Street Fighter II' (ARC)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : mars 1992
Développeur : Capcom
Genre : combats

Version testée : Américaine
Voix dans le jeu : US/JAP
Textes à l'écran : US

Hardware : Capcom CPS1
Support : PCB de 160Mb
Orientation de l'écran : horizontal
Commandes : stick 8 voies + 6 boutons

Difficulté :
Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément
Abréviations : SFII' / SF2'
Titre alternatif : Street Fighter II Prime


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Street Fighter II'

Champion Edition



6 mois après
Jouer les 4 boss apporta un vrai plus au Street Fighter II de base
la sortie du World Warrior, Capcom réédite son Street Fighter II, son jeu phare. Cette va mettre tout le monde d'accord car si Street Fighter II est un jeu fabuleux, on pouvait tout de même rechigner sur quelques bugs de réalisation (quelques animations intermédiaires manquantes, quelques petits accrocs) et de gameplay. Avec une ROM qui a doublée, Capcom a mis à jour son meilleur jeu de façon admirable. Techniquement, SFII' reste SFII si ce n'est que quelques couleurs ont changées ça et là, quelques animations sont apparues et les rares bugs de la version originale, ont disparus. Et pour la première fois, on pourra jouer le même personnage en mode versus et surtout, jouer avec les 4 boss du jeu (M. Bison, Balrog, Vega et Sagat). Je regretterai juste que la difficulté soit montée en flèche dans cette version, à tel point que le jeu triche pour vous laminer la tronche. Et c'est facile à vérifier puisque le jeu fait des mouvements qu'il vous est impossible à réaliser ou enchaine une série de coups à laquelle vous ne pouvez rien faire. Pénible... Donc le gameplay s'enrichit, bien que la jouabilité, nouveau titre de comparaison pour le genre, reste à l'identique. Techniquement, comme je le disais à l'instant, la réalisation se complète. L'animation des fighters est plus fluide, le jeu est un tantinet plus rapide et du coup la jouabilité (déjà exceptionnelle) n'en est que plus souple. Les décors restent à l'identique mais gagnent quelques quelques couleurs et quelques vétilles au passage. Quelques détails changent comme les décors en fond de Guile ou Blanka, et bien sûr il y aura 4 fins de plus, en jouant les 4 boss. Enfin côté son le jeu reste à l'identique : mêmes voix, mêmes musiques, mêmes bruitages, on ne change pas une équipe qui gagne même si on aurait apprécié un peu plus de dynamisme dans la retranscription des pêches en pleine poire.



Très proche Note
de la perfection, il ne manquait que les 4 boss à notre irremplaçable Street Fighter II pour devenir le jeu de combat ultime. Cette version "prime" grossit donc son roster des 4 fameux boss du jeu d'origine, il corrige quelques bugs, améliore sa fluidité, peaufine son gameplay... en bref, malgré une sale difficulté, une bande-son qui n'a pas changé d'un iota ou encore un développement sans doute un peu facile et qui justifie à peine une nouvelle version, avec cet épisode Street Fighter II reste au top du versus fighting et conserve sa place de maitre du ring.



Test réalisé par iiYama

mars 2007