Heart Star (Android/iOS/PC) -- GRAVITORBOX

 




Note générale


Testé sur :


Sortie du jeu : novembre 2014
Développeur : Adventure Islands
Editeur : -
Genre : plate-formes / réflexion

Version testée : Internationnale
Doublage : -
Textes à l'écran : US

Support : en téléchargement sur Androïd et iOS / en streaming sur PC
Version logicielle : 1.2
Espace disque nécessaire : 10Mo (Android) / 70Mo (iOS)
Compatible 3D : non
Compatible VR : non

Difficulté :
Multi-joueurs : non
Prix au lancement : gratuit







Les sites partenaires :












_________________________________


Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Heart Star









On a assisté, durant ces années 2010 particulièrement, à une renaissance des graphismes au style "rétro". Pier Solar, Freedom Planet, Undertale, Sonic Mania sont autant de jeux entrant dans cette catégorie. Heart Star ne fait pas exception. Développé sur Stencyl par Adventure Islands, ce jeu gratuit fut mis à jour en février 2017 (apportant ainsi quelques corrections et 10 niveaux supplémentaires) sur le Play Store, l'App Store et sur PC en flash via de multiples sites internet (streaming).



Roméo et Juliette wannabes


Le gameplay
Le gameplay est simple, intuitif et s'apprivoise en quelques secondes
est simple : une fille rose et un garçon bleu sont amoureux l'un de l'autre. Or, ils vivent dans des mondes différents. Si la fille et le garçon peuvent entrer en collision entre eux, ce sera plus compliqué par rapport à leur environnement : le garçon ne peut interagir qu'avec ce qui est bleu, la fille, quant à elle, ne peut interagir que avec ce qui est rose. Tout ce qui est en violet peut cependant interagir avec les deux personnages. Les contrôles sont simples : on saute, on se déplace dans un environnement en 2 dimensions et on peut déplacer des objets. Enfin, bien qu'on ne peut contrôler qu'un seul personnage à la fois, on peut à tout moment passer de l'un à l'autre. La jouabilité se résume donc à 4 touches : gauche – droite – saut – changement de personnage. Le but est alors d'atteindre (avec nos amoureux transis) une plate-forme qui les réunira pendant un temps, avant d'être expédiés dans le niveau suivant. Votre cerveau sera donc appelé à réfléchir face aux puzzles et aux pièges disséminés dans les niveaux : plates-formes, téléporteurs, portes, épines (à noter que les personnages meurent instantanément s'ils sont touchés), vides, plates-formes à déplacer et boutons sont présents. Ce gameplay, bien que loin d'être novateur, a le mérite d'offrir une mécanique huilée et un gameplay compréhensible en quelques secondes.



Boring cuteness


Graphiquement,
Le jeu se compose de 50 niveaux... mais les décors ne se renouvellent jamais
comme je le disais, le jeu fait partie de cette masse de titres Indé sortis depuis les 2010 et qui se plaisent à (re)copier le style "rétro" des jeux des années 1980 et 1990. Dans son cas, c'est plutôt les jeux 16-bits des années 1990 qui sont vaguement plagiés. Dans l'ensemble, c'est plutôt joli, avec des sprites animés de manière basique (rien d'exceptionnel quoi) et des décors sympas et mignons à l'œil, bordés de jolis motifs d'étoile, de lune et de cœur. Néanmoins, c'est très peu coloré finalement, avec en majorité du rose clair, du bleu clair et un peu de violet. C'est certainement une volonté artistique afin de bien reconnaître "qui interagit avec qui", mais je pense quand même que le jeu aurait gagné à proposer ne serait-ce que plus de nuances dans ces couleurs. De plus, les niveaux ne se distinguent entre eux que par le fond, jamais par la forme, car au final, ils sont tous identiques ! Niveau son, le constat est assez proche : peu de musiques et de bruitages, le tout est clairement inspiré des jeux 16-bits. Dans les deux cas, on assiste à quelque chose de finalement agréable à l'oreille mais d'aussi très répétitif car à l'image de la direction artistique... tous les niveaux ont la même musique ! Lassitude quand tu nous tiens...



Pourquoi utiliser contre un tank un bazooka quand on a des missiles anti-char ?


Niveau difficulté
Idem pour la musique... identique à tous les levels ! Ça tape sur les nerfs au bout d'un moment
et durée de vie, nous faisons face à 50 niveaux (tous avec les mêmes graphismes et la même musique, rappelons-le). Le jeu s'assure qu'on comprenne bien à chaque fois les gimmicks introduits dans certains niveaux, comme par exemple porter un personnage grâce à un autre, avant d'atteindre les niveaux suivants et de nous laisser "dans la nature", limite en nous disant "vous savez quoi faire maintenant, alors débrouillez-vous !". Le jeu ne sera, cependant pas d'une extrême difficulté : je l'ai fini en l'espace d'un jour, la première fois que j'y ai joué. Cela ne veut pas dire que vous n'allez pas perdre quelques vies. Il y a du challenge, beaucoup de puzzles parfois difficiles à comprendre, mais au fond rien d'exceptionnel. Et si 50 niveaux, ce n'est pas extrêmement court, il est quand même dommage qu'une fois ces 50 niveaux terminés, le jeu soit fini. Pas de niveaux encore plus difficiles à débloquer, pas de contenu supplémentaire. Je pense que le potentiel du gameplay aurait permis d'aller beaucoup plus loin, avec par exemple l'ajout d'ennemis, des plate-formes fragiles (imposant un timing), etc...



Heart Star Note
est certainement un jeu original, avec ses points forts. Mais finalement, parmi une flopée de jeux flash, mais aussi de jeux "rétro" modernes, il fait face à un problème majeur : un sérieux manque d'ambition. Une difficulté moyenne, un jeu joli et agréable à l'oreille mais répétitif au possible, puisque toute l'aventure se déroule avec les mêmes décors, bordés par la même musique. Les développeurs auraient pu faire un minimum d'efforts pour varier un peu les plaisirs, surtout au niveau de la plage musicale, qui vient à taper sur les nerfs au bout d'un moment... La durée de vie est très correcte (50 niveaux à la difficulté parfois élevée) mais elle aurait gagné à être plus longue. Je n'irai certainement pas jusqu'à dire que le potentiel a été gâché, il a même été exploité de manière finalement très convenable... mais pas à son maximum. Malgré sa récente mise à jour (presque 3 ans après sa sortie !) qui a apporté 10 nouveaux levels, espérons de nouveaux DLCs ou même une suite, permettant de corriger les petits problèmes jeux, meilleure exploitation du gameplay, musiques et graphismes plus variés.



Les -

  • Le gameplay est simple, accessible tout demandant réflexion
  • 50 niveaux, c'est pas mal du tout
  • L'hommage aux jeux 16-bits
  • L'ensemble est très joli mais...
  • Bande-son sympa mais...
  • Jeu gratuit !
  • Les +

  • ... sur 50 niveaux, c'est toujours la même musique et les mêmes décors !
  • Excepté quelques niveaux, c'est un peu trop facile
  • Un sérieux manque d'ambition


  • Test réalisé par Idris2000

    février 2020