Super Contra (ARC)

 








Note générale


Sortie du jeu : janvier 1988
Développeur : Konami
Genre : action

Version testée : Américaine
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US

Hardware : Konami GX775
Support : PCB
Orientation de l'écran : vertical
Commandes : stick 8 voies + 2 boutons

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément
Abréviation : Contra 2
Titres alternatifs : Gryzor / Super C / Probotector II : Return of the Evil Forces / Super Contra : Alien no Gyakushuu


Aussi disponible sur :








Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Super Contra









Suite directe
Quelques nouveautés mais pas assez pour justifer un nouveau jeu, à peine un an plus tard
du premier Contra paru un an plus tôt, Super Contra est aussi connu sous le nom plus classique de Contra II (voire même Super C sur NES... un peu laid ce nom pas vrai ?). Comme on pouvait s'y attendre, cette séquelle reprend entièrement la recette originelle, avec son alternance vue de profil et vue de dos (cette fois on parlera plutôt de vue de dessus étant donné l'inclinaison). L'action y est toujours aussi frénétique (bien qu'un peu moins difficile) et le jeu ne compte toujours que 5 niveaux (en 30 minutes maximum on a vu la fin, à condition bien sûr d'avoir pas mal de pièces dans la poche). Comme la formule ne change pas vraiment, elle s'améliore tout juste, on retrouvera aussi les items à choper et qui donnent de nouvelles armes (le bonus volant étant toujours trop rapides par rapport à la lenteur de nos tirs), on pourra toujours tirer dans tous les sens et réaliser le même type de mouvements. Il y a quand même quelques améliorations et on commencera par le fait que le jeu s'ouvre sur une intro (absente du premier volet) et comporte quelques voix digits, assez surprenantes. Le jeu est un peu plus beau, légèrement plus rapide mais toujours aussi bien géré. On retrouve aussi le fameux mode 2 joueurs en coop' (un classique sur Arcade) et même des bâtiments ou des véhicules qui se dégradent en essayant nos tirs. Pour un jeu de 1988 c'est assez impressionnant, et ce concept sera repris plus tard dans le majestueux Metal Slug. Côté son rien à redire, c'est dans la même trempe que le premier opus, du bon gros son Arcade et "bruyant" comme on aime.



Super Contra Note
offre une nouvelle fois un jeu d'action très nerveux et difficile, auxquels les petites nouveautés font du bien. Mais certains pourront dire que c'est aussi là, son plus grand défaut puisqu'il n'évolue pas assez, avec à titre d'exemple le remarqué manque de bombes ou encore le fait que la musique recommence à chaque continue perdu. Il reste malgré tout un très bon jeu qui aura, une nouvelle fois, fait le bonheur des joueurs de salon, surtout sur NES. La suite on la connaît, sorti en 1991 Contra III aura marqué le line-up de la Super Nintendo avec un jeu pas vraiment beau mais sacrément efficace.



Test réalisé par iiYama

octobre 2009