Mars Matrix (DCAST)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : avril 2001
Développeur : Takumi
Adaptation : Capcom
Editeur : Capcom
Genre : shoot-them-up

Support : 1 GD-Rom
Version testée : Américaine
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément
Prix au lancement : 60€


Aussi disponible sur :







Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Mars Matrix

Hyper Solid Shooting



J'ai découvert
Attention, Mars Matrix est un jeu hyper difficile
ce titre monstrueux shoot-them-up il y a un peu plus d'un an sur Arcade. Sorti en 2001 et tournant sur le puissant CPS2, je redécouvre ce hit exutoire sur ma bonne vieille DreamCast, dans une adaptation assez fidèle et largement enrichie. En effet, en plus de proposer le mode Arcade classique, on a un mode Elite (bonjour comme c'est difficile !), un mode Score Challenge (tout est dans le titre) ainsi qu'un Shop (magasin). Plus on joue et plus on détruit d'ennemis et plus on gagne de l'argent. Avec cet argent, il est alors possible d'acheter des options spéciales comme de nouvelles couleurs pour les appareils, le déblocage de la galerie d'Artworks ou mieux encore, le Free Play (continue infinie). Pas besoin de vous dire que plus l'option est intéressante et plus elle est chère. Heureusement, on cumule l'argent au fil des parties. Je fais l'impasse sur le scénario du jeu pour accéder directement au chapitre jouabilité/gameplay. Sur ce coup-là, les développeurs ont fait très fort puisque le contrôle de votre appareil se résume au stick et à 2 boutons. En fait, tout est question de manipulations. En laissant le bouton relâché vous chargez votre laser façon R-TYPE, avec des pressions frénétiques et successives, vous utilisez le tir normal et en maintenant le bouton, vous créez une charge qui absorbera les tirs ennemis. Ce dernier tir vous protègera un temps puis lâchera une énorme bombe faisant le ménage aux alentours. Autant dire qu'il fallait y penser. L'autre bouton sert au piercing cannon, une sorte de blast assez lent mais plus puissant que le tir normal. Efficace contre les ennemis récalcitrants. Vous avez le choix entre 2 vaisseaux assez différents (puissance de tir et vitesse de déplacement) et sur votre route, vous pourrez récupérer des items qui upgraderont vos armes classiques. En plus, si vous perdez vies et continues, votre upgrade sera conservé. Et des vies, vous allez en perdre ! On perd en moyenne une vie par minute, le nombre de continue est limités à 3 au début (dans le shop on peut débloquer le mode 5, 7 ou 9 continues avant le Free Play) alors autant dire que c'est hyper difficile !!


Plus qu'agressifs,
Façon Pulstar, le rendu graphique est somptueux, tout en images de synthèse
les ennemis vous harcèleront par des raz-de-marée de tirs offensifs. Pour voir la fin des 5 levels, c'est assez coton. Sinon on fait dans le grand classique du shoot vertical avec des nuées d'ennemis, une action hyper nerveuse et soutenue (ça, vous aviez déjà compris) avec la petite nouveauté de devoir tuer le boss de chaque level en un temps donné. Jouable à 2 simultanément, le résultat est un véritable bordel visuel mais aussi un régal. Gameplay explosif ! Sur le plan artistique, Mars Matrix est un très beau jeu. Entièrement en images de synthèses façon Pulstar ou Iron Clad sur Neo-Geo, le rendu est très fin et l'animation des divers sprites est fluide. Il est juste un peu dommage que l'action soit si frénétique qu'on ne puisse pas en profiter. On notera que la programmation tient du génie puisque ce n'est pas les milliers d'objets en mouvements permanents dans le jeu, qui mettront à genoux un code parfaitement écrits. La conversion est béton ! Dommage par contre que dans tout ce déluge ce soit la finesse de l'image qui en pâtisse. Toujours aussi beau, je tiens à le répéter, les graphismes sont légèrement plus grossiers, plus pixellisé que sur Arcade. Mais ça n'empêchera pas de prendre son pied, bien au contraire. Si chez soi on ne retrouve pas toute la puissance acoustique de la borne sur laquelle j'ai testé ce jeu à l'origine, on aura tout de même un très bon rendu. Le compositeur nous dévoile de la Techno Underground pas vraiment mélodieuse mais parfaitement en accord avec le jeu. Donnant un rythme certain, la bande son est une réussite. Le jeu n'a aucune voix (sauf celle du Game Over) mais délivre de très bons bruitages, bien percutants comme il faut.



Mars Matrix Note
reste ce qu'il a toujours été : un shoot démoniaque à l'action frénétique et à la difficulté titanesque. Pourtant, s'il a été un peu rabaissé sur Arcade à cause de ça (c'était vraiment trop difficile) dans cette nouvelle version on pourra féliciter les développeurs pour leur intelligence. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce qu'à force de jouer il arrivera un moment où on pourra se payer le Free Play. L'acharnement est donc payant et on n'investit pas dans un jeu dont on ne verra jamais la fin. Ca devrait donner des idées aux autres développeurs. Alors avec sa réalisation de feu, sa bande-son atomique et son gameplay légèrement original, il serait vraiment dommage de passer à côté de ce monstre du shoot. Et puis ce qu'on perd sur la finesse de l'image on le gagne en modes de jeu alors y'a pas de quoi se plaindre.



Test réalisé par iiYama

octobre 2008