evidemment, les 2 jeux sont incomparables, car souvenez-vous, les jeux 2600 ne ressemblaient pas à grand-chose, au mieux à des gros pavets d'énormes pixels bien baveux. Pitfall : The Mayan Adventure est tout d'abord apparu sur Super Nintendo, et ici le portage est net, très propre et vraiment proche de la version d'origine. On en attendait pas moins du 32X, qui est une machine 32-bits dont les performances sont nettements supérieures à la 16-bits de Nintendo. Malheureusement, si la réalisation est de qualité, on déplorera une jouabilité imprécise et une sale difficulté qui vous rebutera dès le premier niveau ! Si l'aventure est prenante, attrayante et fort bien menée, il est vraiment dommage que ce Pitfall perde relativement vite toute la sympathie qu'on lui accorde à cause de cette difficulté vraiment éreintante. A moins d'être un vrai pro du pad, c'est vraiment le défaut qui gâchera le jeu. Regrettable...



Test réalisé par iiYama

mars 2008