Fatal Fury 2 (MD)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : juin 1994
Développeur : SNK
Adaptation : Takara
Editeur : SEGA
Genre : combats

Support : cartouche de 24Mb
Version testée : Américaine
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément
Abréviation : FF2
Titre alternatif : Garou Densetsu 2 : Aratanaru Tatakai (JAP)
Prix au lancement : 400 Frs


Aussi disponible sur :







Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Fatal Fury 2









Sur
C'est sympa, dans cette version on peut jouer avec les 4 boss
Arcade, Fatal Fury 2 est le premier jeu a avoir concurrencé l'excellent Street Fighter II. SNK conscient que le soft de son opposant Capcom lui fait du tort, en Arcade comme au salon, s'est décidé de sortir une suite à son original Fatal Fury. Et une fois de plus, on aura presque 2 ans que SNK veuille bien licencier Takara en vue de cette adaptation. Dans le concept de base on garde le meilleur : arènes sur 2 plans (on passe d'un plan à l'autre en faisant A+B), combats pulsés et gros fun. Histoire de faire un peu comme les autres, on retrouve aussi une map monde qui nous annonce le coin visité (et qui tourne joliment d'ailleurs) et conscient du restreint choix de l'opus original, cette fois c'est pas moins de 8 persos qui seront disponibles. En plus, dans sa grande générosité, Takara nous offre en versus la possibilité de jouer avec les 4 boss, une nouveauté par rapport au jeu original. Si on retrouve un très complet mode versus, on a aussi un mode survival, un bonus qui était assez rare à l'époque. Ensuite on a un menu d'options assez fourni où on peut changer sa config, son niveau de difficulté, accéder au sound-test et même changer la vitesse du jeu à hauteur de 3 crans (sans doute l'effet Street Fighter II Turbo). Si Fatal Fury 2 sur Neo-Geo est vraiment un beau jeu, il est évident que cette version Mega Drive ne pourra l'égaler. Il est vrai que les 24Mb de la cartouche font peine à côté des 106Mb de la version SNK, mais en rapport de son prédécesseur, la ROM a doublée. Evidemment ici les sprites sont plus petits, un peu moins bien animés, les décors sont plus vides et forcément plus fades (moins de couleurs) mais on retrouve bien le charme, l'ambiance de l'opus original. Malheureusement les bonus-stages ont à nouveau été supprimés et on a une nouvelle intro, en lieu et place de l'originale (mais elle reste au fond pas si mal).


Si les personnages
Réalisation et jouabilité ne sont pas au top niveau. Dommage...
sont plus charismatiques, ils sont aussi plus violents. C'est à tel point que cette version Mega Drive est plus difficile que celle sur Neo-Geo (!). Il faut dire que les coups sont déséquilibrés (un bon gros coup spécial infligera moins de dégâts qu'un simple coup de pied de l'ennemi) et que nos adversaires sont de vrais teignes. Maï par exemple, saute dans tous les sens et enchaîne jusqu'à 5 coups spéciaux d'affilé. Difficile d'en sortir indemne et encore, ce n'est rien à côté de cette saleté de Billy Kane (je l'ai jamais aimé celui-là). Mais le pire dans tout ça, c'est que le jeu a été adapté pour le pad à 6 boutons. Avec ce pad-là, aucun problème de jouabilité (la maniabilité est même meilleure que dans l'adaptation du premier opus), d'autant qu'avec 2 boutons de plus par rapport à l'AES, le passage d'un plan à l'autre se fait via une seule touche, plutôt qu'une combinaison. C'est plus agréable et intuitif. Seulement voilà, lorsqu'on joue avec le pad à 3 boutons (la manette normale) c'est une galère ! Le bouton A sert aux coups de poings, B pour les coups de pieds et il faut maintenir C pour avoir l'attaque puissante (sans quoi on ne réalisera que des petits coups). Imaginez la prise de tête, face à des ennemis hargneux, devoir presser A+C pour pouvoir faire une projection ou pire, faire une manipulation de coup spécial et devoir appuyer sur B+Cest réellement problématique. Et le pire dans tout ça, c'est que la configuration des touches n'arrange pas le problème. En clair, jouez au pad à 6 boutons ou jouez à un autre jeu ! Le son, source de prises de tête pour les développeurs, a une nouvelle fois pris une sacrée claque. Certes on reconnaît bien les musiques mais la qualité a été revue à la baisse, pire encore pour des bruitages qui ne crachotent plus trop, mais qu'on n'entend presque plus. Pour sauver tout ça, il reste des voix digits individuelles à chaque perso, reprises de l'original mais passées au mixeur Mega Drive (comprenez : pas géniales mais suffisantes).



Si Note
Fatal Fury 2 est un monstre sur Neo-Geo, à cause de sa difficulté et surtout de sa jouabilité merdique au pad à 3 boutons, il devient un jeu moyen sur la 16-bits de SEGA. Par contre au pad à 6 boutons, la jouabilité s'est largement améliorée (les coups sortent bien) et comparé au premier opus, le jeu est plus rapide, plus fluide, plus beau, mieux conçu... en somme et s'il ne rivalise toujours pas avec l'excellence des jeux Capcom, il reste une alternative vraiment sympa.



Test réalisé par iiYama

mars 2009