Sonic Advance 3 (GBA)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : juin 2004
Développeur : SEGA (Sonic Team)
Editeur : SEGA
Genre : plate-formes

Support : cartouche de 128Mb
Version testée : Française
Voix dans le jeu :
Textes à l'écran : US
Difficulté :
Multi-joueurs : 4 joueurs en Link
Prix au lancement : 50€
Score des ventes : 1.17 Millions





Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Sonic Advance 3








Dans la série
Le gameplay n'a pas beaucoup évolué mais le mixage des personnages reste une belle nouveauté
"Sonic se porte comme un charme chez l'ennemi de toujours", je voudrais le 3e épisode. A mes yeux, le premier opus est une perle, tant en terme graphique que de plaisir de jeu. Pour seul regret, on pouvait pester contre une sale difficulté. L'épisode 2 corrigeait ce petit défaut, proposait un gameplay simplifié et hautement jouissif tant ça cartonnait et notre Sonic international, fonçait dans tous les sens. Suite et fin des aventures du hérisson bleu sur la petite console de Nintendo, ce 3e opus mérite autant d'éloges que de reproches... Si Sonic Advance 2 proposait une petite et sympathique construction scénaristique, ici nous n'aurons rien. Comme dans l'épisode précédent, on débloque de nouveaux personnages au fil du jeu mais pour ce qui est de l'histoire, makach' wallou !! La mignonnette introduction, nous dévoile que Robotnik fait encore des siennes et qu'encore une fois, il compte voler les émeraudes du chaos. C'est à vous de l'arrêter. L'originalité dans toute sa puissance... Côté gameplay, c'est ici qu'il y aura le plus à dire car il y a pas mal de nouveautés. A la façon de Sonic 2 sur Mega Drive, vous jouerez en tandem. Au départ, seuls Sonic et Tails sont disponibles. Par la suite, vous débloquerez Knuckles, Cream et Amy Rose (qui est de retour). Et chacun a ses facultés propre. Sonic, on le sait, fonce comme un dératé, Knuckles peut voler et s'agripper aux murs, Tails peut voler en portant quelqu'un, Cream lance son Tiny Chao pour vaincre les ennemis et Amy use de son marteau. Mais la vraie nouveauté vient des combinaisons de personnages. Si par exemple on prend Sonic en perso principal et Tails en coéquipier, Sonic se jouera normalement et si on maintiens -R- enfoncé, Tails nous permettra de faire un grand saut ou de nous faire voler un court instant. Ce système de travail en équipe m'a un peu fait flipper sur le coup car j'avais peur de retomber sur un gameplay merdique calqué sur Chaotix. Mais non, ici c'est très bien fait.


Il est sûr que celui
Si ce 3e opus reste un bon jeu, étrangement il est moins fun à jouer que ses 2 prédécesseurs
ou celle qui vous suit, fera un peu n'importe quoi par moment mais globalement, l'idée est bonne. Et chaque combinaison de personnages donne des résultats différents. Par exemple, si on prend Knuckles et Sonic en second, le héros bleu vous fera courir très vite mais vous ne pourrez plus vous accrocher aux parois avec Knuckles. Autre exemple, si on joue Knuckles avec Amy Rose, l'échidné ne se servira plus de ses poings pour frapper mais du marteau d'Amy. Les combinaisons sont nombreuses et variées. Pour ce dernier épisode nomade, la Sonic Team a vu grand. Ainsi on retrouvera pas mal de nouveaux pièges (parfois reprit d'anciens épisodes) et les boss sont vraiment excellents (notamment le dernier). A la différence des Sonic classiques, on évolue cette fois dans de petits niveaux fermés qui serviront de carte. Sur les 6 mondes que compte le jeu (et donc 6 niveau/carte), il y a à chacun les 3 stages du niveau plus le boss et 2 niveaux bonus. Les niveaux se traversent dans l'ordre qu'on veut, on a la possiblité de les refaire et de changer de personnages à sa guise. Une fois le monde au complet, on accédera au combat contre Robotnik. Il y a 2 types de niveaux bonus mais les 2 ont le même but : gagner des vies. Dans un vous devrez battre tous les ennemis présent dans le niveau en un temps imparti et dans le second, vous devrez frapper des bumpers le plus vite possible pour gagner des points. Un fois le quota atteint (le temps est aussi limité), vous pourrez libérer la cage où sont enfermés des animaux. Le petit niveau/carte où vous évoluez contient aussi des Tiny Chaos. Des Tiny Chaos ? Et bien dans Sonic Advance 3, la Sonic Team s'est dit que choper toutes les émeraudes n'était pas suffisant, il faudra aussi trouver les Tiny Chao perdus dans les niveaux (9 en moyenne par level). Et croyez-moi, ils sont bien planqués. Comme je ne suis pas un gars toujours gentil (rigolez pas -_-), il faut bien que je vous parle aussi des défauts du jeu.


Le premier qui
Le point fort du jeu ? Les graphismes !!
me vient en tête c'est la difficulté. Sournoisement de retour après un peu de vacances lors du Sonic Advance 2, elle fait un come-back assez pénible. Il y a 6 mondes (pour 18 levels) et c'est franchement dur par moment. Les boss par exemple, sont assez chauds à battre. Pour les niveaux, il est génial de constater que plusieurs chemins sont possible pour arriver au bout mais ces derniers sont parfois trop longs (on n'en voit jamais la fin). Reste un regret majeur à mes yeux : on ne s'amuse pas autant avec cet épisode qu'avec les 2 derniers. Pourquoi ? Et bien je ne sais pas trop. Les pièges sont excellents, les niveaux ont un game-plan de génie mais il y a un petit "je-ne-sais-quoi" qui pèse sur l'aventure et qui fait que ce n'est pas l'éclate totale. Le jeu est beau, très coloré mais je ne lui trouve pas cette touche de génie artistique qui sévissait sur les 2 premiers. Nos personnages sont toujours hyper bien animé, le scrolling est très rapide, bien souvent c'est original mais ça manque de... je sais pas de quoi ça manque mais c'est comme ça, ça manque d'un truc, c'est tout. En parlant de niveau, notre Sonic Advance 3 nous prodigue parfois de très gros ralentissements sans raison. Un exemple : Sonic descend sur une plate-forme, le décors est le même depuis un quart d'heure, la plate-forme descend doucement et pourtant, le frame-rate se casse la gueule. C'est a n'y rien comprendre... Côté son, le bon vieux temps des mélodies est bel et bien révolu. Le premier Sonic Advance nous avait abreuvé de musiques pourries mais à la rigueur passables, le second nous pondait un réel effort de ce côté-là et notre 3e accusé lui, fait pire que tous les autres ! C'est quoi cette merde ? Les musiques sont saoulantes, pas vraiment mélodieuses et si les bruitages restent bons, croyez-moi, on finit toujours par baisser le son. Dommage...



Ca y est, Note
la boucle est bouclée, j'ai testé les 3 Sonic Advance de la GBA. Le verdict est certes un peu sévère, mais je trouve que cet épisode est le moins bon des 3 ! Si la technique est bonne, les possibilités nombreuses et variées, les personnages au complet, je ne me suis pas amusé comme un fou avec ce jeu, voilà c'est dit ! Y'a même des moments où je me suis carrément emmerdé !! Il y a des passages vraiment trop chiants à passer (je pense au boss où il faut monter sans cesse), les passages où on court à toute vitesse sont très rares et finalement, l'ennui guette les moins patients. Si cet opus est destiné aux enfants, il va falloir revoir sa côte de difficulté car là, les gamins décrocheront dés le 3e niveau. Hormis l'amoncellement de critiques que j'érige contre ce jeu, il faut quand même reconnaitre que c'est un bon titre. Fun et varié, s'il ne vaut pas un bon épisode Mega Drive, il contentera n'importe quel fan de Sonic en 2D. Pour ma part je le redis, je préfère les anciens épisodes Advance...



Test réalisé par iiYama

février 2007