Sonic 1 & 2 - Remake de 2013 (Androïd / iOS) -- GRAVITORBOX

 




Note Sonic 1
Note Sonic 2


Sortie du jeu : mai 2013
Développeur : SEGA (Sonic Team)
Adaptation : Christian "Taxman" Whitehead et Simon "Stealth" Thomley
Editeur : SEGA
Genre : plate-formes

Version testée : Française
Doublage : -
Textes à l'écran : US

Support : en téléchargement sur Google Play et iTunes
Espace disque nécessaire (Sonic 1) : 30Mo en version 1.0 / 55Mo en version 3.3.0
Version logicielle (Sonic 1) : 3.3.0
Espace disque nécessaire (Sonic 2) : 45Mo en version 1.0 / 64Mo en version 1.1.0
Version logicielle (Sonic 2) : 1.1.0

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs
Titres alternatifs : Sonic 2013 - Sonic Remake - Sonic Remake 2013
Prix au lancement : 2.3€ par jeu pour supprimer définitivement les pubs


Aussi disponible sur (portage ou compilation) :








Les sites partenaires :












_________________________________


Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Sonic & Sonic 2

Sonic the Hedgehog Classic
Sonic the Hedgehog 2 Classic
(Remakes de 2013)



Il est inutile,
Sorti en 1991, le premier Sonic est clairement "le jeu" qui a lancé la carrière de la Mega Drive et les retrouvailles, plus de 20 ans après, sont toujours aussi réjouissantes :)
je pense, de rappeler le succès de la série Sonic. Si la série a traversé des hauts (les épisodes 1, 2, 3 & Knuckles, les 2 épisodes Adventure...) et des bas (l'opus 2006, The Black Knight, The Secret Rings et autres navets hors contexte...), il est impossible de nier le succès de cette série, qui semble en plus revenir à sa gloire d'antan avec le récent Sonic Mania. Le principal développeur de ce dernier, Christian Whitehead, s'est fait connaître dans la communauté des fans du hérisson d'abord pour ses fangames. Il s'est ensuite fait remarquer pour son excellent remake de Sonic CD, sorti en 2011. En 2013, accompagné de Simon Thomley, il développa les remakes de Sonic 1 et 2 (initialement sortis en 1991 et 1992 sur Mega Drive, la console 16-bits de SEGA) et c'est sur ces derniers que nous allons nous concentrer. Inutile, également, de revenir sur l'histoire, quelque soit le jeu. Dans les deux cas, le Dr. Robotnik a kidnappé de petits animaux afin de les utiliser comme batterie pour ses robots. Robots avec lesquels il se lancera à la recherche des émeraudes du chaos pour pouvoir conquérir le monde... et Sonic (en plus de Tails dans le deuxième opus) devra l'arrêter. Tout le monde était sans doute déjà au courant, donc on enchaine. On peut cependant revenir sur le gameplay. Dans ces deux jeux de pure plate-formes, le but est simple : atteindre la fin du niveau le plus vite possible. Des ennemis, évidemment, seront sur votre route et vous pouvez les éliminer via le Spin Jump (Sonic saute en boule), la Spin Attack (Sonic se met à rouler sur le sol) et le fameux Spin Dash, permettant de prendre des départs très rapides. Ce dernier, absent de la version originale Mega Drive du premier Sonic, est disponible dans le présent remake et c'est dingue ce qu'autrefois il manquait.



   

   

Dans l'ordre (de gauche à droite) nous avons les pochettes originales Euro, US et Japonaise
de Sonic 1 (les 3 du haut) puis de Sonic 2 (les 3 du bas)




Un gameplay qui a 20 ans et qui ne vieillit pas


Le système de vie
Jouer avec Tails, Super Sonic ou Knuckles dans Sonic 1, c'est quand même la classe ^_^
est basé sur les anneaux (rings en anglais), présents un peu partout dans les niveaux. Lorsqu'on est touché par un ennemi, on reste en vie, mais on perd tous ses anneaux : on dispose alors d'un temps très limité pour en récupérer quelques-uns. Mais si on n'a pas d'anneaux, on perd une vie lorsqu'on est touché par un ennemi ou qu'on s'empale sur un piège. Il faudra également récupérer les émeraudes du Chaos. Dans Sonic 1, elles sont au nombre de 6, et devront être récupérées dans les Special Stages, accessibles en finissant le niveau avec au moins 50 anneaux en poche. Un anneau géant présent à la fin du niveau nous transporte alors vers ce fameux Special Stage si les conditions sont remplies et qu'on saute dedans. Se présentant comme un plateau fermé tournant sur 360°, il faudra se frayer un chemin afin d'atteindre l'émeraude du Chaos, ce qui n'est vraiment pas évident tant la maniabilité, dans ces niveaux, est mise à rude épreuve. Remarquez également que récupérer les émeraudes ne change qu'une toute petite partie de la séquence de fin, ainsi hormis le challenge proposé, ce défi est vraiment facultatif. Dans Sonic 2, elles sont au nombre de 7 et pour accéder aux étapes spéciales, il faut d'abord trouver un panneau étoilé, qui possède 2 fonctions. La première est un checkpoint qui permet au joueur de recommencer à partir de ce point au cas où il perdrait une vie. Mais il permet également d'accéder au Special Stage si le joueur possède au moins 50 anneaux, lui permettant ainsi de tenter de récupérer une émeraude. En conséquence, les checkpoints ne se situent plus en fin de niveau (où il était parfois peu évident d'arriver avec plus de 50 rings) mais sont disséminés un peu partout dans les levels, les rendant ainsi nettement plus accessibles. Par contre les épreuves en elles-mêmes sont bien plus coriaces que dans le premier opus. 7 de ces panneaux se trouvent dans Emerald Hill (le premier monde), permettant au joueur de posséder les 7 émeraudes dès le début du jeu. Ils se raréfieront au fur et à mesure qu'on avance dans le jeu. Très différentes des épreuves du premier Sonic, cette fois lorsqu'on accède au Special Stage on voit son personnage vu de dos en train de courir dans une sorte de toboggan. Le but est alors de ramasser un certain d'anneaux sans se faire blesser par les mines, qui nous retirerons 10 rings (et ça défile vite !). La difficulté vient du fait que la jouabilité est particulièrement imprécise et que récupérer les anneaux dans ce tube qui défile, n'a rien d'évident. Obtenir toutes les émeraudes dans les 2 jeux permettent d'obtenir la vraie fin mais dans Sonic 2, elles permettent également de débloquer Super Sonic et Super Knuckles, qui sont plus rapides, invincibles et sautent plus haut (dans le cas de Sonic).



Des plus-values non négligeables


Les ajouts
La plupart des bugs originaux ont été corrigés, offrant ainsi les meilleures versions existantes à ce jour. Notez par ailleurs que Sonic 2 propose "enfin" les niveaux Hidden Palace
des remakes niveau gameplay sont des plus bienvenus. Ainsi, dans Sonic 1, il sera possible de débloquer Tails et Knuckles, qui disposeront tous 2 de leurs gameplays issus de Sonic 3. Dans Sonic 2, Tails dispose également de son gameplay de Sonic 3 et Knuckles sera jouable dès le début, pas besoin d'add-on. Mais là où ça devient fun pour le remake de Sonic 2, c'est que les rares points noirs de l'original ont été gommés. Tout d'abord le multi-joueurs : dans l'original, le premier joueur avait Sonic et le deuxième avait Tails, il fallait faire la course dans 3 niveaux du mode solo sauf que l'écran, partagé entre les 2 joueurs, était aplati et souffrait de ralentissements. Ici il n'y a aucun de ces problèmes. Le multi conserve son gameplay d'origine : dans les niveaux spéciaux, les 2 joueurs sont ensemble et celui qui a le plus d'anneaux gagne la course. Dans les niveaux normaux, on fait la course, mais finir premier ne suffit pas. Il faut aussi avoir le score le plus élevé, détruire le plus de boîtes, avoir le plus grand nombre d'anneaux en sa possession et un maximum d'anneaux au total. Chaque partie à 2 joueurs dispose de plusieurs manches. En cas d'égalité dans les niveaux normaux, un Special Stage permet de départager les joueurs. Sur le papier, c'est exactement comme avant non ? Sur le papier. Le mode 2 joueurs, désormais dénué de son écran aplati, dispose de bien plus de niveaux, quasiment tous ceux du mode solo ! Mais en plus, Knuckles est jouable dans ce mode et il est possible pour les 2 joueurs de prendre le même personnage, alors que dans la version d'origine, on était limité à Sonic pour le premier joueur et Tails pour le second. Toujours sur les ajouts, Tails possède toutes ses capacités de Sonic 3 chez les 2 jeux, la bande-son a été remastérisée (alors que dans les 2 cas elle était devenue mémorable car variée et surtout de qualité), de même pour les graphismes (qui étaient déjà beaux, chatoyants, remplis de couleurs et de détails). Il y a plus de visibilité (ce qui est extrêmement utile face aux ennemis de Metropolis Zone), c'est encore plus rapide, et surtout... on peut sauvegarder ! Soyons honnêtes, l'un des rares points noirs de ces deux jeux était l'absence de sauvegarde, et c'était encore plus chiant quand on voulait obtenir les émeraudes. Ah, et quand vous avez les émeraudes, elles restent avec vous jusqu'à effacement de la sauvegarde !



 

Les 2 jeux proposent des options vraiment agréables comme la sauvegarde et le choix de jouer
Sonic, Tails, Sonic + Tails ou Knuckles. Le rêve quoi ^_^




Des remakes supersoniques !


Pour aller plus
Les 2 premiers Sonic ont toujours été des jeux "magiques", beaux à l'extrême (pour un jeu Mega Drive entendons nous) et avec une bande son hyper travaillée. Et bien rien n'a changé... ou alors en mieux :)
loin dans l'ajout de contenu, un mode Time Attack est disponible, néanmoins ce n'est pas le comble de tout cela : dans Sonic 1 il est possible de débloquer Tails et Knuckles. Avec toutes leurs capacités de Sonic 3. De plus, via le debug mode, il est possible d'obtenir la 7e émeraude, ce qui permet éventuellement de débloquer Super Sonic, Super Tails et Super Knuckles. Dans Sonic 2, l'une des zones abandonnées lors du développement du jeu, Hidden Palace, est désormais disponible en tant que niveau secret. Le jeu est toujours aussi jouable, les personnages répondent très bien aux commandes. Dans Sonic 1, la rotation des Special Stages est encore plus fluide (si c'était impressionnant pour l'époque, soyons sérieux, la rotation dans la version d'origine souffrait de saccades), tandis qu'avec Sonic 2, ils sont carrément en 3D en temps réel et de ce fait, beaucoup plus lisibles, faciles et accessibles qu'avant. Au dessus de tout cela, les 2 jeux sont devenus gratuits, au prix de quelques pubs (parfois agressives à mes yeux - heureusement qu'on peut s'en débarrasser pour pas cher : 2,30€). Gros point fort pour ce jeu, avec tout le contenu ajouté, la durée de vie est au pire doublée, au mieux triplée dans Sonic 1. Et Sonic 2 n'est pas en reste. Ajoutons à cela la présence de succès et c'est la fête ! Pourtant, dans tous ces ajouts des plus bienvenus, tout n'est pas blanc. Je remettrai d'abord en question le choix musical d'Hidden Palace : pourquoi la musique du multi-joueurs d'Emerald Hill est à la place de la musique originale ? A mes yeux, ça n'a aucun sens ! Ensuite, concernant Sonic 2, pourquoi Super Tails n'est accessible que via le debug mode ? Sachant que la justification du "trop jeune" a été jetée à l'eau depuis le remake de Sonic 1 (et pire encore avec Sonic Mania), pourquoi une telle restriction ? Je regrette également l'absence d'une des capacités de Knuckles dans "Knuckles in Sonic 2" : celle de conserver ses rings après un Special Stage. Pour ma part, j'ai toujours pensé que cette capacité permettait à Knuckles de se distinguer encore plus du hérisson et du renard. Je trouve donc dommage qu'elle fasse partie des abonnés absents. Triste constat, certes plus que rattrapé par le contenu ajouté, mais je pense qu'on aurait pu faire mieux de ce côté là.


Note : le test a été effectué sur une tablette "bon marché" Lazer, un Huawei P20 Lite et un Samsung Galaxy Trend Lite.



Ne nous mentons pas, Sonic 1


Sonic 2
ces 2 remakes disponibles sur les appareils Androïd et iOS, sont les versions définitives de Sonic 1 et 2, raison pour lesquelles elles méritent (à mes yeux) des notes quasi similaires aux originaux. Encore plus beaux, encore plus rapides, encore plus fun, avec une durée de vie plus que doublée et bien des défauts originaux réglés (comme la sauvegarde), c'est un combo gagnant. Malgré quelques failles persistantes, je ne peux que recommander ces remakes à celles et ceux qui ne disposent pas des originaux... et encore, je suis sûr qu'ils trouveront leur compte tant les portages sont d'excellente qualité, et les nombreux ajouts apportent une plus-value sans précédent pour ces hits inoubliables de la Mega Drive.



Les -

  • Knuckles est dénué de sa capacité à conserver des anneaux après les Special Stages (bug ?)
  • Super Tails accessible uniquement depuis le debug mode dans Sonic 2
  • La musique originale d'Hidden Palace est aux abonnés absents
  • Les pubs
  • Les +

  • Les rares points noirs des jeux originaux ont été supprimés
  • Gratuit ou mise à jour (pour supprimer les pubs) peu chère
  • La bande-son, toujours aussi excellente sur les 2 jeux
  • Tails et Knuckles jouables dans Sonic 1
  • Les Special Stages en 3D dans Sonic 2
  • Graphismes et bande-son remastérisés
  • Le mode 2 joueurs, gonflé à bloc
  • Encore plus beau et plus fluide
  • Le Time Attack

  • Test réalisé par Idris2000

    mars 2019