Terminator Salvation (ARC)

 







Note générale


Sortie du jeu : avril 2010
Développeur : Play Mechanix
Editeur : Raw Thrills
Genre : rail shooter

Version testée : Américaine
Doublage : US
Textes à l'écran : US

Hardware : Optiplex 740 (Standard et Deluxe Model) ou Optiplex 380 (Super Deluxe Model)
Orientation de l'écran : horizontal
Commandes : phaser

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs - jusqu'à 4 joueurs linkés
Titres alternatifs : Terminator Renaissance / Terminator Salvation : The Arcade Game



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Terminator Salvation









Je suis sûr
Si vous aussi vous trouvez ridicule de viser hors de l'écran pour recharger, les jolis fusils de Terminator Salvation proposent une belle alternative...
que tout le monde (du moins les plus anciens) se souvient très nettement de T2 : The Arcade Game, ce fameux rail-shooter qui surfait sur l'énorme succès de Terminator 2 (le film), en nous faisant cramer du T-800 à la pelle. Il faut dire qu'au début des années 90, la tendance commençait à faire son bout de chemin et les joueurs avaient des gouts très précis en matière de jeux d'Arcade. En quelques années, il ne restait plus que 5 domaines vendeurs : les jeux de combats (comme les King of Fighters ou les Street Fighter), les shoot-them-ups (comme DoDonpachi), les jeux d'action (comme Metal Slug), les jeux de courses (comme Daytona USA) et bien entendu les rail-shooters (comme les House of the Dead). Bref, que des jeux aux gameplays immédiats, des jeux qui font du bruit, des jeux où tout le monde s'agglutine autour de vous dès que vous faites péter un hi-score. Alors que Terminator Renaissance (le film réalisé par McG) est sorti en juin 2009, cette adaptation n'a vu le jour qu'en avril 2010 (sans doute qu'ils ont attendus que le film soit un succès pour se mettre à le développer). A noter également qu'il ne faut pas confondre ce titre Arcade avec le jeu d'action vu à la 3e personne (et développé par GRIN, sorti en mai 2009 sur PC, PS3 et Xbox 360). Hormis le contexte scénaristique et le lien avec la licence, les 2 jeux n'ont rien à voir. Terminator Salvation (oui, le jeu d'Arcade reprend le nom américain du film) se présente sous 3 formes. Tout d'abord avec une borne ultra classique où les "machine-guns" sont liés à un socle, exactement comme dans le vieux T2 de 1991, et avec un tout petit écran de 32 pouces (82cms). C'est donc la version du pauvre.


Celle à laquelle
Les graphismes ne sont peut-être pas les plus beaux de l'Arcade, mais ça tient bien la route
nous nous sommes frottés est la "Deluxe Model" avec un écran LCD de 42 pouces (102cms), les fusils sont libres (mais toujours liés via un cordon, c'est logique) et enfin, la version qui fait baver tout le monde est la "Super Deluxe Model" qui se présente comme la version de milieu de gamme, mais avec en plus un système sonore survitaminé et un énorme écran de 100 pouces à projecteur (ça fait quand même un écran de 2,5m de diagonale !!). Les 2 premières versions sont équipées du système Optiplex 740, qui est tout simplement un PC de la marque DELL, équipé d'un AMD Athlon double-coeurs, 2Go de RAM et d'une carte vidéo GeForce 9800GT. La version Super Deluxe quant à elle est équipé d'un Optiplex 380 (ne vous fiez pas au chiffre qui est plus petit) qui, de son côté, propose un Intel Core2Quad (un 4 coeurs autrement plus performant que la solution AMD), 4Go de RAM et une carte vidéo GeForce GT240. Oui la partie vidéo semble quelque peu décevante mais elle supporte DirectX 10.1 et le CPU de son côté apporte un regain de puissance non négligeable. Reste que quelque soit la version, les graphismes restent sympas comme tout. De toute façon l'Arcade n'est plus la vitrine technologique qu'elle était, donc les développeurs/constructeurs ne se battent plus sur ce plan-là, mais essaient d'offrir des expériences nouvelles ou simplement fun et attrayantes. Il n'empêche que l'ensemble tient bien la route. Le framerate est constant, les modélisations des Terminators sont excellentes, les décors sont jolis... alors certes on a bien mieux sur nos consoles de salon, mais en attendant on ne se salira pas les yeux en les posant sur ce jeu-là. Pour en finir avec la borne, les versions Deluxe et Super Deluxe propose un fusil assez original. Déjà il possède une touche dédiée pour lancer des grenades (pratique et efficace), un sympathique système de vibration pour simuler l'effet de recul mais aussi et surtout un original système de rechargement.


En effet,
Action intensive et ambiance Terminator, il n'en fallait pas plus pour s'éclater
si vous aussi vous trouvez complètement absurde de viser l'extérieur de l'écran pour recharger, ici il faut "enclencher" le chargeur de cette réplique de M4, exactement comme si en changeait "pour de vrai". C'est particulièrement plaisant et précis, et ça nous change des idées quelques peu saugrenues de SEGA et Namco. L'histoire nous met dans la peau de John Connor lors de la guerre qui oppose la résistance humaine aux machines de Skynet. Dès le départ on a 2 missions sélectionnables : l'objectif de la première mission est de trouver et de détruire le laboratoire secret où Skynet mène ses expériences sur des humains, la seconde mission nous impose d'escorter des réfugiés et de détruire Skynet. Dans les 2 cas, on doit faire face à des armées entières de T-600 (un modèle moins performant et moins résistant que le T-800), de T7-T (une sorte de golgoth à 4 pattes), d'Aerostats (engins volants) et autres Mototerminators. Pour se défendre, si le M4 fait déjà pas mal son boulot (avec notamment une très bonne précision), on pourra aussi upgrader son arme d'un pompe ou d'une mini-gun (cette dernière étant particulièrement efficace). L'ensemble nous donne un rail-shooter comme on en a vu mille fois ces dernières années, mais avec un plus indéniable : l'atmosphère Terminator ! En effet, quel pied de déboulonner tous ces tas de ferrailles aux yeux rouges et flippants, dans une ambiance d'apocalypse. Non seulement Salvation rafraichit le vieux T2 : Arcade Game de 1991, mais en plus il propose un fusil vraiment sympa (décidément on adore le système de rechargement) et une ambiance de fin du monde imparable et unique, loin des "cliniques" Time Crisis ou Virtua Cop, pour ne citer qu'eux. Enfin l'ambiance sonore est assez chargée. Si on ne fait pas vraiment attention au doublage ou à des musiques passe-partout, les bruitages eux sont dynamiques à souhait. Et c'est le moins qu'on attendait d'une telle production : un jeu bruyant, du moins autant que peut être une guerre qui oppose les quelques survivants de la race humaine, à ces belliqueux robots tueurs.



Terminator Salvation Note
n'est aucunement original, mais ce qu'il fait, il le fait bien ! Certes ce n'est pas super beau mais largement suffisant pour un titre de 2010, l'aventure est très fun et puis l'ambiance "à la Terminator" répond présente, et c'est bien ça qui apporte une véritable plus-value à ce jeu. Si on ajoute à ça un fusil vraiment agréable à prendre en mains, avec un système de rechargement fort sympathique, on obtient forcément un coup de coeur. Bien sûr il faut tempérer cet avis car il n'apporte rien au genre et que techniquement, nos vieilles consoles de 7e génération font largement mieux. Mais comprenez bien que dans l'ambiance d'une salle agitée et tapageuse, avec une licence qu'on aime tous et surtout du fun à gogo... et bien ça offre un très bon moment à passer (surtout à 2 joueurs), tout simplement.



Les -

  • La borne basique n'est pas terrible
  • C'est du déjà vu mille fois
  • Les +

  • Version Deluxe et Super Deluxe de très bonne qualité
  • Grosse ambiance d'apocalypse
  • Le système de rechargement
  • Très bons bruitages
  • Belle précision
  • C'est fun !


  • Hardware : cliquez pour ouvrir


    Test réalisé par Cacilie & iiYama

    janvier 2013