R-TYPE II (GB)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : 1992
Développeur : Irem
Adaptation : B.I.T.S.
Editeur : Epoch
Genre : shoot-them-up

Support : cartouche de 1Mb
Version testée : Française
Voix dans le jeu : -
Textes à l'écran : US
Difficulté :
Multi-joueurs : non


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

R-TYPE II








Dans la droite lignée
Seule la difficulté vous gâchera le plaisir car la réalisation tient bien la route
de son prédécesseur, R-TYPE II est un shoot-them-up extrêmement exigeant et terriblement éprouvant pour les nerfs. Bien plus difficile que son prédécesseur (sur Arcade comme sur Game Boy), la difficulté sera votre principal rempart à votre plaisir d'y jouer. A vrai dire, les niveaux sont épouvantablement difficiles alors que les boss se dézinguent en 2 gros coups. Bizarre... Ceci dit, l'intérêt d'une telle adaptation est tout à fait respectable car une fois de plus, elle est de très bonne facture. On retrouve avec plaisir tout ce qui fit d'R-TYPE II un grand hit Arcade, de l'ambiance aux armes (toujours au nombre de 3), d'un Empire Bydo plus motivé que jamais à vous écrabouiller, aux passages les plus cultes. Techniquement, la Game Boy est encore mieux maitrisée avec des graphismes plus travaillés, une animation plus fluide, moins assujetties aux ralentissements ainsi qu'un jeu globalement plus rapide. L'audio aussi a reçu quelques améliorations ne serait-ce qu'avec un son qui sature moins. Evidemment on retrouve les plus grands thèmes de la version originale, tout comme les reprises des thèmes d'un niveau à l'autre. Une limitation due à la maigre taille de la cartouche (128Ko, pensez donc...).



R-TYPE II Note
est une bonne adaptation du célèbre hit d'Irem mais comme pour la version Arcade, elle manque d'originalités par rapport au premier opus (attaque du vaisseau mère, le premier boss ou les grottes alien... ça sent un peu le déjà vu) et la difficulté est telle qu'elle vous gâchera votre plaisir. Et croyez-moi, devant une telle réalisation, c'est bien dommage...



Test réalisé par iiYama

avril 2008