Mortal Kombat : Deadly Alliance (GBA)

 





Cliquez pour agrandir





Deadly Alliance
Tournament Edition


Sortie du jeu Deadly Alliance : novembre 2002
Sortie du jeu Tournament Edition : octobre 2003
Développeur : Midway Games
Editeur : Midway Games
Genre : combats (versus fighting)

Support : cartouche de 16Mo
Version testée : Française
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : FR

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs
Abréviations : MK DA - MK TE
Prix au lancement : 45€
Score des ventes (Deadly Alliance) : 3.86 Millions (tous supports)


Aussi disponible sur :



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Mortal Kombat

Deadly Alliance
Tournament Edition


Enfin,
Tournament Edition est une version upgradée du déjà très bon Deadly Alliance
il était temps de tester ce qui a failli enterrer, voire achever Capcom et SNK, et ce, en 2003, je parle bien sûr de ce nouvel opus de Mortal Kombat. Sur cette page j'évoque à la fois Mortal Kombat : Deadly Alliance et Tournament Edition car ce dernier est une version améliorée du premier, et au fond, les jeux partagent le même moteur graphique, les mêmes niveaux, le même scénario et (presque) les mêmes personnages. Mortal Kombat : Deadly Alliance est sorti sur GameCube, Xbox et PS2 et est connu pour avoir ressuscité une série qui s'enfonçait de plus en plus : cette mauvaise passe commença avec Mortal Kombat 4, qui manquait sévèrement de contenu, puis sa mise à jour de MK4 (Mortal Kombat Gold) exclusif à la DreamCast, meilleur mais souffrant de bugs et de personnages encore manquants comme Shang Tsung, Rain et Jade par exemple. Puis le déclin continua avec les spin-offs Mortal Kombat Mythologies : Sub-Zero qui est très moyen, et Mortal Kombat Specials Forces qui lui, est une horreur. L'année suivante, on a eu droit (enfin !) à 2 bonnes adaptations de Deadly Alliance sur GBA (car je le répète, Tournament Edition n'est qu'une version améliorée de Deadly Alliance). Bon, commençons par le roster qui nous propose cette fois :


Cliquez pour ouvrir


En gros,
La réalisation est de qualité
les développeurs n'ont pas lésinés sur le roster, même si Blaze, Mokap (personnage caché des versions consoles de salon) et Moloch (mini boss des versions consoles de salon) manquent à l'appel. La seule question qui reste en suspend c'est : pourquoi certains persos sont dans une version et pas dans l'autre ? Décidément, nous n'aurons jamais un roster complet et ce phénomène bien pénible perdure depuis toujours sur cette licence. Les graphismes, communs aux 2 versions, essaient de reproduire les versions consoles et s'en sortent avec les honneurs. Les sprites sont détaillés et le mode7 est superbement utilisé pour obtenir le gameplay 3D des versions consoles de salon. Les personnages ont beau ressembler à une bouillie de pixels, leurs animations sont réussies, et fluides (mention spéciale pour Frost, en l'essayant, vous serez magnifiquement surpris). Donc c'est déjà un gros point fort du jeu. Le gameplay, quelque soit la version, est le même que sur les versions consoles de salon (sauf quelques disparités, le système des armes par exemple), c'est-à-dire que chaque personnage dispose d'une arme et de 2 styles de combat que vous pouvez alterner pour créer vos propres combos (par exemple, mélanger le Hapkido et le Pi Gua de Scorpion et de Noob Saibot).


Une fois de plus,
Mortal Kombat Tournament Edition est sans réfléchir l'un des meilleurs jeux de combats de la GBA
le titre est ultra violent et le sang reste sur le sol jusqu'à la fin du match (qui veut repeindre le parterre en rouge ?). Cependant il n'y a qu'une seule fatalité par personnage (comme dans les autres versions) néanmoins, le mode Tournament Edition vous propose de débloquer les Weapons Fatalités, des secondes fatalités cachées. Malheureusement on peut aussi dire adieu aux Friendship, Babalities, stages spécial Fatalités et autres... En sachant que certaines fatalités ont perdu de leur violence par le biais du portage (comme le Trash Compactor de Cyrax), d'autres sont devenues plus malsaines (comme le Kiss of Death de Kitana), d'autres encore plus gores (comme les fatalités de Hsu Hao et de Frost). La durée de vie de Deadly Alliance est courte à cause des modes retirés (pas de Mode Team, ni d'entraînement) ce que le Tournament Edition réintègre, et qui le rend un plus consistant. La présence de 3 personnages exclusifs à Tournament Edition (absents de Deadly Alliance GBA et consoles de salon, à savoir Sareena, Sektor et Noob Saibot) contribue aussi à la (déjà très bonne) durée de vie du titre. Certains personnages en jettent (comme Reptile et Hsu Hao), d'autres moins (Noob Saibot a perdu de sa splendeur, il n'a plus que les capacités issues Mortal Kombat II, en gros, il est l'ombre de lui même ;). Enfin les musiques et les bruitages, adaptées des versions consoles de salon, sont magnifiques, de qualité, en plus d'être mémorables. Pour les bruitages, c'est du Mortal Kombat, donc rien de spécial à redire dessus.



Deadly Alliance sur Game Boy Advance Deadly Alliance


Tournament Edition
est déjà un excellent titre en plus d'être un excellent portage. De très bon graphismes, des bonnes musiques, des bruitages biens foutus, un gameplay presque parfait viennent renforcer le tableau. Il souffre néanmoins d'un manque flagrant de contenu, des modes et des personnages ayant étés supprimés. Tournament Edition lui, est excellent sur tous les domaines. En plus de bénéficier des points positifs de Deadly Alliance, il est largement meilleur en raison du rajout de contenu exclusif. Du coup, la concurrence était littéralement massacrée. Je vous invite donc à essayer ces 2 très bons titres.



Les -

  • Deadly Alliance manque de contenu
  • Où sont Blaze, Mokap et Moloch ?
  • Les +

  • Tournament Edition inclus plus de personnages et de contenu
  • Excellente réalisation
  • Gameplay de qualité
  • Roster confortable
  • Non censuré

  • Test réalisé par Idris2000

    septembre 2014