Darxide (32X)

 








Note générale


Sortie du jeu : 1995
Développeur : SEGA
Editeur : SEGA
Genre : shoot-them-up

Support : cartouche
Version testée : Euro
Voix dans le jeu : FR
Textes à l'écran : FR

Difficulté :
Multi-joueurs : non
Titre alternatif : DarXide





Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Darxide









Darxide
Darxide est un shoot vraiment sympa mais la difficulté est un peu raide et il est vraiment peu varié
(qu'on retrouve parfois sous l'écriture DarXide et qu'on prononce dans les 2 cas "dark side") est le 3e jeu développé par Frontier Developments, un modeste studio anglais né en 1994 et qui se fera plus tard connaitre pour RollerCoaster Tycoon 3, Kinectimals ou encore la série Elite : Dangerous. Sorti en 1995, Darxide devait être le jeu qui devait accompagner le lancement de la fameuse SEGA Neptune, ce projet qui devait jumeler Mega Drive et 32X en une seule console, mais qui fut annulée étant donné le succès très relatif de la 32X. Il faut dire que devoir acheter un add-on en forme de champignon, qu'on insère dans le port cartouche, qu'on alimente avec une seconde source d'alimentation, pour ensuite acheter des jeux dédiés à la qualité très variable et ce, après avoir déjà fait repasser à la caisse le consommateur avec le Mega-CD, ce lecteur CD-Rom qui a connu certes de bons jeux mais dont l'utilité reste encore trop limité par rapport à l'investissement... c'est sûr, ça n'a pas dû être facile à vendre (et ce, malgré des publicités assez osées :). Et s'il est vrai que la 32X était puissante, avec son double processeur 32-bits et le correctif des tares génétiques de la console (comme la faible palette de couleurs afficheables ou la médiocre qualité du son), il n'empêche que la 32X était chère (1400Frs soit environ 215€), qu'elle n'offrait que peu de jeux (moins de 50 !) et surtout que contextuellement, elle est sortie trop tard puisque les consoles Amiga CD32, 3DO et Jaguar sont déjà sorties, quand les consoles PlayStation et Saturn, nettement plus prometteuses, sont sur le point d'envahir le marché. Bref, dans ce contexte très compliqué et concurrentiel, la Neptune fut annulée, la 32X a très vite entamé son déclin et SEGA s'est concentré sur sa Saturn.




La Neptune (à droite) est une console qui devait réunir Mega Drive et 32X en une seule machine.
Darxide devait par ailleurs accompagner son lancement, mais le projet fut annulé



Pour en revenir
La réalisation est d'un bon niveau, avec de la 3D texturée et une bonne qualité du son
à Darxide, puisque c'est bien le sujet du jour, c'est l'un des rares jeux 32X entièrement traduit en Français, textes comme voix (!). Dans ce shoot-them-up 3D (vue de cockpit), vous contrôlez un vaisseau qui doit annihiler divers astéroïdes en vue de trouver et détruire des ovnis. Avec une totale liberté de mouvement sur 360°, Darxide ressemble à s'y méprendre à Descent, si ce n'est qu'on est en plein espace plutôt que confiné dans des couloirs. D'autres le compare au vieux Asteroïds, puisque le concept est plus ou moins le même... mais bon 16 ans séparent les 2 jeux et techniquement, ils ne sont en rien comparables. Tien au niveau des graphismes justement, Darxide ne soulèvera pas les foules. Le décor de fond est en 2D, les sprites sont en 3D (certains sont texturés) et si la plupart du temps c'est fluide, on remarquera tout de même quelques ralentissements. Il n'y a pas d'intro (on ne sait pas ce qu'on fout là) et c'est franchement difficile étant donné que les missions doivent être accomplies en temps imparti. De son côté la bande-son n'est pas mauvaise (jolies musiques et bruitages honnêtes) et globalement, le jeu est plutôt bien réalisé, même si ça aurait pu être mieux.



Moins miteux Note
que j'aurais pensé, on ne passera tout de même pas ses journées sur ce Darxide, tout juste une après-midi si la difficulté ne vous rebute pas et que vous ne vous lassez pas d'environnements toujours identiques. En effet, le grand défaut de ce jeu c'est bien sa répétitivité, ce qui gâche un peu une réalisation très correcte (notamment avec sa 3D texturée) et une ambiance des plus agréables. Un sympathique shoot mais encore loin d'égaler Star Wars Arcade.



Test réalisé par iiYama

février 2007