Sonic Advance 2 (GBA)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : mars 2003
Développeur : SEGA (Sonic Team)
Editeur : SEGA
Genre : plate-formes

Support : cartouche de 128Mb
Version testée : Française
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : FR
Difficulté :
Multi-joueurs : 4 joueurs en Link
Prix au lancement : 50€
Score des ventes : 1.7 Millions





Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Sonic Advance 2








Ce n'est pas parce
Petit scénario sympa... rien de spécial mais ça reste agréable
que j'ai pas le temps, que je ne peux pas me tester un bon jeu. Entre 2 articles en rénovation et parce que je me suis payé une belle GBA SP toute neuve, je vais vous parler de Sonic Advance 2. Suite imparable d'un premier opus très réussi, notre hérisson bleu revient dans un jeu bien plus nerveux et facile que son prédécesseur. Laissant un peu le déjà-vu des grands épisodes Mega Drive, il propose du neuf, surtout en terme de gameplay, un gameplay qui surenchérit à chaque niveau. Dissertation où notre héros évite les prises de tête et n'offre que du plaisir ludique à la vitesse supersonique. Le scénario est très complexe : Robotnik (Dr Eggman aux States) est de retour et il veut attraper les émeraudes du chaos. En plus, il a kidnappé vos amis... ô pas bien ! Alors évidemment c'est bibi qui s'y colle pour aller casser le gros museau du vilain doctor Robo'... N'en parlant plus, le scénario est bidon, comme dans tous les jeux de plate-formes. C'est une constante. Mais dans Sonic Advance 2, nous avons une petite variante à la série assez sympathique. En battant certains boss (1 sur 2) vous libèrerez un de vos amis. Tout d'abord Cream (la lapine, une nouvelle dans la série), puis Tails et enfin notre ronchon Knuckles. Il n'y a malheureusement pas d'intro dans cet opus mais en contre partie, la Sonic Team s'est efforcée de construire un vrai scénario. Avec des petites cut-scènes à base d'images fixes, nous avons même droit à du texte traduit en Français. Sympa les gars, merci. Une question reste tout de même en suspens : où est passée Amy Rose ? Même si ça reste du Sonic dans l'âme, jamais un épisode, pas même le splendide Sonic 2 sur Mega Drive, n'aura été aussi nerveux. Prenons l'exemple de Sonic, il court dans tous les sens, ça fonce à toute vitesse et franchement, on ne se prend pas la tête !


Bien plus facile
Gameplay de folie, tout a été fait pour qu'on prenne notre pied et qu'on fonce sans cesse
que le premier opus, tout est fait pour que vous fonciez du début à la fin. Sur plus de la moitié du jeu on tombe rarement dans un trou, il y a peu d'ennemis et les starting-blocks au début de chaque level, nous prouve bien qu'on est là pour prendre un max de plaisir et de vitesse, plutôt de se saouler avec des niveaux trop complexes. Tout est fait pour votre personnage ne s'arrête pas. Par exemple et c'est bien la première fois que je le vois, lorsque Sonic passe sur un bumper, il sera automatiquement expulsé. Avant le bumper nous arrêtait (comme un mur) et il fallait sauter dessus pour l'utiliser. A présent, ça se fera automatiquement : il suffira de marcher dessus. Et tout est comme ça : plus rien ne nous arrête dans cette frénétique course. Pour la première fois depuis longtemps, on retrouvera une carte (comme dans Sonic sur Master System) avec la possibilité de refaire les anciens niveaux. Le Tiny Chao Garden a été viré (de toute façon je ne voyais pas trop à quoi il servait) et ce sera toujours la course à l'émeraude (difficile d'ailleurs de les trouver). En contre partie, nous avons un mode Time Attack où on pourra refaire tous les niveaux déjà passé en temps record et un mode multi-joueurs pour se tirer la bourre avec les copains. Enfin je vais vous parler des personnages. Comme chacun le sait, Sonic était le plus pauvre en mouvements spéciaux bien qu'il soit le seul à pouvoir utiliser les fonctions des bulles de protection. Mais généralement, le jeu est plus difficile avec lui parce qu'il ne sait "que" courir. Et bien c'est fini avec cette époque, enfin plus ou moins. A présent Sonic est doté d'une panoplie plus ou moins convaincante de coup spéciaux. Depuis Sonic Advance, on sait que B sert à sauter et que A sert à donner des coups. Et bien notre brave Sonic peut à présent sauter et retomber violemment (en faisant bas + A), faire un coup de pied retourné (juste le bouton A), nous faire des hurrican-kicks façon Ryu dans les airs ou encore faire un deuxième saut en l'air afin de rattraper une haute corniche. Ca s'améliore ! Cream est accompagnée d'un Tiny Chao (vous savez, la petite bestiole dont on devait s'occuper dans le mini-jeu de gestion du Sonic Advance) et elle peut le lancer pour qu'il tue les ennemis. Même si c'est sympa, ce sera tout pour elle (il lui reste bien sûr tous les mouvements communs aux autres personnages).


Tails,
Le jeu est super beau et rapide
comme d'habitude, pourra voler un court instant et donner des coups de queues et Knuckles pourra donner des coups de poings, planer, s'agripper aux murs ou défoncer des parois. Tout ça pour dire que le gameplay de notre Sonic Advance 2, couplé à une jouabilité sans faille, reprend tout le bon de son prédécesseur mais efface aussi les mauvais côtés. Je le répète, tout est fait pour que vous passiez les niveaux comme un dératé puisque tout sera mis en œuvre (dans le gameplan) pour que vous ne vous arrêtiez pas ! Et pour preuve : les boss. Pour la première fois, les boss (toujours incarnés par le malchanceux Robotnik) ne sont pas statiques mais au pas de course. En effet, notre personnage court tout du long et quelques anneaux jonchent votre parcours. Original (un peu), avec le coup des anneaux ça rend le tout plus facile. Car Sonic Advance 2 est sans doute le plus facile de tous les épisodes auquel j'ai joué et pourtant celui-ci est déjà le 12ième !! Certes ça fonce à toute allure mais pas autant qu'avant. Ne vous inquiétez pas, rien de grave, disons juste que cette fois, le scrolling arrive à suivre votre personnage. Graphiquement, c'est pareil. On retrouve de très beaux décors, parfaitement colorés, mais un peu moins fins et détaillés qu'avant. Idem pour l'animation des personnages, qui est un peu moins fluide. Mais d'une manière globale, Sonic Advance 2 reste un beau jeu. C'est d'ailleurs l'un des plus beaux que j'ai vu sur la portable 32bits de Nintendo, l'un des plus rapide et l'un des plus fluide aussi, d'autant que la panoplie de mouvements s'est largement enrichie. Ne soyez donc pas si inquiets... Enfin on retrouvera les bruitages communs à la série et quelques voix digits en anglais mais ce qui m'a fait plaisir en tant que mélomane, c'est l'effort qui a été produit pour nous pondre des musiques sympas. Bon, c'est pas encore du Sonic 2 sur Mega Drive mais ça s'arrange. Après les musiques pourries du précédent opus, celles-ci sont bien mieux construites et mélodieuses. On peut enfin rejouer avec des écouteurs !



Est-ce Note
que Sonic Advance 2 est meilleur que le 1 ? A cette question je réponds oui ! Embarquant la coquette ROM de 16Mo (2 fois plus que dans le 1), notre jeu s'est enrichi d'un gameplay plus facile d'accès où on fonce à toute vitesse en permanence. C'est à croire qu'après tant d'années, SEGA a enfin compris ce qu'aimaient les joueurs. En tout cas, si les graphismes perdent une demi-étoile, l'intérêt du jeu est grandement compensé par une aventure plus facile, une bande son plus harmonieuse et un fun de chaque instant. La GBA sort ses tripes, SEGA s'est enfin décidé à nous faire un jeu quasi parfait et moi, je vais lâcher mon PC pour retourner jouer !



Test réalisé par iiYama

février 2007