Alleyway (GB)

 








Note générale


Sortie du jeu : 1990
Développeur : Intelligent Systems
Editeur : Nintendo
Genre : puzzle-game

Support : cartouche de 0.25Mb
Version testée : Française
Voix dans le jeu :
Textes à l'écran : FR

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs en Link
Prix au lancement : 300Frs
Score des ventes : 2 Millions



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Alleyway








Dans le glossaire
Petit jeu ou pas, ça n'a pas empêché Alleyway de réaliser un score de vente impressionnant
des jeux cultes, je voudrais aujourd'hui Alleyway, un casse-brique dérivé de Breakout, sorti sur Arcade quelques temps auparavant. Je me souviens comme si c'était hier que je jouais à Breakout entre 2 parties du grand Moon Patrol. Pour ceux qui ne connaissent pas, Alleyway est très différent d'un Tetris par exemple car le but ici est de détruire un alignement de brique grâce à une raquette qui renvoie une balle rebondissante. Finalement, ça vous dit quelque chose ? Développé par Intelligent Systems, afin de promouvoir la première vraie console portable au monde (nous sommes en 1989), ils n'ont malheureusement crée qu'un petit jeu, totalement dépourvu de modes supplémentaires. Lorsqu'on presse Start on a 5 vies devant nous et des niveaux à franchir, niveaux finalement assez banals. Quelques originalités viennent un peu changer la donne (les briques se déplacent, le plafond descend, la raquette fait la moitié de sa taille...) mais rien de bien palpitant. Copie extrêmement généreuse de ce titre culte, je me souviens encore de parties endiablés sur PopCorn (sur PC notamment), qui reprenait son exact concept mais ajoutait des bonus (triple balles, grande raquette, armes...) et divers modes de jeu qui en ont fait un grand titre. Mais même en l'état, Alleyway reste un tout petit jeu sympa, qu'on apprécie lors de ces longs dimanches de pluie. Techniquement, pas grand chose à dire. Sans être un jeu musical, chaque brique produira un son, ce qui égayera ce parfait silence, pas même comblé par un peu de musique. Enfin, la jouabilité ne pose aucun problème puisqu'il suffit de faire gauche/droite pour rattraper sa baballe, B servant à ralentir la raquette, et A à l'accélérer.



Sponsorisé Note
par le père Mario, dont on aperçoit quelques sprites issus de Super Mario Land, Alleyway n'est donc pas un concurrent sérieux au mythique Tetris à cause de sa difficulté et de son manque de variété. N'empêche que de temps en temps, ça reste sympa de revivre les vieilles sensations d'antan...



Test réalisé par iiYama

avril 2008