Brutal Unleashed (32X)

 








Note générale


Sortie du jeu : avril 1995
Développeur : GameTek
Editeur : GameTek
Genre : combats

Support : cartouche
Version testée : Américaine
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs
Titres alternatifs : Brutal : Above the Claw / Brutal: Paws of Fury / Animal Buranden : Brutal


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Brutal Unleashed

Above the Claw



Sorti à l'origine
Certains décors sont sympas mais l'animation fait peine à voir et la jouabilité est assez miteuse
en 1994 sur Amiga, Mega Drive et Mega-CD, Brutal sortira quelques mois plus tard sur Super Nintendo. En 1995, il sera adapté sur Mega Drive 32X et PC (sous DOS), pour finir tardivement sa carrière sur Amiga CD32. Entre temps, si on parle toujours du même jeu, il faut savoir que les développeurs de Gametek (un tout petit studio qui n'a sorti que des jeux médiocres et/ou méconnus, ainsi que quelques portages) ont pris plaisir à changer sans cesse le nom de leur jeu, selon le support et/ou la région. A l'origine, le jeu portait simplement le nom de Brutal, puis il est devenu Brutal : Paws of Fury lors de son portage Mega-CD, Animal Buranden : Brutal pour sa sortie sur Super Famicom (la Super Nintendo japonaise) ou encore Brutal Unleashed : Above the Claw pour sa sortie 32X et PC. On le sait, la Mega Drive est assez mal dotée en jeux de baston par rapport à la Super Nintendo et pour notre support 32-bits, certains ce sont dit qu'ils allaient rattraper ça. Fallait pas vous donner tant de peine... encore que, les développeurs n'ont pas dû beaucoup forcer. Brutal Unleashed est un beat-them-up miteux, où les 12 combattants sont des animaux (ours, lapin, renard, crocodile...). Une idée qui se creusera plus tard avec les excellents Bloody Roar (PSX et PS2). On peut évidemment jouer à 2 en versus, il a un mode turbo et le titre n'est pas dénué d'humour. Mais lorsque je dis miteux, croyez-moi c'est un euphémisme minimalisant le désespoir qui s'émane de mon regard à la suite de son test : jouabilité aléatoire et très imprécise, musiques électro saoulantes, bruitages bidons et seulement 5 voix digitales qui seront utilisées par tous les fighters. Votre barre de vie chutera toujours plus vite que celle de votre adversaire (20 coups pour le tuer alors que lui se chargera de vous en seulement 5 coups), des attaques spéciales franchement laides, des décors en 2D très moyens et surtout une animation faite à l'arrache. Alors une question se pose : à quoi sert le support 32X quand ce jeu semble être tout simplement adapté de la version Mega Drive ? D'autant que le tristement célèbre add-on de la 16-bits de SEGA était extrêmement cher. C'est à croire que les développeurs qui travaillaient sur le "champignon" manquaient tout simplement de talent...


Test réalisé par iiYama

août 2007