Super Mario Advance 2 (GBA)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : avril 2002
Développeur : Nintendo
Adaptation : Nintendo
Editeur : Nintendo
Genre : plate-formes

Support : cartouche de 32Mb
Version testée : Française
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : FR
Difficulté :
Multi-joueurs : 4 joueurs en link
Abréviation : SMA2 - SMW - SM4
Titre alternatif : Super Mario 4
Prix au lancement : 45€
Score des ventes : 5.46 Millions


Aussi disponible sur :







Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Super Mario World

Super Mario Advance 2


Après avoir
Le gameplay de cet épisode est magistral et ne vieillit pas
mis un lamentable 09/20 à ce jeu culte, cette encyclopédie de la plate-formes selon Nintendo, je me suis aperçu qu'en fait, c'était ma console qui était en panne ! Sur ma machine le jeu buguait à mort (ralentissements innombrables, stries qui traversent l'écran...) et forcement, j'étais très déçu. Mais mon pote Megastar est venu un matin en me disant que chez lui, ça fonctionnait impeccable. Du coup j'ai essayé mon jeu sur une autre console et je me suis aperçu qu'il est aussi génial l'original sur Super Nintendo. Donc on la refait mais en moins crispé... Le scénario n'a jamais été le fort des jeux de plate-formes mais tout de même, notre Mario Advance 2 propose une petite intro où la Princesse se fait enlever. Voilà pourquoi il faut traverser tout un pays pour la retrouver, une sympathique plus-value depuis la version SNES. Hormis ça, on retrouvera aussi les petites scènes rigolotes d'après boss ainsi que la jolie fin. Niveau gameplay, un Mario reste un Mario est par conséquent, la jouabilité est une perle de réactivité avec en plus, une prise en main immédiate. On retrouve en bonus le Mario Arcade du premier Mario Advance, un système de sauvegarde plus efficace que dans le jeu original (il garde vos vies et costumes ce que la version Super Nintendo ne faisait pas) et le gameplay n'a pas changé d'un iota par rapport à la version d'origine (ça c'est cool). Le champignon, la plume, les boules de feu et notre cher Yoshi sont toujours au rendez-vous dans un jeu riche et long de 75 niveaux. Les levels sont superbement agencés, il y a des dizaines de passages secrets et finir le jeu entièrement vous prendra du temps. Il sera aussi sympa de pouvoir jouer avec Luigi sous sa forme Mario Bros 2 : lorsqu'il saute il pédale dans la choucroute.


Très différent
Moins beau que les versions All Stars, Mario 4 reste un très joli jeu. Seules les musiques ont beaucoup perdues
du contrôle de Mario, même s'il est injouable (juste lui) je trouve sympa d'avoir 2 jouabilités différentes pour arpenter les levels. D'ailleurs retrouver notre plombier préféré (Mario le jouable) sur nomade est un véritable enchantement. Notre Super Mario World version GBA reste un jeu, techniquement, très beau. Les couleurs sont bien choisies, les effets vont bon train (je rappelle que Mario World était la démo technique de la 16bits de Nintendo) et hormis un léger recadrage de l'écran pour s'adapter à la GBA, on retrouve notre Mario 4 dans son exact habillage. Y'a pas grand chose à dire de plus, le design est mignon tout plein, c'est la première aventure où on découvre notre ami Yoshi, l'animation est rapide, fluide, les effets mode7 sont parfaitement assumés. En somme, contrairement à ce que je disais lors de mon premier test, l'animation est excellente. Une superbe conversion qu'on est plus à-même d'apprécier avec une console qui fonctionne bien. Moins pénibles que dans le précédent Mario Advance, il y a toujours quelques voix qui viennent agrémenter le jeu (sympa) mais là n'est pas la critique. Les bruitages sont presque les mêmes mais les musiques ont pris un coup sur la tête. On retrouve avec joie les petites mélodies de Mario World mais la qualité n'est pas au rendez-vous. Légèrement différentes, la GBA ne retranscrit pas la puissance sonore de la Super Nintendo, d'où des musiques moins prenantes et des bruitages moins percutants. C'est une critique sans l'être (faut bien que je trouve à redire à ce jeu presque parfait) car seuls les gros fans (moi ?) remarqueront la différence. Le résultat est tout même à la hauteur des attentes.



Et oui, Note
après mûres réflexions et un jet violent de GBA sur un mur, j'ai enfin pu tester ce jeu d'anthologie dans les meilleures conditions. Graphiquement superbe, la jouabilité est précise, le gameplay toujours aussi riche et accessible, c'est long (75 niveaux) et même si le son bat un peu de l'aile, ce sera la seule critique du jeu. Super Mario World est à mes yeux le meilleur épisode de la série (quasi ex aequo avec Super Mario Bros 3) et l'adaptation est à la hauteur de mes attentes. Véritable pilier du genre, voilà un titre qui vous tiendra un bon moment dans une aventure riche sur l'un des plus célèbre jeu de la 16bits de Nintendo. Une merveille nomade en somme.



A savoir : grâce au logiciel Lunar Magic, on peut créer son propre Super Mario World ! C'est d'ailleurs à cette occasion que j'ai réalisé (pendant 5 longues années) mon propre jeu : Super Mario World - The Other Quest. La ROM est disponible (gratuitement) sur le site, alors passez voir la page dédiée au jeu, pour voir ce que j'ai réussi à faire pendant ces longs mois de développement. J'espère que vous apprécierez cette aventure inédite, autant que j'ai eu plaisir à la créer. ^_^

Test réalisé par iiYama

février 2007